En ce moment En ce moment

Le futur du travel management, c'est maintenant

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

3. Politique voyage: les promesses de la blockchain

Déjà adoptée par certaines banques et assurances, la blockchain offre de nouvelles perspectives aux travel managers. Jean-Luc Bogros, associé chez W-Inn, qui conçoit et développe une suite pour le tourisme, voit en cette technologie de nombreuses opportunités pour la gestion des voyages d'affaires. Procédé transparent, sécurisé et décentralisé de stockage et de transmission d'informations, la blockchain contient l'historique de tous les échanges effectués. Que ce soit pour de l'échange de titres ou de monnaie, elle permet ainsi la traçabilité et la vérification des informations, grâce aux smart contracts. Ces programmes autonomes exécutent un contrat de manière automatique selon certaines conditions. Très concrètement, ces smart contracts pourraient, selon Jean-Luc Bogros, permettre de gérer un programme de fidélisation et la récolte de points, par exemple, en évitant d'avoir à provisionner des sommes comptables. Ou encore de relier un point de fidélité à une monnaie virtuelle, jusqu'à imaginer une place de marché avec les valeurs des points de plusieurs entreprises. La blockchain permettrait ainsi d'assurer la traçabilité des points, en sachant à quoi ils ont été consacrés, alors que l'utilisation des points fidélité baisse de 2% par an.

Pendant le voyage, la blockchain pourrait permettre de gérer des identités administratives, en téléchargeant des documents dans un portefeuille virtuel, associé à des données biométriques, protégées, documents qui seraient délivrés à chaque étape de la vérification (aéroport au départ, à l'arrivée, à l'hôtel...), pour une visibilité immédiate. La blockchain trouverait également son intérêt dans la gestion automatisée des assurances, en déclenchant un paiement de manière automatique si un avion a du retard. "Avec une expérience améliorée de leur voyage, les collaborateurs seront plus à même d'être satisfaits de leur entreprise" souligne Jean-Luc Bogros.

Pour les travel managers, la blockchain permet donc une gestion désintermédiée des données du voyage et émancipée des contraintes de sécurisation. À moyen terme, associée au big data ("je connais mon environnement") et à l'intelligence artificielle ("je suis capable d'en déduire des informations"), la blockchain promet des services costauds: sécurisation en temps réel des collaborateurs lors de leurs déplacements, gestion transversale des avantages des opérateurs de voyages, consolidation des informations pour un pilotage prédictif du travel management ou encore optimisation des coûts et charges pour chaque voyage... Toutefois, les données permettant de remonter à l'identité d'un voyageur sont considérées comme personnelles, et ne peuvent pas être implémentées dans un système comme la blockchain. En effet, l'entrée en application prochaine du RGPD imposera une conservation limitée des informations à caractère personnel. Le législateur devrait s'emparer de la question dans les prochaines années, alors rendez-vous dans le futur pour vérifier!

À lire aussi:

Commandes, factures, suivi des contrats: les bienfaits de la blockchain selon Pascal Pelon, DA d'Axa France

Blockchain: vers une nouvelle révolution dans les outils e-achats?

[Tribune] Quelles utilisations de la blockchain pour la fonction achats?


Je m'abonne

Journaliste pour emarketing.fr, ecommercemag.fr et relationclientmag.fr, je suis toujours à la recherche d’idées marketing et retail fun et innovantes. [...]...

Voir la fiche
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet