Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierCentres d'affaires et de domiciliation : une bonne santé menacée?

Publié par Dalila Bouaziz le

3 - Les leviers de compétitivité : les zones de transit et les gares

Les opérateurs de centres d'affaires doivent chercher de nouvelles zones d'implantations pour continuer à croître hors de leurs zones de présence historiques.

  • Imprimer

Les services numériques sont l'un des points forts des centres d'affaires qui ont pour obligation de proposer des prestations supérieures ou égales aux standards des bureaux classiques. Par exemple, l'équipement en visioconférence. La plupart des réseaux diversifient leur offre afin de gagner en attractivité. L'étude Xerfi souligne que "les opérateurs misent sur l'essor des services numériques en mobilité".

Interactions entre clients

Des groupes comme Regus ou Ateac ont lancé des applications pour smartphones qui simplifient le processus de réservation mais qui permettent aussi de suivre la disponibilité des centres d'affaires. Les offres de solutions cloud et d'espaces dématérialisés de stockage font aussi partie des prestations de plus en plus proposées.

Les outils favorisant les interactions entre clients se développent, favorisant ainsi la création d'une communauté. Regus a par exemple lancé un réseau social réservé à ses adhérents qui permet à des milliers de professionnels de tisser des liens entre eux.

Lieux de transit comme alternatives

Les opérateurs de centres d'affaires doivent chercher de nouvelles zones d'implantations pour continuer à croître hors de leurs zones de présence historiques. Parmi les cibles envisagées figurent la périphérie des agglomérations et les zones de transit, notamment les gares. La SNCF, à travers son pôle Gares et Connexions, souhaite développer les commerces et les échanges à l'intérieur des gares. À l'occasion d'un appel à intérêts lancé en 2010, un accord a été signé avec Regus en novembre 2011 pour l'implantation de centres d'affaires dans six gares, dont la première au Mans en 2014. L'intérêt de cette localisation est l'assurance d'être proche des centres névralgiques, ainsi que la facilité d'accès pour les voyageurs d'affaires. L'un des autres axes de croissance concerne l'implantation dans des stations-service. Il n'a donné lieu, qu'à une seule expérimentation en 2012 avec l'ouverture d'un centre sur l'autoroute A10 en Ile-de-France.

Enfin les derniers substituts pour les centres d'affaires sont les incubateurs et pépinières d'entreprises. Ces structures captent une partie de l'activité des centres d'affaires et de domiciliation auprès des sociétés en création et autres start-up.


Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet