Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Business travel : place au low cost et au commerce collaboratif

Publié par Charles Cohen le
Business travel : place au low cost et au commerce collaboratif

Je m'abonne
  • Imprimer

Offres business dédiées

"Hyper-connectés, ces derniers consultent les avis sur Internet et réservent sur les mêmes sites et avec les mêmes appareils qu'ils le font à titre personnel, smartphone, tablette... ", poursuit Serge Bacchus. De quoi inciter les grands comptes à s'ouvrir, à terme, à ces ,nouveaux modes de réservation. D'autant que les acteurs de l'économie collaborative jouent, eux aussi, la carte de l'adaptation.

A l'instar, encore, d'Airbnb qui a développé un panel de services associés : système de facturation pour faciliter le remboursement, garanties en terme d'assurance, etc. Plus encore, la plateforme planche sur l'élaboration d'une offre business à partir de produits 100 % adaptés aux exigences des voyageurs d'affaires en terme de confort, localisation, etc. "A terme, les agences pourraient intégrer une telle offre dans leur SBT et gérer elles-mêmes la facturation, pour conférer à leurs clients une meilleure visibilité sur de telles dépenses", anticipe Serge Bacchus.

Les agences se réinventent

C'est dire l'impact de ces nouvelles technologies sur le rôle des agences de voyages ! En effet, d'après l'étude Xerfi, ces dernières n'ont donc pas d'autre choix que de faire évoluer leur métier en se digitalisant de plus en plus : applications mobiles, outils de reporting... Pour accélérer ces transformations technologiques, la plupart des opérateurs nouent des partenariats avec des fournisseurs de solutions (KDS, Citrix ou Concur, etc.) ou avec des GDS tels que Sabre ou Amadeus. C'est le cas d'American Express qui a officialisé un partenariat avec Sabre en 2014 pour offrir la solution TripCase à ses clients. Celle-ci permet notamment aux voyageurs d'affaires d'accéder depuis leur mobile aux données du voyage (coordonnées de l'hôtel, numéro de vol...) et de disposer d'itinéraires à parcourir en temps réel.

Lire en page 4 : La relative contraction du marché

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles