Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

"La prise en compte des délais de paiement dans la cotation Fiben est une très bonne mesure"

Publié par le | Mis à jour le
'La prise en compte des délais de paiement dans la cotation Fiben est une très bonne mesure'

Dans un contexte tendu, jusqu'où peut-on aller pour obliger les entreprises à payer en temps et en heure leurs fournisseurs ? Réponses avec Denis Le Bossé, président du cabinet Arc, expert en recouvrement.

Je m'abonne
  • Imprimer

Quelle est la situation aujourd'hui pour les fournisseurs ?

La situation est assez complexe, notamment pour le tissu des TPE PME. La crise des matières premières les a poussées à devoir reconstituer leurs stocks afin de répondre à une forte demande durant laquelle beaucoup de contrats, devis et marchés ont été signés. Le problème vient aussi du fait que nombre de fournisseurs ont déjà dépensé une grande partie de leur PGE (prêt garanti par l'Etat). La hausse des matières premières a créé un véritable choc, et les banques ne souhaitent pas apporter de nouveaux financements à ces entreprises ayant déjà utilisé ceux qui leur étaient accordés.

Les amendes (cf loi Sapin) et le "name & shame" sont-elles le seul moyen de forcer les entreprises à réduire leurs délais de paiement?

Ces dispositions ont contribué à pousser les entreprises à respecter les délais de paiement. Mais, si aujourd'hui les délais s'allongent, c'est parce qu'il n'existe pas d'autres alternatives afin de répondre aux besoins en trésorerie. Les mesures de la loi Sapin sont intéressantes, mais la mise en oeuvre ne suit pas. Sur le "name and shame" par exemple, il est possible de voir qu'une entreprise a été sanctionnée sur les délais uniquement sur le site de la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Les entreprises que nous avons interrogées souhaitent que les amendes administratives soient publiées sur plus de bases légales et classiques. Il y a donc encore une marge de progression.

La prise en compte des délais de paiement dans la cotation Fiben de la Banque de France est-elle la solution ?

La prise en compte de l'analyse des délais de paiement dans la cotation Fiben est une mesure très intéressante. Concrètement, cela signifie qu'une entreprise qui ne respecte pas les délais de paiement voit sa cotation Fiben se dégrader. Cette mesure a un impact financier direct, car une baisse de sa cotation Fiben ternit l'image d'une entreprise auprès de ses investisseurs. En somme, pour les pousser à respecter les délais de paiement, il faut les toucher directement au portefeuille. Elle permet aussi de faire la différence entre une PME qui a des problèmes de trésorerie et souhaite allonger le délai de paiement, et une grande entreprise qui fait preuve de mauvaise foi en se constituant un trésor de guerre au détriment de ses fournisseurs. À mon sens, c'est une très bonne mesure qui évite les rapports de forces entre clients et fournisseurs qui n'osent rien dire de peur de les perdre.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page