Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Trophées] Hélène Paul (Michelin), navigue avec bonheur entre RH et achats

Publié par Aude Guesnon le | Mis à jour le
[Trophées] Hélène Paul (Michelin), navigue avec bonheur entre RH et achats

La directrice achats a construit une belle carrière chez Michelin, qui lui a permis d'exercer ses talents dans des fonctions SI, RH et achats, "trois domaines qui semblent éloignés mais qui mobilisent un certain nombre de compétences communes".

Je m'abonne
  • Imprimer

En passionnée de voile qu'elle est, la directrice achats de Michelin n'aime pas les mers étales. Il lui faut de l'action. Des challenges, des défis. Hélène Paul aime se jouer des vents contraires et se dépasser. Sortie des bancs d'une école d'ingénieurs, elle a commencé sa carrière comme professeur de mathématiques et de physique dans une école sénégalaise - "j'ai accompagné mon mari, parti faire son VSNE au Sénégal" - avant de passer par des fonctions très différentes, toujours chez Michelin qu'elle a intégré en 1985. Elle y a exercé "des rôles liés aux systèmes d'information, à la fonction RH et aux achats". "Ce sont les trois métiers d'ancrage autour desquels j'ai construit ma carrière chez Michelin" souligne-t-elle, avant d'ajouter "ces trois domaines semblent éloignés mais ils mobilisent un certain nombre de compétences communes".

Hélène Paul a débuté en tant que chef d'équipe SI, chargée de "développer des outils d'aide à la décision". Après une parenthèse de trois ans au Brésil, où elle a enseigné à nouveau les mathématiques dans un établissement franco-brésilien, elle a retrouvé Michelin et découvert les achats en tant que chef de projet monde. Sa mission d'alors : travailler sur la globalisation des achats de matières premières. "Un rôle qui n'était pas si éloigné de celui que j'avais auparavant puisqu'il s'agissait d'avoir une approche d'organisation et de travailler sur les systèmes d'information dont nous devions nous doter pour mener cette mission à bien". Au bout de quatre ans à ce poste, elle a souhaité jouer un rôle plus opérationnel et s'est attaquée, en 1999, aux achats de communication et de marketing qu'il s'agissait de structurer. "J'ai démarré seule, mais en quatre ans, j'ai monté une équipe d'une dizaine de personnes pour accompagner la France et l'Europe sur ces achats", raconte-t-elle. Ensuite, son coeur a toujours balancé entre RH et achats. En 2003, elle est devenue gestionnaire de carrière pour les cadres finance, supply chain et achats qu'elle accompagnait "dans leurs réflexions sur leurs forces, leurs besoins et attentes pour chercher et trouver l'adéquation la plus pertinente possible avec les besoins de l'entreprise" avant de revenir aux achats en 2006 en tant que VP Directrice Groupe des achats de matières premières. "C'est le poste le plus passionnant du groupe et je l'ai quitté avec regret", explique Hélène Paul, qui, sollicitée en 2010 par la direction des ressources humaines, est devenue directrice Groupe de la gestion des compétences, puis VP Directrice Groupe de la gestion de carrières (2013). "J'ai occupé cette dernière fonction durant quatre an et demi." En 2018, son voeu de renouer avec la fonction achats est exaucé lorsqu'elle est nommée CPO.

Si Hélène Paul aime incontestablement le changement, elle reste viscéralement attachée à l'entreprise qui lui a toujours proposé des missions enrichissantes. Elle explique d'ailleurs être fière, en tant que directrice achats, de représenter Michelin auprès de tout son écosystème. Ce rapport avec l'extérieur est un aspect qu'elle affectionne particulièrement. "Les achats ont ceci de passionnant qu'ils offrent une ouverture totale sur le monde économique mais aussi sur toutes les entités du Groupe, en plus du fait qu'ils ont une dimension internationale forte qui est, pour moi, essentielle". Et, avec toute l'honnêteté qui la caractérise, de préciser qu'il est aussi très gratifiant de piloter une fonction "qui a un impact considérable sur la bottom line du groupe".

Pour découvrir les portraits des neuf autres nominés, cliquer sur les liens suivants:

Qui sera élu Décideur Achats de l'année 2021 ?


Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing de Lidl

Eric Bouret, directeur des achats de Bouygues Construction

Stéphane Faustin-Leybach, directeur achats du Groupe NAOS

Emeline Gasiglia, diretrice des achats du Groupe Seb

Stanislas Landry, directeur des achats groupe EDF

Jean-Michel Mardelle, directeur filières et achats de Fleury-Michon

Max Rossigneux, directeur des achats de la Monnaie de Paris

Nathalie Saint-Martin, Purchasing Vice President Faurecia Group

Pierre Villeneuve, directeur régional des achats de la PFRA de Bretagne


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande