En ce moment En ce moment

[Trophées] Claudine Banzet, l'infatigable!

Publié par le | Mis à jour le
[Trophées] Claudine Banzet, l'infatigable!

Acheteuse depuis plus de deux décennies pour Bjorg Bonneterre et compagnie puis pour son nouvel actionnaire, le groupe Wessanen, Claudine Banzet enchaine les projets de réorganisation des achats. Avec un seul objectif : apporter toujours plus de valeur à son entreprise.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Dans les prochaines années, les acheteurs qui gagneront seront sans aucun doute ceux orientés vers le business et la stratégie globale de l'entreprise". Claudine Banzet en est persuadée. "Faire du saving pour faire du saving, n'a aucun intérêt. Même si cela fait partie intégrante de notre job, le plus important est d'apporter de la valeur à l'entreprise, de soutenir ses axes de développement". Passionnée de stratégie, cette vision de son métier l'a guidée tout au long de sa carrière. A tel point, qu'elle se verrait bien un jour, pourquoi pas, general manager. Aujourd'hui, vice-présidente Sourcing Europe du groupe agroalimentaire néerlandais Wessanen spécialisé dans l'alimentation bio et saine, Claudine Banzet a construit sa carrière pas à pas, tranquillement mais avec une passion et une détermination sans faille. Une détermination affichée dès la première heure avec un DTA Marketing des achats décroché haut la main, en alternance chez Thomson SA, entreprise qu'elle avait visée spécifiquement car considérée comme le top de la structuration des services achats.

Après deux ans chez Thomson, Claudine Banzet a enchaîné avec un poste d'acheteur au sein de Dalkia. "J'étais en charge de la réduction du panel des fournisseurs de la moitié sud de la France". Mais après quelques années parisiennes riches d'enseignements, la Lyonnaise a préféré retrouver sa terre d'origine et décrocher un nouvel emploi au sein de Distriborg, rebaptisé depuis Bjorg Bonneterre et Compagnie et racheté par le groupe Wessanen. Cela fait maintenant 24 ans qu'elle s'y épanouit... "Je ne m'ennuie pas, j'ai la chance de travailler dans une entreprise en évolution permanente. Et puis, j'ai une part de voix de plus en plus importante car j'ai réussi à montrer comment le service achats pouvait apporter une vraie expertise marché et fournisseurs". "En raison de la largeur de nos gammes, les deux tiers des produits vendus par le groupe sont fabriqués par des prestataires. L'intervention des achats, au-delà des simples négociations de tarifs, est donc hautement stratégique".

Du premier poste d'acheteur à une équipe de 32 personnes

Lorsqu'elle est recrutée en 1995, Claudine Banzet crée alors le premier poste d'acheteur de l'entreprise. Quatre ans plus tard, elle endosse la casquette de responsable achats. La liste de ses responsabilités s'allonge ensuite au fil des années, au sein de Distriborg d'abord puis dans le groupe (stratégie de massification des achats au niveau européen). Claudine Banzet manage aujourd'hui un service de 32 personnes réparties dans 6 pays. Passionnée par son métier, elle a dû jongler entre ses deux enfants et un agenda dévorant, partagé pendant plusieurs années entre les Pays-Bas et la France. "Je ne dis pas que tout a été rose, cela m'a demandé beaucoup de pugnacité et d'énergie, mais j'ai réussi à faire avancer l'entreprise comme je le souhaitais".

Ce challenge à peine réussi, la VP Sourcing Europe, visiblement infatigable, est désormais à plein régime sur deux nouveaux fronts. Sur sa recommandation, la direction générale a confié récemment à son service la gestion des achats de matières premières des usines de production. Claudine Banzet doit également mener une petite révolution sur les relations fournisseurs. "Nous voulons consolider les partenariats avec les fournisseurs. Avec des relations renforcées sur les innovations et la R&D notamment. En 2017, nous avions alors seulement 10 % de partenariats formalisés. L'ambition est d'atteindre 40% du CA achats en 2020". La démarche est délicate car elle sous-entend transparence et confiance réciproque. "Nous sommes sur un marché où nous devons absolument être attractifs pour nos fournisseurs ! Nous avons su au fil des années construire des relations pérennes et durables avec eux. Nous souhaitons accélérer !"

Voter pour le décideur achats de l'année: cliquer ici

Voir les autres candidats en lice:

Roque Carmona - CPO de Thales

Pascal Garnero - CPO de Atalian

Valérie Giraudon - directrice Global sourcing de General Electric

Michel Grevoul - directeur des achats des Achats de l'Etat (DAE)

Ruxandra Ispas - CPO de Elior

Franck Léna - directeur des achats du Commissariat à l'énergie atomique (CEA)

Philippe Maraval - directeur des achats de Pole Emploi

Abel Mercier - directeur exécutif des achats de la centrale d'achats Horizon France

Bertrand Pouilloux - directeur des achats de Enedis


Stéphanie Gallo

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par elonoore Determine

Decouvrez comment la gestion collaborative des contrats renforce le role des achats dans amelioration de la conformite et la reduction des risques [...]

Sur le même sujet