Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Trophées] Stanislas Landry (EDF), maître de la transformation

Publié par Eve Mennesson le - mis à jour à
[Trophées] Stanislas Landry (EDF), maître de la transformation
© © Marc BERTRAND

Directeur achats groupe d'EDF depuis 2018, Stanislas Landry est arrivé à ce poste non pas pour son expertise dans les achats mais pour sa capacité à faire évoluer les choses. Après avoir redonné aux achats leur fonction d'accompagnement des métiers, il s'attaque à la mise en place d'un data lake.

Je m'abonne
  • Imprimer

Travailleur et rigoureux, Stanislas Landry est aussi un homme de terrain. "J'aime les choses concrètes", déclare-t-il. Un trait de caractère qui trouve sa source au début de sa carrière, au sein du cabinet de conseil ESL&Network, où il prend conscience du poids de l'information dans les décisions. Une philosophie qui le suit quand il rejoint Veolia puis EDF, au sein desquels il occupe des fonctions de "directeur de cabinet" du directeur financier. Sa mission est de faciliter la vie de son supérieur en lui apportant notamment les bonnes informations.

Aussi, lorsqu'il devient directeur immobilier du groupe EDF, cette culture de l'information et du concret le pousse à passer beaucoup de temps sur le terrain. Sur les chantiers de construction du centre de R&D et du campus de formation à Saclay, par exemple. "Même si 7/8 personnes de mes équipes étaient sur place en permanence, j'y étais présent plusieurs fois par semaine pour les soutenir et pour comprendre concrètement les problématiques des chantiers", raconte-t-il. A ce poste, il découvre les enjeux de la relation avec les fournisseurs qu'il envisage comme des partenaires, source d'innovation.

Une prise de conscience d'autant plus importante qu'il met ensuite en place du property management pour piloter l'immobilier. "Il s'agit d'un modèle qui consiste en un pilotage opérationnel et contractuel des prestataires externes. J'ai fait le choix de le mettre en place sur l'ensemble de nos périmètres, ce qui nous a permis in fine de réduire par deux les effectifs sur trois ans, ainsi que le coût de fonctionnement de la direction immobilière", décrit-il.

C'est ce projet de transformation de la direction immobilière qui explique l'arrivée de Stanislas Landry à la tête de la direction achats groupe d'EDF fin 2018. "Je ne suis pas un spécialiste des achats mais un "transformateur": quand j'arrive, les choses ne restent pas immuables", se définit-il. Il lui est demandé de faire évoluer cette direction achats, qui était alors orientée davantage respect du processus et moins satisfaction du prescripteur de l'achat. "Il s'agit d'un véritable changement de culture de la fonction achats, désormais positionnée comme une fonction support, au service des métiers. Nous sommes passés d'une logique de contrôle à une logique d'accompagnement", décrit Stanislas Landry.

Parallèlement, il opère une autre transformation du métier: positionner l'acheteur également en amont et en aval de l'acte d'achat, afin de générer de la valeur ajoutée supplémentaire. Pour accompagner ce changement, Stanislas Landry a fait aussi évoluer les modes internes de management, devenus plus collaboratifs, avec davantage de prises d'initiatives des acheteurs.

Le directeur achats groupe mène également un projet en rapport avec son sujet de prédilection : l'information. Il est en train de déployer un data lake qui nettoiera les données fournisseurs et les rendra accessibles à l'ensemble des directions. "L'objectif est de ne saisir qu'une seule fois l'information qui est ensuite ventilée dans tous les outils où il y en a besoin. Cela permet à l'ensemble de l'entreprise de travailler sur la même information, qui plus est de qualité et cohérente", décrit Stanislas Landry. Un projet qui devrait voir le jour au milieu de l'année prochaine.

Pour découvrir les portraits des neuf autres nominés, cliquer sur les liens suivants:

Qui sera élu Décideur Achats de l'année 2021 ?


Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing de Lidl

Eric Bouret, Stéphane Faustin-Leybach, directeur des achats du Groupe NAOS

Stéphane Faustin-Leybach, directeur achats du Groupe NAOS

Emeline Gasiglia, diretrice des achats du Groupe Seb

Jean-Michel Mardelle, directeur filières et achats de Fleury-Michon

Hélène Paul, CPO de Michelin

Max Rossigneux, directeur des achats de la Monnaie de Paris

Nathalie Saint-Martin, Purchasing Vice President Faurecia Group

Pierre Villeneuve, directeur régional des achats de la PFRA de Bretagne


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande