En ce moment En ce moment

DossierConcilier mobilité low cost et multiconnectée

Publié par Manon Marc le

2 - Innovation technologique: la réalité augmentée est aujourd'hui effective

Des services à la demande toujours plus personnalisés, des frontières pros et persos qui s'estompent... Tels sont les nouveaux paramètres avec lesquels le travel manager doit composer.

  • Imprimer

Ce n'est pas de la science-fiction: la réalité augmentée comme la connectivité à très haut débit sont déjà parmi nous. Leur point commun: favoriser l'émergence de services à la demande et toujours plus personnalisés.

" Ces technologies vont révolutionner, dans les prochaines années, la mobilité du futur, déplacements professionnels en tête ", avertit Jordy Staelen, patron de l'agence de voyages 3mundi. En effet, si les voyageurs d'affaires ont déjà en poche pléthore d'équipements mobiles (tablette, smartphone) propres à optimiser leurs déplacements, le déploiement d'innovations numériques tous azimuts va bouleverser le paysage du travel management.

Une lame de fond que les travel managers doivent anticiper. " Exit le côté glamour du voyages d'affaires, analyse Jordy Staelen. Avec la crise, les classes économiques et les hôtels d'entrée de gamme sont privilégiés. Aussi, le voyageur ne continuera pas à sillonner la planète sans contreparties: moins de contraintes, plus de liberté et, surtout, l'accès à un large panel de services grâce à l'avènement des nouvelles technologies. "

Cette configuration, qui prévaut déjà aujourd'hui, sera la norme demain. " À la volonté déjà bien ancrée de réserver son billet soi-même via son appli iPhone, et de sortir ainsi du canal SBT lors de l'open booking, s'ajoute le désir grandissant de voir ses besoins pris en compte par l'entreprise, tout au long du déplacement. S'il en va de même pour l'ensemble des voyageurs, ceux issus de la génération Y sont particulièrement concernés ", poursuit ce dernier.

À l'heure du blurring

Travel manager, vous l'aurez compris, votre client interne veut désormais être considéré dans sa globalité, avec ses impératifs, et les nouvelles technologies du numérique vont coller à cette demande.

" La tendance est au "blurring", à savoir la convergence entre voyage d'affaires et voyage personnel, à toutes les étapes de la chaîne du voyage, explique Jordy Staelen. On parlera d'expérience voyage: chaque collaborateur sera acteur de son propre déplacement. "

Laurent Queige, délégué général du Welcome City Lab, premier incubateur, créé fin 2013, dédié à l'innovation dans le tourisme, partage cette analyse: " Les outils seront de plus en plus intuitifs, et tel ou tel service, bon plan ou sortie seront suggérés, selon le profil sociologique du voyageur d'affaires et ses disponibilités... qui seront recherchées en amont dans son planning. "

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet