En ce moment En ce moment

Achats et supply chain: sélection de livres à ne pas manquer

Publié par le - mis à jour à
Achats et supply chain: sélection de livres à ne pas manquer
© ©Scanrail - stock.adobe.com

Les nouveaux lauréats des Plumes des Achats ont été dévoilés le 3 décembre à Paris. Les ouvrages récompensés montrent que la fonction achats se trouve vraisemblablement à l'aube de nombreux changements.

  • Imprimer

La cuvée 2018 des Plumes des Achats & Supply Chain s'est distinguée par une grande diversité des thématiques récompensées. Le Grand Prix ACA Bruel a été décerné à Jean Potage, ancien directeur des achats du groupe Thalès et prestataire de conseil en achats, pour son ouvrage intitulé Maturité des services achats et relation client-fournisseurs, paru en 2016 aux Editions Maxima. Le livre évoque les scénarios d'évolution possibles quant aux rôles des services achats dans les organisations. L'auteur défend notamment la possibilité de voir apparaître des directions des ressources externes, qui viseraient "à tirer vers le haut les fournisseurs avec lesquels on travaille et la relation avec ces derniers, de la même manière que les directions des personnels qui, il y a bien longtemps maintenant, se sont transformées en directions des ressources humaines", souligne-t-il. Comme les DRH font de la gestion des talents, pourquoi les directions des achats ne feraient-elles pas de la gestion de fournisseurs talentueux ? De façon générale, les fournisseurs ne sont aujourd'hui pas du tout pris en compte comme des actifs immatériels aux yeux d'une entreprise. Le jour où ce sera le cas, les pratiques évolueront d'elles-mêmes. Tel est le message que véhicule l'ouvrage.

Le lauréat du trophée CNA est Julien Pelabere, auteur de La négociation d'influence, (Editions Dunod, 2017). Celui-ci a décidé de vulgariser dans un livre son travail de doctorat mené à la Sorbonne autour de la conduite de négociations. Il s'agit notamment de privilégier une méthode intéressante en matière de relations acheteurs / fournisseurs, basée sur l'étude de la compréhension de l'univers de l'autre. Le but est de faire en sorte que pendant la négociation, on passe d'une volonté de convaincre à une volonté de comprendre. Au coeur de la démarche se trouve une méthode élaborée par Julien Pelabere, visant à rééquilibrer les rapports de force entre les parties prenantes en détectant les enjeux de son interlocuteur et n'omettant pas de faire preuve d'empathie.

Le management bienveillant, coécrit par Philippe Rodet et Yves Desjacques (Eyrolles, 2017), a quant à lui été récompensé par le trophée ADRA. Les deux auteurs partent du contexte souvent très tendu qui prédomine dans l'univers des relations clients-fournisseurs, en expliquant comment la bienveillance peut servir de levier majeur pour établir un contexte gagnant-gagnant. "On peut tout à fait faire preuve de dureté, d'exigence maximale sans aucune autre forme de précaution et créer de l'efficacité à court terme. Mais au moment où il s'agira de conclure un partenariat pour soutenir le développement d'une innovation, le fournisseur en question ira chez un concurrent", indique Philippe Rodet.

Enfin, Catherine Weetman, spécialiste du conseil en stratégies d'achats, a hérité du prix Spécial du Jury pour son livre A circular economy handbook for business & Supply Chains, (Editions Kogan Page, 2016). Il s'agit d'un guide pratique destiné aux directions achats, de sorte qu'elles s'approprient mieux les notions d'économie circulaire. "L'ouvrage vise à être le plus concret possible, à l'inverse de nombreux livres dans ce domaine qui énoncent des principes et concepts intéressants, mais qui ont parfois tendance à perdre les lecteurs au lieu de leur apporter des solutions applicables", estime l'auteur.

La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet