En ce moment En ce moment

[Etude] Perspectives et priorités en matière de recrutement pour les entreprises françaises en 2021

Publié par Marwa Nakib le | Mis à jour le
[Etude] Perspectives et priorités en matière de recrutement pour les entreprises françaises en 2021

"La flexibilité et l'adaptabilité, ainsi que la capacité à gérer les risques et à planifier, restent des priorités absolues pour de nombreuses entreprises", commente Albane Prieto, directeur chez Robert Half France

Je m'abonne
  • Imprimer

Selon une enquête menée par Robert Half*, 2021 apparaît, sur le marché de l'emploi, comme une année de reprise et de reconstruction, tant pour les entreprises que pour les salariés, avec le secteur santé / pharma en tête des secteurs qui recrutent le plus en France. Ainsi, 78% des dirigeants français se disent "assez" ou "très" confiants quant aux perspectives de croissance de leur entreprise au premier semestre 2021.

23% des entreprises interrogées envisagent d'augmenter leurs effectifs et de créer de nouveaux postes en 2021, avec les secteurs santé / pharma, services aux entreprises, distribution, BTP, et immobilier en tête de ceux qui sont le plus en demande de talents.

69% des employeurs interrogés en France prévoient de stabiliser leurs effectifs, et moins de 11% ont l'intention de geler leurs recrutements ou de réduire leurs effectifs au cours des premiers mois de 2021, à cause des turbulences induites par la pandémie sur le marché.

Pour 70% des entreprises, le climat économique général et l'élargissement des opportunités de croissance de l'activité sont les facteurs ayant le plus d'influence sur leurs perspectives de recrutement, suivis par la digitalisation et l'adoption de nouvelles technologies (30% des sondés). Il n'en reste pas moins que 27% des dirigeants français estiment que les opportunités de croissance vont se réduire en 2021 : "nos données récentes sur le marché de l'emploi laissent présager des perspectives mitigées à ce stade, on ne saurait dégager de tendance claire, unique et générale, car l'impact de la COVID-19 varie selon les secteurs d'activité et les pays. Mais la tendance mondiale au télétravail et au travail hybride, ainsi qu'à la génération de revenus en ligne issus du commerce électronique à l'échelle internationale, influent sur les intentions et les priorités en matière de recrutements", déclare Albane Prieto, directeur chez Robert Half France.

Quant à la gestion de leurs effectifs, et en matière de recrutement, les entreprises ont recentré leurs priorités, adopté des processus opérationnels et de planification davantage axés sur les données, ainsi que des stratégies de gestion des talents visant à se doter de collaborateurs résilients, adaptables et flexibles, pour s'adapter à l'évolution du marché. Albane Prieto ajoute que: "La flexibilité et l'adaptabilité, ainsi que la capacité à gérer les risques et à planifier, restent des priorités absolues pour de nombreuses entreprises. Le monde du travail à plus long terme devrait revêtir les mêmes caractéristiques. Les professionnels dont les compétences sont recherchées savent qu'ils ont encore des options, et les employeurs doivent comprendre qu'il leur faut offrir des salaires et des avantages compétitifs pour retenir les talents clés ainsi que pour attirer et garder les meilleurs candidats".


(1)Enquête menée auprès de 1 800 dirigeants dans 6 pays en novembre 2020.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

RH

Par la rédaction

Dans une mosaïque bien sympathique, les MAI (Kedge) et l'AAMAI, Alumni des MAI vous souhaitent une bonne année à toutes et à tous.