En ce moment En ce moment

Publié par Camille George le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Ainsi, sur un appel d'offres transport de fonds, le Crédit Agricole a pu mettre en place une procédure parfaitement adaptée à son organisation et à son fonctionnement. "Avec Brinks France, l'un des fournisseurs qui a remporté le marché, nous avons une sorte de boîte à outils utilisable en fonction du niveau de maturité de chaque caisse régionale et de chaque entité. Au fur et à mesure que celles-ci sont prêtes à développer tel ou tel service on peut adapter la prestation et ainsi faire d'importantes économies."

... Et contrat évolutif

Sur la base d'un accord cadre groupe, le contrat même s'il est signé à un instant T se veut évolutif et s'adapte tout au long de sa durée de vie. "Nous avons mis en place un contrat qui intègre un plan de progrès auquel le fournisseur s'engage. C'est un système à tiroir assez modulaire qui correspond bien à notre fonctionnement et permet d'activer les différents leviers lorsque les caisses sont prêtes", détaille Séverine Dubois. Ces spécificités n'ont pas d'impact sur la durée du contrat. Tout cela est bien entendu suivi par un comité de pilotage de façon trimestrielle ce qui permet de rectifier le tir si besoin et d'être plus réactif. "Cela permet de mieux structurer la relation client/fournisseur qui s'établit de manière plus régulière et plus étroite." Transparence, visibilité et durée, tous les ingrédients sont réunis pour une relation de qualité. "La co-construction fait partie des premières briques de l'entreprise étendue. En associant nos fournisseurs plus en amont on les intègre à notre écosystème. Il ne faut s'interdire aucune famille d'achats, de même que la taille de l'entreprise n'est pas déterminante dans ce type de démarche", conclut Séverine Dubois.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet