En ce moment En ce moment

L'avenir de la mobilité urbaine passera-t-il (notamment) par le Volocity?

Publié par Marwa Nakib le - mis à jour à
L'avenir de la mobilité urbaine passera-t-il (notamment) par le Volocity?

Les Groupes ADP et RATP, en collaboration avec la région d'Île-de-France, veulent structurer une filière "Mobilité Aérienne Urbaine". Le premier élément est le Volocity, véhicule électrique à décollage vertical produit par Volocopter, qui devrait bientôt être testé.

Je m'abonne
  • Imprimer

Un véhicule à décollage vertical, le Volocity, produit par Volocopter, - constructeur de véhicules électriques à décollage vertical et pionnier dans le domaine de la mobilité urbaine -, va être testé à l'aérodrome de Pontoise, à Cormeilles-en-Vexin. Cet aérodrome, situé à 35 km au nord de Paris, précisent les responsables, bénéficie "d'un environnement aéronautiqueréel et sécurisé, en configuration périurbaine". Les premiers aménagements ainsi que les les opérations de stationnement, de décollage et d'atterrissage, et les opérations de maintenance et de recharge électrique du véhicule pourront y-être testés en situation aéronautique réelle, avec le soutien de l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA), et d'Eurocontrol, l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne.

Selon Valérie Pecresse, présidente de la Région Île-de-France, la structuration d'une filièremobilité aérienne autour de l'aérodrome de Pontoise s'inscrit à la fois dans la dynamique du plan de relance régional, des conclusions de la COP et dans celle des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, "qui constituent une opportunité de mobilisation de la filière aéronautique, et de faire rayonner l'Île-de-France en la positionnant comme une région de référence sur le marché mondial de la mobilité aérienne urbaine".

Catherine Guillouard, présidente-directrice générale du groupe RATP , quant à elle, a exprimé la volonté du groupe RATP de poursuivre ses ambitions dans le domaine du véhicule à décollage vertical et d'être le partenaire privilégié de la ville intelligente de demain. Les ambitions du p-dg de Volocopter, Florian Reuter, vont au delà des simples projets de mobilité urbaine : il entend bien "ouvrir des lignes commerciales de taxis aériens dans les deux ou trois prochaines années" en créant créer une base potentielle en Europe.

Lire aussi : Flottes : moins de voitures, plus de mobilité

Appel à manifestation d'intérêt (AMI) international

Un appel à manifestation d'intérêt (AMI) international sera lancé, piloté par l'agence Choose Paris Region, s'articulant autour de 5 thématiques couvrant l'ensemble des composantes de la mobilité aérienne urbaine : Le véhicule, pour les constructeurs et équipementiers; l'infrastructure : pour les énergéticiens ou concepteurs de vertiports; les opérations, pour les fournisseurs de solutions intermodales, de maintenance, ou de plateformes digitales de mise en relation; l'intégration dans l'espace aérien, pour les fournisseurs d'Unmanned Traffic Management (UTM) ou de systèmes de communication/navigation, et l'acceptabilité, pour les laboratoires de recherche et instituts d'étude, autour des enjeux sociétaux et environnementaux. Plus d'informations, cliquer ici


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet