Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Trophées] Stéphane Smith (TF1), une reconversion réussie

Publié par le | Mis à jour le
[Trophées] Stéphane Smith (TF1), une reconversion réussie

Après un début de carrière en tant que commercial, Stéphane Smith décide, à 32 ans, de se reconvertir en acheteur. Un choix judicieux qui l'amène, une dizaine d'années plus tard, à tenir les rênes des achats de TF1. Aujourd'hui, il a notamment à coeur de développer la politique d'achats responsables du groupe.

Je m'abonne
  • Imprimer

De prime abord, rien ne prédestinait Stéphane Smith à évoluer dans le monde des achats. Diplômé d'une école de commerce en 1996, il démarre sa carrière dans le secteur immobilier puis devient, en 2000, responsable de la régie publicitaire chez Nostalgie, un poste basé en Guyane. Deux ans plus tard, il revient en métropole et décide de changer de voie. A 32 ans, il intègre le Master 2 Management des achats internationaux et innovation (MAI) de la Kedge Business School, en formation initiale. "Un ami avait fait le MAI et travaillait dans les achats. J'ai ainsi découvert ce métier qui faisait le lien parfait avec mes précédentes expériences commerciales", explique-t-il. Une fois son diplôme en poche, il rejoint Bouygues Telecom en 2004, en qualité d'acheteur IT. Stéphane Smith intègre TF1 trois ans et demi plus tard, suite à des changements de direction. "En 2007, Nonce Paolini, le p-dg de Bouygues Telecom, a été nommé p-dg de TF1. Ce dernier a décidé de monter une direction des achats, qui n'existait pas, et a confié cette mission au directeur des achats réseau de Bouygues Telecom", relate Stéphane Smith. Il propose alors à trois de ses collaborateurs, dont Stéphane Smith, de le suivre dans cette aventure. "J'avais pour objectif de créer le pôle achat IT et Télécom", raconte-t-il. Les différents pôles achats se sont structurés assez rapidement pour aboutir, deux ans plus tard, à une direction des achats d'une quinzaine de personnes.

En 2014, le périmètre d'achats de Stéphane Smith s'élargit et il est nommé responsable des achats technologiques. Puis, en 2016, il franchit une nouvelle étape en étant promu directeur des achats de TF1. Une prise de poste particulière pour Stéphane Smith, dans un contexte de restructuration du groupe. "TF1 a changé de direction à cette période. Cela s'est accompagné d'un plan de transformation qui a concerné toutes les fonctions de l'entreprise. Nous avons dû piloter les achats dans un contexte restreint de ressources", se remémore-t-il. Aujourd'hui, la direction des achats recense une dizaine de personne pour un montant d'achats d'environ 350 M€ annuels (hors programmes). "Malgré ce ratio assez bas en termes de nombre d'acheteurs, notre organisation nous permet de couvrir près de 70 % des achats du groupe", explique Stéphane Smith. Parmi les sujets phares, le directeur des achats a à coeur de développer les achats responsables au sein de TF1. Les acheteurs disposent d'objectifs RSE individuels qui consistent notamment à engager un plan de décarbonation avec leurs fournisseurs stratégiques, à développer le chiffre d'affaires auprès du secteur protégé, à optimiser les délais de paiement ou à augmenter le taux de fournisseurs évalués par Ecovadis. "Nous avons également renouvelé pour la 3ème fois notre label Relations fournisseurs et achats responsables (RFAR) en mai dernier", se félicite Stéphane Smith. La direction des achats a aussi organisé en mars dernier une convention achats impliquant une centaine de fournisseurs pour aborder divers thèmes tels que la décarbonation des achats, l'éthique dans les affaires mais aussi la digitalisation et l'innovation. Des problématiques qui devront, pour Stéphane Smith, être invariablement intégrées dans le futur des achats.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande