Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

"L'intérim digital répond à deux enjeux clés : la réactivité et la réduction des coûts", Benjamin Vallat, CMSO de Gojob

Publié par Brand Voice le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
'L'intérim digital répond à deux enjeux clés : la réactivité et la réduction des coûts', Benjamin Vallat, CMSO de Gojob

Gojob, start-up aixoise fondée en 2015 et spécialisée dans l'intérim digital, a doublé son chiffre d'affaires pendant la crise sanitaire, alors que le secteur de l'intérim s'effondrait. Retour sur les clés de ce succès avec Benjamin Vallat, CMSO de Gojob.

Je m'abonne
  • Imprimer

Gojob a doublé son chiffre d'affaires en 2020. Comment expliquez-vous ce beau résultat ?

Au-delà de nos secteurs historiques que sont la logistique et le retail qui ont été fortement boostés pendant la crise sanitaire, nous sommes partis à la conquête de nouveaux territoires en 2020 : la grande distribution, l'industrie et le tertiaire. Par ailleurs, nous avons réalisé une levée de fonds de 11 millions d'euros en janvier 2020 qui nous a permis d'accélérer notre croissance en développant les équipes pour gagner en réactivité.

Avec la crise du Covid, les entreprises ont compris que le digital pouvait être une aide à la productivité et non un frein. Une barrière psychologique est tombée ! Beaucoup de grandes entreprises se sont ainsi lancées dans le digital pour leur recrutement d'intérimaires et sont ainsi venues à nous.

Qu'est-ce qui différencie Gojob d'une agence d'intérim traditionnelle ? Qu'apporte le digital ?

L'enjeu de réactivité, tout d'abord. Le digital est un véritable accélérateur en termes de délais de recrutement, il suffit de moins de 3 heures pour trouver le bon candidat. Et l'autre enjeu majeur : la réduction des coûts. Une solution digitale permet en effet de s'affranchir des coûts de structure et d'être entre 15 à 20% moins cher.

Gojob a par ailleurs développé des solutions innovantes et performantes en matière notamment d'accompagnement des candidats.

Comment sourcez-vous les profils et réalisez-vous les pré-entretiens ?

Nous avons aujourd'hui une base de 350 000 intérimaires qualifiés et disponibles sur une population globale en France estimée entre 700 000 et 900 000. Nous captons donc une partie importante de ce marché sans être présents encore dans tous les secteurs.

Gojob bénéficie ainsi d'une solide base de candidats. Et nous l'enrichissons quotidiennement notamment pour répondre à des demandes clients plus spécifiques où les profils sont rares. Dans ce cas, Gojob est en mesure de déclencher en quelques minutes une campagne d'acquisitions digitales sur les réseaux sociaux et jobboard sur la France entière. Nous pouvons ainsi aller très vite et proposer le candidat idéal pour l'offre sélectionnée.

Notre module d'IA, " Aglae ", que nous avons développé avec l'école Polytechnique va, en temps réel, réaliser une analyse complète du profil et déterminer une note de " matching " qui sera transmise ensuite à l'entreprise cliente.

Cet algorithme inclusif retire tous les biais humains, à caractère discriminant, présents dans le recrutement pour ne sélectionner que les candidats ayant les qualifications requises pour le poste. Les consultants de Gojob consacrent ensuite en moyenne 30 minutes avec le candidat contre 5 à 7 minutes pour une agence d'intérim traditionnelle.

Vous avez le statut d'Entreprise Sociale et Solidaire (ESS). Quelle est la raison d'être de Gojob ?

La raison d'être de Gojob est de résoudre le problème du chômage en France, et plus tard à l'international. C'est de permettre l'accès à l'emploi pour les personnes motivées, sans discrimination ou de tri de CV. Nous voulons permettre à des populations éloignées de l'emploi de trouver un travail, de les accompagner dans leur parcours professionnel et les aider ainsi à progresser.

Ce sont sur ces engagements que certains de nos clients ont choisi Gojob avec une volonté commune d'impacter positivement le marché de l'emploi.

En savoir plus sur Gojob

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande