Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

82% des professionnels en France travaillent hors de leur bureau

Publié par le - mis à jour à
82% des professionnels en France travaillent hors de leur bureau
© Copyright: Artem Rastorguev

L'étude menée par IWG révèle que deux tiers des salariés en France et dans le monde travaillent à distance chaque semaine et que 55% la moitié de la semaine en France. Elle montre que le travail flexible ne se réduit pas à une réduction des temps de trajet, mais booste la productivité des salariés.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que le gouvernement rendra public ses premières mesures pour une démocratisation du coworking en France le 12 juin prochain, IWG (fournisseur d'espaces de travail flexibles regroupant Regus et Spaces) a sondé 18 000 professionnels, tous secteurs confondus, dans 96 pays sur leur rapport au travail. Les résultats confirment, selon IWG, "la mutation profonde que connaissent nos modes de travail" puisqu'elle révèle que 82 % des salariés en France (70% dans le monde) travaillent chaque semaine au moins un jour par semaine hors de leur bureau. Que plus de la moitié (55% en France et 53% dans le monde) travaille à distance la moitié de la semaine ou plus, tandis que plus d'une personne sur dix (14 % en France et 11% dans le monde) travaille hors de son entreprise cinq fois par semaine. IWG y voit "l'amorce d'un tournant majeur dans le secteur de l'immobilier d'entreprise" et surtout, la "conséquence directe des avancées technologiques, de la mondialisation et des nouvelles attentes des salariés, particulièrement celles des jeunes générations qui arrivent sur le marché du travail".

"De Seattle à Singapour, en passant par Paris et Lagos, les professionnels n'ont plus besoin de passer autant de temps dans un bureau en particulier", commente Mark Dixon, fondateur et p-dg d'IWG. "Nous entrons dans l'ère de la main-d'oeuvre mobile. C'est un moment très excitant pour les salariés mais aussi pour les entreprises. Cela représente un changement profond de l'espace de travail tel que nous le connaissons et l'appréhendons, et ce à l'échelle mondiale. Les entreprises étudient désormais les impacts que ces mutations auront sur leur portefeuille immobilier d'entreprise."

L'étude démontre par ailleurs que les entreprises, dirigeants et employés en France, reconnaissent largement les avantages que représentent le recours à des espaces de travail flexibles et partagés, notamment :

- Croissance des activités pour 89% des sondés (France et monde)

- Compétitivité pour 79% des professionnels interrogés (87% monde)

- Productivité pour 76% des salariés ayant participé à l'étude (82% monde)

- Recrutement et fidélisation des meilleurs talents pour 71% (80% monde)

- Maximisation du profit pour 83% (France et monde)

"Pendant des générations, travail était synonyme de sédentarité et impliquait un emplacement défini et immuable, ainsi qu'une présence à des horaires fixes, de 9 à 17 heures. Ce modèle est aujourd'hui en pleine transformation et un nombre élevé d'entreprises opte désormais pour un modèle de travail plus flexible, aussi bien avantageux pour elles et leurs activités, que pour le bien-être de leurs salariés", commente IWG.

L'étude révèle également que le travail flexible ne se réduit pas à une simple et unique réduction des temps de trajet, mais booste également la productivité des salariés, fidélise le personnel, tout en augmentant la satisfaction professionnelle et même la créativité. Et ce, en plus des avantages stratégiques, notamment financiers, que représentent ces nouveaux modes de travail pour les entreprises.

Lire la suite en page 2: Des salariés plus heureux et plus productifs


Des salariés plus heureux et plus productifs

Le passage aux espaces de travail flexibles reflète les nouvelles exigences et attentes du marché du travail. En effet, 71 % des personnes interrogées en France (80% dans le monde) affirment que le travail flexible les aide à fidéliser leurs meilleurs talents, tandis que 63 % confirment proposer cette solution pour faciliter le recrutement en France (contre 72% dans le monde). Plus de la moitié (60 % en France contre 58% dans le monde) affirment que le travail flexible améliore la satisfaction professionnelle, démontrant ainsi aux entreprises la nécessité d'offrir un cadre de travail répondant aux besoins d'aujourd'hui afin d'attirer et conserver une main-d'oeuvre de qualité.

Les avantages dont bénéficient les entreprises sont clairs : elles sont 90 % en France (91% dans le monde) à déclarer que les espaces de travail flexibles améliorent la productivité de leurs employés, notamment lors de déplacements. "Grâce aux nouvelles technologies, bon nombre d'entre nous peuvent désormais travailler partout et à toute heure", commente Christophe Burckart, directeur général d'IWG France. "Les entreprises réalisent les avantages du travail flexible : augmentation de la productivité, satisfaction professionnelle et performances commerciales. Désormais, leur défi est d'optimiser au mieux cette nouvelle donnée."

Tout le monde réclame un environnement de travail "à la carte"

L'enquête montre également que le travail flexible et l'utilisation d'espaces de travail partagés ne sont plus les domaines réservés des start-ups. De plus en plus d'entreprises de taille moyenne et grands groupes, notamment Etihad Airways, Diesel, GSK, Mastercard, Microsoft, Oracle et Uber, ont déjà adopté cette approche libérée du travail. "Les avancées technologiques et la digitalisation ont contribué à une augmentation des services à la demande dans les entreprises", commente Christophe Burckart. "De ce fait, des organisations de toutes tailles externalisent de plus en plus les activités et fonctions support, gagnant ainsi en flexibilité et agilité."

"Le travail flexible, soutenu par un réseau d'espaces de travail professionnels à la demande, est désormais une option qu'envisagent sérieusement les dirigeants d'entreprise, notamment au sein des départements gestion des risques, développement commercial, ressources humaines, et marketing", poursuit Christophe Burckart. "Bientôt, le travail flexible sera la norme. Nous avons atteint un point d'inflexion."


* Dans le cadre de l'enquête sur le travail flexible IWG, menée entre janvier et avril 2018, plus de 18 000 professionnels issus de différentes entreprises dans 96 pays ont été interrogés. Cet échantillon provient d'une base de données de contacts d'IWG, composée de plus de 2,1 millions de hauts dirigeants, responsables et chefs d'entreprises à travers le monde. L'échantillon est représentatif des directeurs et des propriétaires d'entreprises du monde entier. Les participants ont été interrogés en ligne et les contacts provenaient d'un groupe de clients, prospects et dirigeants d'entreprises dans plus de 100 pays. L'enquête a été gérée de manière indépendante par MindMetre Research. Les participants ont été invités à donner leur point de vue sur les avantages et les moteurs du travail flexible. Plus d'informations : cliquer ici

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page