Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Publié par Aude Guesnon le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Sur la digitalisation des achats, pouvez-vous nous expliquer, en quelques mots, quel est, selon vous, l'intérêt sous-jacent de cette nouvelle approche ?

L'acheteur est en général perçu comme le gardien du temple ''réglementaire'' et donc du respect des procédures, contrôle de conformité... en résumé, aux tâches administratives souvent assimilé à ''la paperasse''. Pour repositionner la fonction achats au bon niveau, il faut s'attaquer à la racine des problèmes et donc supprimer le papier, qui symbolise ces lourdeurs administratives. Bref, un choc de simplification qui permet aux acheteurs de se recentrer sur leur métier et de viser la performance au service des métiers et équipes opérationnelles.

Quels sont les impacts et les principaux atouts de la digitalisation des achats ?

Le digital permet, à mon sens, de capitaliser sur deux éléments clés : l'accessibilité à la ''commande'' et la transparence sur le fonctionnement interne d'une entreprise.

Ces deux avantages stratégiques permettent de créer ce climat de confiance avec les fournisseurs et simplifient l'interaction avec les fournisseurs dès l'amont du processus S2P (''Source-to-pay''). Cela crée une sorte de révolution sur les pratiques achats perçues comme lourdes, trop administratives et contraignantes. C'est tout l'intérêt du digital, qui corrige cette image pour positionner l'acheteur en rupture avec les anciennes pratiques au profit de processus perçus comme simples, efficaces et sûrs.

Quel est le lien entre digitalisation des achats et confiance avec les concurrents/fournisseurs ?

Ce qui est important à ce niveau, c'est qu'au-delà de faire de la réglementation une doctrine figée, l'idée est de s'appuyer sur les algorithmes et workflows des systèmes d'information pour garantir les principes d'accessibilité, de transparence et de traçabilité d'une consultation.

C'est donc la digitalisation qui crée ce ''contrat de confiance'' tacite en amont de la consultation et permet de créer les conditions idoines d'une relation pérenne avec les fournisseurs, lors de l'exécution des prestations.

Quelles actions concrètes en mode quick win peuvent être mises en oeuvre à court terme de ce que vous appelez le contrat de confiance entre acheteurs et écosystème fournisseur ?

La dématérialisation totale des consultations s'impose et le déploiement d'une plateforme achats avec un espace fournisseurs en ligne est devenu un standard indispensable des pratiques achats.

Par ailleurs, la communication doit accompagner le déploiement de cette plateforme car la pratique obsolète de publier les appels d'offres sur la presse pour des considérations purement réglementaires est inefficace.

Avoir une plateforme achats est un bon début pour gagner en visibilité, mais cette approche doit être accompagnée d'une vraie stratégie marketing pour positionner les besoins sur les meilleurs radars. Une communication multicanale, et en particulier là où se trouvent les fournisseurs (réseaux professionnels type LinkedIn, presse économique/décideurs...), est indispensable. Idéalement, le directeur achats doit sortir de sa zone de confort pour mettre à profit son ''influence'' pour améliorer la concurrence et donc la qualité des offres.

La révolution digitale induit également un changement d'organisation radical, qui déteindra in fine sur la culture de l'entreprise et donc, son impact sur la société.

Lire la suite en page 3 de cet article: Comment veillez-sur les écosystèmes impactés par la Covid ? / Quels sont les risques fournisseur à surveiller de plus près ? / En France, le sujet de la relocalisation et du made in France monte en puissance. Est-ce que ce type de réflexion a cours au Maroc ? Comment favorisez-vous votre écosystème ? / Quelles sont les approches innovantes pour la gestion des grandes infrastructures ? À quels enjeux ce modèle de gestion devait-il répondre ?


Je m'abonne
no pic

Aude Guesnon

Rédactrice en chef de décision-achats.fr et de Décision Achats

Après avoir exercé plus de dix ans en tant que réactrice en presse quotidienne, j’ai voulu découvrir un autre pan du métier : je suis devenue secrétaire [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles