Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Business travel : place au low cost et au commerce collaboratif

Publié par Charles Cohen le

Je m'abonne
  • Imprimer

Témoignage

Xavier Quesnel, Travel manager de Quicksilver

"Airbnb capte 20 % de nos dépenses hôtelières"

Le recours au low cost ? Voilà une question qui ne se pose plus pour Quicksilver, enseigne de vêtements de sport. "Depuis mon arrivée, il y a trois ans, dans l'entreprise, les compagnies low cost sont intégrées dans le GDS de notre agence, ainsi que dans notre SBT. Résultat : les collaborateurs privilégient de tels acteurs si à service égal -bagage en soute, choix du siège, etc.- ils sont moins chers que les compagnies régulières", détaille Xavier Quesnel, travel manager de l'entreprise. Basé à St Jean De Luz (64), Quicksilver réserve ses vols Biarritz-Londres uniquement sur Ryan Air, seule compagnie à opérer une telle liaison. Pour le trajet Biarritz-Paris (pas moins de 800 vols effectués dans l'année), les promos de dernière minute d'Air France, ultra compétitives, sont toutefois privilégiées.

Au niveau de la réservation hôtelière, l'entreprise laisse une plus grande marge de manoeuvre à ses salariés, issus de la génération Y. "Lorsqu'ils m'ont demandé d'intégrer Airbnb parmi nos prestataires, j'ai accepté les services d'un tel acteur, plus pour le côté pratique qu'économique". Car en effet, pour des longs déplacements en Europe ou aux Etats-Unis, "quoi de plus convivial qu'un hébergement comme à la maison en plein centre ville, plutôt qu'une chaîne pas super sexy en périphérie ?", rappelle l'intéressé.

Si le travel manager reconnaît cibler les produits d'un certain standing (niveau de confort, wifi, etc.), pour mieux coller aux attentes des voyageurs, c'est l'agence de l'entreprise qui gère, in fine, la réservation et le prépaiement. "Sur notre demande, elle intègre désormais les offres Airbnb dans son périmètre, ce qui lui permet de piloter chaque transaction de A à Z. Résultat : j'ai directement accès au reporting de telles dépenses dans notre SBT". De quoi doper le recours à une telle plateforme qui capte, depuis un an et demi, pas moins de 20 % des dépenses hôtelières de la société.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles