Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

La propreté, nouvel enjeu stratégique pour les entreprises

Publié par Brand Voice le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
brandvoice La propreté, nouvel enjeu stratégique pour les entreprises

Les contraintes sanitaires imposées par la pandémie ont obligé les entreprises à revoir leurs règles d'hygiène pour offrir un environnement sécurisé aux salariés. Cet enjeu de propreté et d'hygiène est l'occasion pour les entreprises de repenser la relation avec les prestataires du secteur.

Je m'abonne
  • Imprimer

99% des Français considèrent aujourd'hui la propreté comme nécessaire et indispensable dans les lieux accueillant du public et 9 français sur 10 estiment que la propreté préserve la santé et la sécurité des citoyens. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par BVA, en partenariat avec le Monde de la Propreté1, sur la perception et les attentes des Français en matière de propreté dans un contexte post Covid-19.

Le rôle clé des entreprises de propreté pendant la crise

L'avancée de la propagation de la COVID-19 sur le territoire national et les mesures de confinement de la population, ont engagé les entreprises de propreté dans la lutte contre la diffusion du virus, pour préserver l'hygiène et la salubrité des lieux privés et publics, ainsi que la santé et la sécurité sanitaire des personnes. " Ce rôle, les entreprises de propreté l'ont assumé en tant qu'actrices de la préservation de la santé publique pour tous ", précise Philippe JOUANNY, président de la Fédération des Entreprises de Propreté, d'Hygiène et Services Associés (FEP). Dès mars 2020, au début de la crise sanitaire, les agents et entreprises de propreté ont eu un rôle clé à jouer pour assurer la continuité du travail des salariés des secteurs dits " essentiels ". 84% des Français interrogés lors de cette enquête reconnaissent ainsi que les agents et entreprises de propreté ont permis de lutter efficacement contre la propagation du virus.

Une exigence accrue en matière de propreté

Au sortir de la crise, les Français ont réhaussé leurs exigences en matière de propreté, tout particulièrement dans les transports, commerces, établissements de santé, écoles ou encore dans les crèches pour 2 personnes interrogées sur 3. L'enquête a permis de faire ressortir les trois actions de propreté qui rassurent dans ces lieux recevant du public : le nettoyage méticuleux des points de contact (poignées de porte ou boutons d'ascenseur), la fréquence de passage des agents de propreté et la présence des agents d'entretien intervenants en journée et/ou en continu, visibles ainsi par tous. " La pandémie a fait prendre conscience à nos clients internes, c'est-à-dire nos salariés que la propreté participait à leur propre sécurité sanitaire ", souligne Latifa HAKKOU, Présidente de l'ARSEG, l'Association des Directeurs de l'Environnement de Travail. Pour Philippe JOUANNY, " les bénéfices des prestations de propreté sont souvent méconnus ou sous-estimés ; ainsi, exercer dans un environnement agréable contribue notamment à la motivation, la productivité et au bien-être des salariés et diminue l'absentéisme et le turn-over. "


Lire aussi | Notre dossier pour réussir votre achat de prestations de propreté


Un enjeu stratégique pour l'avenir

Cette enquête démontre que l'action des entreprises de propreté est reconnue comme stratégique pour l'avenir. 83% des personnes interrogées considèrent ainsi comme indispensable de garantir la propreté et l'hygiène dans les lieux publics, là où le passage et le brassage sont importants, ceci afin d'éviter ou limiter de nouvelles épidémies ou la propagation de maladies communautaires (grippes, gastroentérites...). Elles sont 96% à souhaiter que les bonnes pratiques mises en place pendant la crise soient maintenues en totalité ou en partie. Au travail, 87% des actifs interrogés estiment que la propreté et l'hygiène vont devenir des critères déterminants pour assurer leur santé et leur sécurité . " Ces résultats démontrent que les attentes des Français ont changé et qu'ils n'envisagent plus de se déplacer, de consommer ou de travailler sans avoir plus de garanties concernant les lieux qu'ils fréquentent, dans le cadre de leur vie professionnelle comme dans leurs loisirs ou tâches quotidiennes ", rappelle Philippe JOUANNY.

Une charte pour un achat de propreté plus efficace et responsable

Dans le cadre de la Conférence de Progrès organisée par la Fédération des Entreprises de Propreté et d'Hygiène (FEP) le 8 septembre 2021, la FEP et les deux réseaux d'acheteurs que sont l'ARSEG et le Conseil National des Achats (CNA) se sont engagés pour un achat de propreté plus efficace et responsable, en signant une charte commune. Celle-ci affirme que la propreté est un prérequis stratégique à l'activité des organisations clientes en lien avec les enjeux de sécurité sanitaire ; elle souligne en outre la contribution de ce service à la performance globale des entreprises et son importance auprès des personnes présentes sur leurs sites (collaborateurs, clients, usagers...).

Ces engagements s'articulent autour de grandes thématiques :

· La reconnaissance de l'expertise technique et organisationnelle des entreprises de propreté

· La prise en compte des enjeux RSE sectoriels des entreprises de propreté par les clients (nouveau référentiel RSE, lire ci-contre)

· Le recours plus important au travail en journée/en continu lorsque cela est possible

· La nécessité d'établir une relation équilibrée avec ses prestataires tout au long de la vie du contrat

· La mise en cohérence de la recherche du mieux disant social et sociétal avec les choix en termes de prix



Un référentiel RSE

Elaboré avec le concours d'AFNOR Certification, le référentiel RSE des entreprises de propreté constitue un outil indispensable à la fois pour les entreprises de propreté qui souhaitent progresser et valoriser leurs engagements RSE et pour les acheteurs afin de permettre une meilleure adéquation entre leurs attentes et les véritables enjeux RSE du secteur. Attesté et en cohérence avec les lignes directrices de l'ISO 26000, référence mondiale en matière de RSE, il est issu d'une concertation avec les parties prenantes du secteur et plus d'une centaine de personnes issues d'entreprises de propreté, des experts, des partenaires ainsi que des clients. Il s'articule autour de 18 engagements répartis sur 4 thématiques :

1 - vision et gouvernance

2 - ressources humaines et engagement social

3 - engagement environnemental

4 - engagement sociétal

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site d'Achat Propreté


1 Le Monde de la Propreté rassemble la Fédération des Entreprises de Propreté, d'Hygiène et Services Associés (FEP) et les opérateurs du secteur dont la mission est le développement et la promotion de la profession.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles