En ce moment En ce moment

[Avis d'expert] Pourquoi les jeunes générations sont-elles attirées par le consulting en achats ?

Publié par le - mis à jour à
[Avis d'expert] Pourquoi les jeunes générations sont-elles attirées par le consulting en achats ?

Les jeunes diplômés sont à la recherche du job idéal. Le consulting achats est une possibilité d'apporter à cette génération Y le cadre vie souhaité, estime Olivier Wajnsztok, qui fonctionne au quotidien avec ces jeunes professionnels et les connaît donc bien.

Je m'abonne
  • Imprimer

Il existe de plus en plus de profils "consultants achats" sur les réseaux professionnels type LinkedIn, ou d'offres de recrutement. Il s'agit souvent de jeunes, fraîchement sortis d'écoles. Mais pour quelles raisons la jeune génération a-t-elle cet engouement pour le consulting et le consulting en achats ? Ont-ils une vraie valeur ajoutée dans le conseil ?

Le marché du consulting est un domaine qui recrute. Il suffit de regarder les offres et les chiffres publics. Mais quelles pourraient être les raisons pour lesquelles la jeune génération tend davantage à se diriger vers ce secteur qui ne cesse de s'accroître ? Il y a bien des raisons professionnelles et personnelles : se construire une belle carrière, développer son réseau, privilégier le bien-être et un cadre de vie agréable ou bien obtenir une vaste panoplie de compétences.

Carrière / Réseau

Le métier du consulting propose une multitude d'avantages, notamment sur le plan de la carrière.

Tout au long de son parcours, le consultant va pouvoir réaliser des missions au sein de différentes entreprises. Les secteurs sont variés, il pourra se retrouver dans l'industrie, la banque, la fonction publique et plus encore. Il aura la possibilité d'identifier quel secteur lui convient le mieux : celui qui vend des services ? des biens ? celui qui a des processus bien définis ? ou celui qui accorde le plus de liberté et de challenges ? Le consulting permet également d'accumuler de grands noms sur le CV, quoi de plus gratifiant que d'avoir travaillé pour plusieurs sociétés du CAC40. C'est donc comme une phase "test" avant qu'il puisse enfin "poser ses valises" et qui lui permettra d'évaluer et d'accroître sa valeur sur le marché du travail.

Sur le plan carrière et rémunération, c'est également l'un des secteurs où l'on va retrouver des évolutions rapides.

Le consulting est en effet une occasion inouïe pour développer son réseau. Au travers de son expérience chez les clients, le consultant va rencontrer un grand nombre de professionnels. C'est l'opportunité rêvée pour accumuler des références et d'enrichir sa liste de contacts, notamment LinkedIn. D'autant plus que nous sommes dans une ère où le networking et les réseaux sociaux ont pris une place importante dans la société, les jeunes sont les mieux placés pour le savoir et entretenir précieusement ces relations.

La carrière d'un jeune consultant et l'accroissement de son réseau ne sont pas les seuls éléments qui l'attirent. Il existe une réelle opportunité pour le consultant de monter en compétences.

Compétences

Au travers de ses différentes missions effectuées dans plusieurs sociétés, le consultant aura l'occasion de toucher à une multitude de catégories achats. C'est une opportunité pour lui de toucher à une vaste panoplie de produits et de services. Il peut très bien acheter du packaging comme des prestations intellectuelles, voire même de l'IT. Les projets sont également très différents, il pourra travailler sur une globalisation des achats ou bien sur l'implémentation d'un système achats. Des missions de conseil stratégique sont également possibles. Finalement, comme nous l'avons précédemment dit pour les différents types de secteurs, il s'agit d'une phase de "test" pour que le consultant puisse identifier quel est le type d'achats qui lui plaît le plus.

