En ce moment En ce moment

Louvre Hotels Group poursuit activement son développement en France

Publié par Charles Cohen le - mis à jour à

En 2011, la chaîne a ouvert 63 établissements (7 000 chambres) dans le monde, dont 28 établissements (plus de 1 800 chambres) situés sur l'ensemble du territoire français et notamment dans les grandes villes (Marseille, Toulouse, Lyon, Nantes, etc).

Je m'abonne
  • Imprimer

Louvre Hotels Group, acteur majeur du secteur de l’hôtellerie, poursuit activement son développement en France, son marché historique. En 2011, Louvre Hotels Group a ouvert 63 établissements (7 000 chambres) dans le monde, dont 28 établissements (plus de 1 800 chambres) situés sur l’ensemble du territoire français et notamment dans les grandes villes (Marseille, Toulouse, Lyon, Nantes, etc.) à des emplacements stratégiques, répondant aux besoins de sa clientèle d’affaires et de tourisme locale et internationale.

La franchise, axe majeur de développement

Ces nouveaux établissements sont principalement sous enseigne Première Classe (11 hôtels), Kyriad (11 hôtels) et Campanile “nouvelle génération” (2 hôtels). Louvre Hotels Group a également relancé sur le marché français sa marque quatre étoiles Golden Tulip – qui comptait 7 établissements en France – avec l’ouverture d’une nouvelle construction à Lyon Millénaire et la conversion du Kyriad Prestige de Roissy (150 chambres), qui a obtenu sa 4e étoile et est désormais sous enseigne Golden Tulip.

Parmi les 28 ouvertures de 2011, 22 établissements sont sous franchise. La franchise est un axe de développement majeur du groupe en France et les bons résultats de l’année dernière démontrent le succès de Louvre Hotels Group auprès des franchisés. Grâce à la récente fusion opérationnelle avec Golden Tulip, Louvre Hotels Group détient un portefeuille de six enseignes du 1 aux 5 étoiles, aux positionnements parfaitement complémentaires et plébiscitées par les investisseurs hôteliers.

Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Travel

Par Déborah Fallik et Raphaël BALJI avocat, cabinet Redlink

Après Take Eat Easy, c'est à Uber de revoir son modèle. Dans un arrêt du 4 mars 2020, la chambre sociale de la Cour de cassation met un coup [...]