Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Supply chain: les motifs d'embauche au 2e trimestre 2021

Publié par le - mis à jour à
Supply chain: les motifs d'embauche au 2e trimestre 2021

Les entreprises ont tendance à embaucher en CDI plus qu'en CDD, selon le baromètre Fed Supply / ADV. Et pour faire face à l'accroissement d'activité,elles vont davantage vers les CDD que vers l'intérim

Je m'abonne
  • Imprimer

Fed Supply, spécialisé dans le recrutement des métiers de la Supply Chain - ADV (relation client, assistanat, commercial, import-export, achats, logistique et transport) a publié son baromètre des motifs d'embauche du 2e trimestre 2021. Il permet de faire le point sur l'état des recrutements en ces temps de crise sanitaire:

Création de postes en CDI

Situation stable du côté des embauches en CDI ayant pour motif la création de postes. L'indice reste au même niveau que le trimestre dernier (26%, +0 point par rapport à T1 2021). A noter que par rapport à la même période l'an dernier, marquée par le début de la crise sanitaire, les créations de postes en CDI sont en légère hausse (+2 points par rapport au T2 2020).

Remplacements

Pas de changements drastiques du côté des embauches ayant pour motif le remplacement d'un collaborateur. Si les contrats en CDD sont en très léger recul par rapport au premier trimestre 2021 (-1 point), l'intérim et le CDI augmentent quant à eux (+1 point par rapport au T1 2021).

Bonne nouvelle pour les candidats à la recherche d'un contrat de longue durée: par rapport au début de la crise sanitaire, il semble que les entreprises privilégient le CDI (+4 points par rapport au T2 2020) aux contrats temporaires lorsqu'il s'agit de remplacer un collaborateur pour un poste déjà existant. En effet, par rapport à la même période l'an dernier, les remplacements en intérim baissent d'1 point, tandis que les CDD baissent de 4 points).

Accroissement d'activité

Même constat du côté des embauches ayant pour motif l'accroissement de l'activité de l'entreprise : on n'observe que de très légers changements. Les contrats en intérim sont en recul (-1 point par rapport au T1 2021) tandis que les contrats en CDD restent stables. Par rapport à l'an dernier, les entreprises semblent avoir plus recours au CDD (+2 points en comparaison du T2 2020) qu'à l'intérim (-3 points sur la même période) lorsqu'il s'agit de recrutements ayant pour motif l'accroissement d'activité de l'entreprise.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande