Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Trophées] Pierre Villeneuve (PFRA Bretagne), s'efforce d'améliorer en continu la façon d'acheter

Publié par Aude Guesnon le - mis à jour à
[Trophées] Pierre Villeneuve (PFRA Bretagne), s'efforce d'améliorer en continu la façon d'acheter

Le directeur achats de la plateforme régional des achats de l'Etat en Bretagne, voit les achats comme un prestataire de services apporteur de solutions. Et des solutions, il n'en manque pas, surtout pour développer des relations fournisseurs vertueuses.

Je m'abonne
  • Imprimer

Carré, logique, efficace.... Pierre Villeneuve est juriste de formation. Mais dès son doctorat en poche, c'est vers les achats qu'il est allé car l'objectif, explique-t-il, était "d'avoir une approche très pratique et opérationnelle du droit". Il est ainsi passé par la fonction publique hospitalière à territoriale à l'Etat avec une gourmandise toujours renouvelée. "Ces expériences ont toutes été enrichissantes car j'ai pu voir des modes d'organisations différents, des situations différentes". Et l'avantage d' "avoir été juriste, c'est que tout le mécanisme juridique est un prérequis : quand je discute avec les services qui me sollicitent, on ne parle que stratégie achats. Pour le juridique, ils savent que ce je mettrai en place sera le plus solide juridiquement".

Pierre Villeneuve confie avoir été particulièrement marqué par trois grandes expériences. La première est sa mission de directeur adjoint aux affaires juridiques aux hôpitaux de Paris durant laquelle il a fait face à la crise sanitaire de 2003 (canicule). "J'ai vu que le métier d'acheteur et de juriste devaient aussi répondre aux situations de crise avec une dimension humaine très forte." Deuxième grande expérience pour Pierre Villeneuve, sa mission à la direction des affaires juridiques et de la commande publique au conseil régional de Bretagne, guidé par "l'idée très forte de concevoir cette entité comme un direction prestataire de services et comme facilitateur pour les services, dans un contexte de très forte décentralisation et de très forts transferts de compétences."

La troisième expérience, est la mission qui lui a été confiée en 2016 : créer la plateforme régional des achats de l'Etat en Bretagne pour "répondre aux problématiques d'achats de l'Etat, de ses établissements publics sur le territoire de la Bretagne", mais aussi et surtout, "démontrer qu'il est possible d'améliorer la manière d'acheter ; de favoriser les PME et d'avoir une relation fournisseurs extrêmement vertueuse." Mission acceptée et relevée. Pierre Villeneuve et son équipe se sont attelés à réduire les délais de paiement - "nous sommes à 15.9 jours de délai global de paiement" et les intérêts moratoires". Très tôt, relate-t-il, "nous avons signé une charte small business act avec les entreprises, la charte relation fournisseurs responsables et une charte de déontologie et de code de conduite à l'égard des entreprises pour pouvoir avoir des relations fournisseurs qui soient les plus vertueuses possibles du sourcing jusqu'à l'exécution du marché". Tous ces efforts, associés au recours à la médiation dès la moindre difficulté, ont porté leurs fruits : en 3 ans, les contentieux ont diminué de 96%.

Et la Covid a permis d'accélérer les choses. "Dès le 17 mars, nous avons mis en place un plan de continuité sur la PFRA sur les marchés stratégiques pour accompagner les entreprises. En moins de 15 jours, nous avons réglé toutes les factures inférieures à 15 000 euros - nous avons appliqué par anticipation l'ordonnance du 25 mars - augmenté les avances, levé toutes les pénalités. Nous n'avons quasiment pas eu d'interruption concernant les marchés en cours et à lancer", commente fièrement Pierre Villeneuve.

En parallèle, Pierre Villeneuve enseigne dans différentes universités, à l'EHESP, où il est professeur associé, ainsi qu'à l'ENA. Comme il apprécie le faire avec son équipe, il aime transmettre son savoir et "croiser les idées avec les étudiants". Cet acheteur-enseignant ne craint pas les remises en question. Mieux, il revendique un droit à l'erreur, source d'apprentissage. "Sur les marchés innovants, je me suis trompé. Nous avons été frileux, nous aurions pu en faire plus". "Aujourd'hui, se réjouit-il, "nous avons d'avantage la possibilité d'expérimenter des choses qui, localement pourraient marcher avant d'être déployées plus largement."

Pour découvrir les portraits des neuf autres nominés, cliquer sur les liens suivants:

Qui sera élu Décideur Achats de l'année 2021 ?

Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing de Lidl

Eric Bouret, Stéphane Faustin-Leybach, directeur des achats du Groupe NAOS

Stéphane Faustin-Leybach, directeur achats du Groupe NAOS

Emeline Gasiglia, diretrice des achats du Groupe Seb

Stanislas Landry, directeur des achats groupe EDF

Jean-Michel Mardelle, directeur filières et achats de Fleury-Michon

Hélène Paul, CPO de Michelin

Max Rossigneux, directeur des achats de la Monnaie de Paris

Nathalie Saint-Martin, Purchasing Vice President Faurecia Group


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande