En ce moment En ce moment

Connaissez-vous bien les achats sauvages et leurs enjeux ?

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Connaissez-vous bien les achats sauvages et leurs enjeux ?

Les achats sauvages désignent l'ensemble des produits et services non récurrents et non stratégiques achetés par les entreprises. Par définition, ces achats échappent le plus souvent au contrôle des Directions des Achats mais représentent pourtant des sources d'économies non négligeables...

Je m'abonne
  • Imprimer

Achats sauvages : la définition

Les achats sauvages sont les produits et les services nécessaires au bon fonctionnement des entreprises mais qui n'entrent pas dans leur processus de production. C'est le cas par exemple des fournitures et du mobilier de bureau, du petit outillage, des produits d'hygiène, de la petite fourniture industrielle, etc.

Aussi intitulés achats de classe C, achats spot ou achats ad hocs, s'ils ne représentent en moyenne que 5 % des dépenses directes des entreprises, ils concentrent en revanche la majorité des dépenses indirectes (60 % du nombre de commandes, 75 % des fournisseurs et 85 % d'articles).

Ces achats sont communément disséminés au sein des différents départements des entreprises et réalisés dans l'urgence par les utilisateurs. De fait, ils ne respectent que très rarement la politique achats en vigueur et il est très difficile pour les Directions des Achats d'en maîtriser la gestion. 55 % des professionnels des achats indirects estiment d'ailleurs que les achats sauvages représentent l'une de leurs principales problématiques à ce jour[1] ...

Les caractéristiques inhérentes aux achats sauvages

· Des achats difficilement contrôlables

Vous l'avez compris, la gestion des achats sauvages est déstructurée. Le plus souvent, il s'agit d'achats réalisés auprès de fournisseurs non-référencés (74 %), à travers un canal qui n'est pas approuvé (68 %) ou encore à un prix différent de celui négocié (34 %)[2] .

Une raison majeure induit ces comportements d'achats déviants : les utilisateurs n'ont pas réussi à appréhender la politique mise en place, estimant que ces achats, de par leur panier moyen faible et leur non récurrence, n'ont aucun ou peu d'impact.

· D'importantes dépenses indirectes

Les achats sauvages se traduisent par une multitude de commandes (souvent ne comportant qu'une seule ligne), de fournisseurs à créer, de transactions à traiter, de livraisons à réceptionner... L'ensemble de ces processus consomme du temps, et ainsi de l'argent. A titre d'exemple, le coût moyen de gestion annuelle d'un fournisseur est évalué à 1 000 €[3] et le coût moyen d'une transaction s'élève entre 95 € (pour une commande traditionnelle) et 19 € (pour une totalement digitalisée)[4] . C'est ainsi que les achats sauvages concentrent la majorité des coûts administratifs.

Les méthodes pour dompter les achats sauvages

Deux solutions sont particulièrement efficaces mettre ces achats sauvages sous contrôle :

· Optimiser son panel fournisseurs

Rationaliser son portefeuille de fournisseurs, en négociant un contrat auprès d'un fournisseur unique ayant une offre extrêmement large de produits de classe C, permet de couvrir l'ensemble des besoins des clients internes et ainsi de limiter les achats auprès de fournisseurs non référencés. De plus, en concentrant les volumes, les coûts administratifs diminuent.

· Mettre en place une solution e-procurement

Les solutions P2P (Procure-to-Pay) et notamment les catalogues électroniques automatisent les processus achats et simplifient la recherche produits pour les utilisateurs, améliorant ainsi le taux de conformité.

Sans compter que digitaliser ses transactions présente bien d'autres bénéfices : meilleure maîtrise des dépenses, réduction des coûts administratifs, des délais, des tâches à faible valeur ajoutée...

Pour mener à bien ces stratégies et diminuer, voire éradiquer les achats sauvages au sein de leurs entreprises, les Directions des Achats doivent développer une véritable stratégie relationnelle auprès de leurs parties prenantes internes. Sensibiliser et accompagner leurs clients internes est indispensable.

" Vous souhaitez en savoir davantage sur les achats " (actualités, stratégies, solutions d'optimisation...) ?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle en cliquant ici.


[1] Achats Indirects & Digital Meet Up

[2] The Hackett Group

[3] Manutan

[4] APECA


Je m'abonne

Manutan

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Manutan

Si la plupart des entreprises tire aujourdhui profit des donnees relatives leurs achats strategiques 79 admettent ne pas avoir de vision globale [...]

Sur le même sujet