Un passage dans le consulting va également lui permettre de renforcer son savoir-être. Rien de mieux que d'acquérir d'excellentes qualités en termes d'adaptabilité, de flexibilité, d'analyse et de développer une réelle capacité à jongler sur différents sujets à la fois. De par sa vaste expérience et étant considéré comme un expert des achats, le consultant est attendu en partie comme l'un des solveurs de problématiques. Il est donc très formateur pour lui de changer régulièrement de missions afin d'apprendre à s'adapter et de prioriser/traiter des sujets complexes ou non. En complément, il pourra également apprendre et assimiler plusieurs méthodes/outils de travail.

En parallèle, le consulting apporte une montée en compétences assez rapide car plusieurs formations sont réalisées au cours de l'année. En effet, les sessions sont organisées de manière mensuelle, ce qui est moins le cas en interne où la fréquence est d'une à deux formations par an. Finalement, grâce au consulting, les jeunes générations pourront bâtir un profil très recherché dans le monde du travail.

Cependant, le bien-être au travail ne suffit plus. Les jeunes générations vont également rechercher autre chose que leurs prédécesseurs : de nos jours, ils tendent davantage à vivre une expérience qui représente le parfait équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Bien être / Cadre de vie

Les jeunes générations se lassent beaucoup plus vite au travail. C'est une génération qui a besoin de nouveauté et qui craint l'ennui, contrairement à leurs aînés qui avaient pour but de construire une carrière solide, quel qu'en soit le prix. L'objectif est plutôt de bâtir une vie pleine d'expériences afin d'éviter une vie morose et ordinaire.

Les jeunes générations recherchent une certaine liberté dans leur quotidien au travail. Cette génération apprécie qu'on leur fasse confiance et qu'on leur laisse une certaine autonomie. Le consulting leur permet alors d'être moins exposé à la pression du supérieur hiérarchique étant donné qu'en mission, il n'existe pas de lien hiérarchique avec le client. Il peut donc avancer sur son livrable sans trop avoir l'impression d'être encadré afin d'assouvir son besoin d'autonomie.

En complément de ce besoin d'autonomie, parfois le consulting permet de voyager. En l'occurrence quand les missions se trouvent loin de leur domicile. En effet, ces dernières années, la mobilité à l'internationale est devenue quasi-fondamentale chez les jeunes. Selon plusieurs enquêtes, un jeune sur deux a effectué un séjour en dehors de la France dans le cadre de ses études (tous diplômes confondus). Les déplacements professionnels leur permettent alors d'échapper à une routine et de maintenir un certain dynamisme dans leur quotidien.

Au démarrage de leur carrière professionnelle, l'expérience de ces jeunes n'est pas forcément robuste. Leur support se portera principalement sur certaines catégories d'achats telles que les prestations IT, le packaging, les prestations intellectuelles etc. Il sera plus difficile de les positionner sur des missions complexes tel que le conseil stratégique, par exemple.

En revanche, certains d'entre eux ont effectué leurs études en alternance et c'est ce point en particulier qui les favorise dans la sélection des recruteurs. De par leur expérience en entreprise, ces jeunes sont en capacité de démarrer une mission rapidement et d'apporter leurs compétences, acquises lors de leur alternance notamment.

En conclusion, les jeunes générations choisissent le consulting pour plusieurs raisons : primant un cadre de vie dynamique et agréable, tant sur le privé que sur le professionnel, cela leur donne accès à une phase de "test" sur le marché du travail et de prise d'expériences rapide, tout en leur permettant de mener un bon équilibre au quotidien. L'objectif final est de subvenir à leur grand besoin : l'épanouissement.

Outre ces éléments qui poussent ces jeunes à choisir le consulting en achats, n'oublions pas que le rythme est soutenu et qu'il comporte également ses limites...

Par Olivier Wajnsztok, directeur associé du cabinet ­AgileBuyer, et Aline Siong.
AgileBuyer est un cabinet ­spécialisé dans les équipiers achats (acheteurs professionnels qui traitent de projets achats chez les clients), le conseil et le coaching d'acheteurs.


Je m'abonne

Olivier Wajnsztok et Aline Siong, AgileBuyer

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet