Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Revue de presse achats - semaine du 7 février

Publié par le | Mis à jour le
Revue de presse achats - semaine du 7 février

Vous n'avez pas eu le temps de "surfer" cette semaine? La rédaction a sélectionné, pour vous, des articles parus sur le Web et susceptibles de vous intéresser car ayant trait aux achats. Bonne lecture.

Je m'abonne
  • Imprimer

Un moteur électrique de nouvelle génération sans terres rares produit à Renault Cléon

Un moteur électrique sans terres rares, ces métaux utilisés dans l'industrie électronique et automobile notamment, et d'une puissance de 200 kW, c'est le défi qui unit Renault, Valeo et Valeo Siemens eAutomotive. Ensemble, ces industriels viennent de signer un partenariat stratégique pour concevoir, développer et produire en France, dans l'usine Renault de Cléon, en Seine-Maritime, un moteur électrique de nouvelle génération se passant des terres rares. Les trois groupes seront ainsi les premiers à produire "à grande échelle" un moteur sans terres rares à partir de 2027. >> Lire l'article complet sur le site de Paris Normandie

Difficultés d'approvisionnements : les entreprises voient le bout du tunnel fin 2022

Copyright: Eugene Sergeev

Copyright: Eugene Sergeev

Man stands inside of old dark tunnel with shining sun in the end

En ce début d'année, les difficultés d'approvisionnement se sont stabilisées à un "haut niveau", a souligné Olivier Garnier, directeur général de la Banque de France lors d'une présentation à la presse. Seuls 10% des industriels estiment qu'elles se résorberont au cours des trois prochains mois (14 % dans le bâtiment). En janvier, malgré la propagation du variant Omicron, l'activité a toutefois bien résisté. Elle a même "légèrement progressé" dans l'industrie. Dans la plupart des secteurs, le taux d'utilisation des capacités de production dépasse ses niveaux d'avant la crise. Seules l'aéronautique et l'automobile, toujours éprouvées par les pénuries de composants, ont tourné au ralenti. Dans les services, en dehors des restaurants et des hôtels touchés par le regain de l'épidémie, la dynamique a également été favorable. C'est plutôt de bon augure pour la croissance future. "Les entreprises anticipent une hausse sensible de l'activité aussi bien dans l'industrie que dans les services", indique Olivier Garnier. >> Lire l'article complet sur le site des Echos

Pénurie de semi-conducteurs: Ford ralentit sa production américaine

Yuri Arcurs - Fotolia

Yuri Arcurs - Fotolia

Portrait of a sad young business man looking away while sitting in the office

Une pénurie de puces, composants indispensables à la fabrication des voitures et essentiellement fabriqués en Asie, ralentit fortement la production automobile depuis le début de la pandémie, faisant grimper les prix, et comptant pour une part importante de la forte inflation que connaissent les Etats-Unis. Le président Joe Biden veut faire revenir la production aux Etats-Unis, et multiplie les annonces sur le sujet. D'autant plus que la guerre commerciale avec la Chine est l'un des rares sujets sur lesquels il marche dans les pas de son prédécesseur Donald Trump. La Chambre des représentants a adopté vendredi un projet de loi pour localiser sur le territoire américain la fabrication de ces puces électroniques, qui sont également essentielles à la production de smartphones et d'équipements médicaux. >> Lire l'article complet sur le site de Challenges

Jubilé d'Elizabeth II : une coquille gâche des milliers d'objets souvenirs

Antonio Gravante - stock.adobe.com

Antonio Gravante - stock.adobe.com

Les mots "Platinum Jubbly" sont inscrits en grosses lettres noires sur les objets, au lieu de "Platinum Jubilee", rapportent nos confrères du Progrès. Les produits n'ont donc pas été écoulés via le circuit prévu. L'entreprise a toutefois décidé de commercialiser son lot sur une plateforme de vente en ligne pour près de 39 000 euros, soit dix fois moins que son coût initial. La firme espère surfer sur le buzz provoqué par cette malheureuse affaire et limiter ses pertes financières. >> Lire l'article complet sur le site du Point

Rien n'arrête les prix de l'huile de palme

Monster Ztudio - stock.adobe.com

Monster Ztudio - stock.adobe.com

Ladder career path for business growth success process concept.Hand arranging wo

Les autres huiles suivent une ascension parallèle : "Les prix de l'huile de soja sont soutenus par d'abondants achats à l'importation, en particulier de la part de l'Inde, tandis que les prix de l'huile de colza ont été portés par la poursuite du resserrement de l'offre", pointe ce jeudi l'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation qui rappelle que l'huile de tournesol est aussi prise dans la même tourmente. Conséquence de cette hausse pour l'huile de palme, l'attractivité pour la culture ne risque pas de faiblir, au grand dam des défenseurs d'une culture plus raisonnée. Le palmier est trente fois plus rentable que le riz, à l'hectare, et demande moins d'entretien. Alors difficile aujourd'hui de convaincre un paysan de produire moins. >> Lire l'article complet sur le site de RFI

Commande publique

JO Paris 2024 : 50% des marchés publics lancés cette année

william87 - stock.adobe.com

william87 - stock.adobe.com

Passing the Relay Baton

Autre marché important qui sera lancé cette année, celui de la logistique et de la technique entourant la cérémonie d'ouverture des Jeux, prévue sur la Seine le 26 juillet 2024. La fabrication des podiums et des médailles fera également l'objet d'appels d'offres. Si ces marchés sont ouverts à toutes les sociétés, le comité d'organisation de Paris 2024 cherche à en faire profiter les TPE et PME, ainsi que les entreprises de l'économie sociale et solidaire (ESS). Jusque-là, 86% des appels d'offres lancés ont été remportés par des sociétés françaises, affirme au Parisien Étienne Thobois, directeur général de Paris 2024. >> Lire l'article complet sur le site du Figaro

Comment les acheteurs des collectivités font face aux pénuries

Andrey Popov - stock.adobe.com

Andrey Popov - stock.adobe.com

Portrait Of Two Businessmen Shaking Hands At Office

C'est donc surtout une fois que le marché est lancé – la phase d'exécution – que la survenue d'une hausse des prix ou de retards va poser problème. Si l'entreprise ne reçoit pas le matériel nécessaire, ou si elle est confrontée elle-même à une montée des prix de la part de son fournisseur, le projet de la collectivité est en péril. Les solutions permettant de gérer ce type de situations sont connues. "Il faut commencer par regarder­ ce qui est prévu dans le contrat, notamment la présence de clauses de révision des prix, de pénalités de retard ou encore de réexamen", explique l'avocate spécialiste en droit public ­Céline ­Sabattier. "La clause de révision des prix est actionnée automatiquement. Elle intervient selon la périodicité prévue dans le contrat. Dans les marchés de travaux, les prix sont en général révisés tous les mois", ­précise ­Arnaud Latrèche­, adjoint au directeur de la commande publique du conseil départemental de la Côte-d'Or. "Il est important de prévoir des clauses de révision adaptées – index ou indices, périodi­cité... – dans les marchés exposés aux fluctuations économiques", poursuit-il. >> Lire l'article complet sur le site de la Gazette des communes

Lancement du plus grand projet d'éclairage public intelligent LoRaWAN

denisismagilov - Fotolia

denisismagilov - Fotolia

hand holding shining lightbulb drawing on wall

Wellness TechGroup va déployer 70 000 noeuds Actis Plus Nema 7 LCP pour le contrôle à distance des points lumineux. Les noeuds Actis Plus Nema 7 seront connectés au CMS certifié WeLight Manager TALQ. Il s'agit d'un logiciel puissant et de pointe qui fournira des informations en temps réel sur toutes les données du service d'éclairage public intelligent. Les luminaires deviennent effectivement un serveur d'éclairage basé sur les données, de véritables noeuds centraux. Ils font partie d'un écosystème IoT de ville intelligente, au-delà de l'éclairage. Le nouveau système d'éclairage public de Montevideo sera l'un des plus grands projets d'éclairage public intelligent sur LoRaWAN à ce jour. >> Lire l'article complet sur le site de Objet Connecté

La transition durable sur un plateau au Crous de Versailles

CandyBox Images - Fotolia

CandyBox Images - Fotolia

Fresh salad buffet self-service food display human hand take plate

Fini en effet le "resto U de papa". Composé d'un plat principal et de 3 périphériques (entrée, laitage et dessert), le repas social du Crous de Versailles se veut désormais aussi abordable qu'agréable et durable. "Le premier des défis relevés a été celui de la transition alimentaire, à savoir proposer un équilibre accessible à tous et au meilleur prix au sein d'une offre diversifiée", présente Yves Léturgie. Outre des menus végétariens plébiscités par plus de 30 % des convives, le Crous de l'Ouest parisien compte ainsi parmi les premiers à opter pour la saisonnalité et le frais pour 55 % des produits utilisés. Plus de 20% des approvisionnements 2021 affichent par ailleurs un signe officiel de la qualité et de l'origine (AOP, AOC, AB, Label rouge...) et/ou sont issus d'une agriculture respectueuse (BBC). Enfin, en partenariat avec les chercheurs d'AgroParisTech située sur son territoire, l'établissement public teste l'adaptation du fameux Nutri-score à la restauration collective : "depuis octobre 2019, chacun des plats proposés en restaurant affiche son Nutri-score, ce qui n'est pas sans influer significativement sur le choix des entrées et desserts", rapporte le chargé de mission. >> Lire l'article complet sur le site de Sante-achats.info

L'Indonésie va acquérir 6 premiers Rafale sur une commande totale de 42 avions

nikhg - stock.adobe.com

nikhg - stock.adobe.com

Le ministre de la Défense indonésien Prabowo Subianto a annoncé que son pays avait signé un contrat pour l'acquisition de six premiers Rafale, jeudi 10 février lors d'une rencontre à Jakarta avec son homologue française. Une annonce qui s'inscrit dans une commande totale de 42 avions de combat français, s'est félicitée sur Twitter Florence Parly. "L'acquisition des Rafale pour la Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara (Force Aérienne de l'armée nationale indonésienne) comprend une solution complète « clé en main » qui s'articule autour d'un package global incluant l'entrainement des équipages, le soutien logistique pour soutenir l'activité de plusieurs bases aériennes indonésiennes, ainsi qu'un centre d'entrainement composé de deux simulateurs de mission", précise Dassault dans un communiqué. Cette nouvelle commande vient s'ajouter aux nombreuses déjà enregistrées par le groupe français en 2021 : Dassault a ainsi vendu 18 Rafales à la Grèce, ainsi que 12 d'occasion à la Croatie, et 54 à l'Egypte. Sans oublier la commande record de près de 80 appareils pour les Emirats arabes unis. A tel point que l'usine de Mérignac (Gironde) dispose d'une visibilité sur dix ans et va même devoir travailler à l'augmentation des cadences de production. >> Lire l'article complet sur le site de l'Usine Nouvelle

Supply chain

Visés par une cyberattaque, des sites portuaires européens sont au ralenti

All rights Reserved © Corepics 2014

All rights Reserved © Corepics 2014

Logistics manager at a container transhipment plant, with an electronic tablet,

Au moins six terminaux pétroliers ont également été attaqués aux Pays-Bas et en Belgique. Dans les détails, l'incident de sécurité touche des installations appartenant aux opérateurs Evos et Sea-Invest situées dans les ports de Gand, d'Anvers, de Terneuzen et d'Amsterdam, d'après les informations du quotidien Belge De Morgen. L'origine précise de la cyberattaque n'a pas été mentionnée par les autorités. D'après l'entreprise de courtage Riverlake, établie à Rotterdam, c'est le logiciel de gestion du déchargement des barges pétrolières qui aurait été piraté. "Il y a eu une cyberattaque sur plusieurs terminaux, dont certains ont été perturbés. Leur logiciel a été piraté et ils ne peuvent pas traiter les barges pétrolières", a expliqué Jelle Vreeman, un responsable de Riverlake. >> Lire l'article complet sur le site de l'Usine Digitale

La supply chain, fer de lance de l'entreprise durable

Chaay_tee - stock.adobe.com

Chaay_tee - stock.adobe.com

La résilience d'une chaîne d'approvisionnement se joue sur sa capacité à surmonter un aléa par une capacité de réaction à la hausse ou à la baisse de chacun de ses maillons. La volatilité des marchés a créé de grandes variations du signal de demande tout au long des supply chains et ainsi mis en lumière la limitation intrinsèque de leur réactivité. Sur le marché en tension de l'emploi aux États-Unis, le temps de recrutement d'un opérateur en entrepôt ou en usine est soudain devenu un goulot déterminant pour répondre à une demande en forte hausse, posant la question d'une stratégie de sureffectif structurel. De même, des capacités négociées avec des compagnies maritimes par des contrats de long terme peuvent constituer un avantage concurrentiel substantiel dans un contexte de grande tension sur ces marchés... Le troisième élément essentiel de design d'une supply chain résiliente s'obtient par la création de redondances entre ses maillons les plus critiques, ce que le professeur Hau Lee de l'université Stanford appelle la supply chain reconfigurable. Celle-ci vise à compenser la défaillance d'un des maillons de la chaîne par l'entrée en fonction d'un autre maillon préparé pour cela. C'est typiquement la politique de passerelles entre les usines mise en place au sein du groupe Michelin : la capacité à produire exactement le même produit sur plusieurs sites industriels d'une ou plusieurs régions. C'est aussi la mise en place de solutions d'extended supply, qui permettent de livrer un client depuis le stock d'un tiers partenaire. >> Lire ce sujet sur le site de La jaune et la rouge

RSE

Le gouvernement veut faire de la décarbonation industrielle un levier de compétitivité

tanaonte - stock.adobe.com

tanaonte - stock.adobe.com

greenwashing

Dans le cadre du plan de relance France 2030, le gouvernement consacre 5,6 milliards d'euros. Ce budget sera dédié principalement, à hauteur de 5 milliards d'euros, au déploiement des solutions de décarbonation des sites industriels les plus émetteurs. Plus précisément, 4 milliards d'euros seront affectés à des technologies opérationnelles comme l'hydrogène ou la capture de carbone, via des mécanismes de soutien. "Ces moyens inédits en Europe viendront accompagner un effort sans précédent de décarbonation de secteurs essentiels à notre autonomie stratégique, comme la chimie, la sidérurgie, l'aluminium, ou les matériaux de construction", précise le Premier ministre dans un communiqué. Puis, un milliard d'euros sera mis au service « des technologies matures, au service de toutes les entreprises dans tous les territoires". Complémentairement, 610 millions d'euros seront mobilisés par le gouvernement pour accompagner toutes les initiatives de recherche, de développement de pilotes industriels et de démonstrateurs. Un soutien qui prendra la forme de quatre appels à projets visant à réinventer "nos procédés et maîtriser les solutions d'avenir". >> Lire l'article complet sur le site de Envirtonnement Magazine

Coton bio, "made in France" et vêtements recyclés... L'utopie de la mode durable

terovesalainen - stock.adobe.com

terovesalainen - stock.adobe.com

Toutes les grandes enseignes affirment avoir recours à des matières moins polluantes. Inditex promet de n'utiliser que du coton durable d'ici à 2023 et du lin ou du polyester recyclé d'ici à 2025 dans l'ensemble de ses magasins Zara. H&M s'est engagé à ne plus faire appel qu'à des matières durables d'ici à 2030. Depuis plus d'une dizaine d'années, le germano-néerlandais C & A fait appel au coton bio, car celui-ci « a le pouvoir de faire changer les choses » en protégeant « notre environnement, les producteurs de coton et leurs communautés ». Le japonais Fast Retailing promet d'améliorer les doudounes iconiques de son enseigne Uniqlo ; en 2020, la marque a lancé une veste 100 % recyclée. Sa maison mère jure que ses émissions de carbone seront réduites à néant d'ici à 2050 et qu'en 2030 la moitié de ses vêtements seront fabriqués à partir de fibres recyclées. >> Lire l'article complet sur le site du Monde

La 3ème ligne de métro à Toulouse, réellement "verte" ?

GrÈgory Delattre

GrÈgory Delattre

Pour obtenir l'aval de la Mission régionale de l'autorité environnementale, le dossier de l'enquête environnementale s'est basé sur un bilan carbone datant de 2018. C'est dans cette brèche que l'opposition s'est engouffrée pour attaquer l'empreinte environnementale globale du dossier en la jugeant dans son ensemble fausse et mensongère. "Vous devez aux Toulousains la vérité des chiffres", a d'ailleurs réclamé en début de séance Antoine Maurice à l'égard de Jean-Luc Moudenc. Au total, selon ce bilan, ce sont 200.000 tonnes équivalent CO2 qui vont être émises le temps du chantier. "Le bilan carbone de 2018 est partiel, depuis beaucoup de choses ont évolué et nous avons notamment désigné le matériel roulant. De plus, il y a désormais des bétons et des ciments bas carbone. Nous avons donc la volonté de réactualiser ce bilan carbone. Fin 2022 déjà, nous aurons un bilan carbone plus fiable avec tous les nouveaux entrants (prestataires suite aux appels d'offres, ndlr). Un autre bilan carbone sera fait à la fin du chantier et un autre après cinq ans d'exploitation. Nous ferons preuve d'une vraie transparence mais la neutralité carbone ne sera pas atteinte, ce n'est pas possible", prévient François Cholet, conseiller municipal au sein de la majorité et vice-président de la Métropole en charge de la Transition Écologique. >> Lire l'article complet sur le site de La Tribune

Interdits de destruction, les invendus du luxe se cherchent une nouvelle vie

alphaspirit - stock.adobe.com

alphaspirit - stock.adobe.com

Businessman looking for the solution of the maze

La première des mesures à prendre est une gestion stricte des stocks. Kering, propriétaire entre autres de Gucci, Saint Laurent, Balenciaga, indique investir à cette fin «?dans des technologies d'intelligence artificielle?». Chez son concurrent LVMH (Vuitton, Dior, Celine...), Hélène Valade, directrice développement environnement, affirme que «?le modèle du luxe est (déjà) très ajusté à la demande?», avec peu de stocks. Elle concède toutefois que la loi antigaspillage oblige à connaître encore mieux les clients pour ajuster la demande. Julie El Ghouzzi souligne de son côté que Louis Vuitton, marque phare de LVMH, est particulièrement performant en la matière : "Ils savent exactement ce qu'ils ont en stock et sont capables de gérer de façon millimétrique leur stock". Et "ce n'est pas le cas de beaucoup d'autres maisons", souligne-t-elle. Quand des invendus subsistent malgré tout, la vente à des prix avantageux au personnel est une solution : 150?000 employés chez LVMH, 38?000 chez Kering, 16?600 chez Hermès?; tout comme les dons aux associations : LVMH a un partenariat avec Cravate Solidaire, sa maison Kenzo avec Tissons la solidarité, Marc Jacobs à New York avec l'association Fabscrap... Et puis il y a le recyclage des produits en nouvelle matière première. >> Lire l'article complet sur le site de Fashion united

IT

Assurance cyber : la prime flambe, comment la réduire ?

ytemha34 - stock.adobe.com

ytemha34 - stock.adobe.com

exclamation

Non seulement les primes flambent, mais le niveau d'exigence des compagnies d'assurances aussi. Dans ce contexte, le DSI ou le RSSI joue un rôle clé en amont de la souscription. Dans la rédaction du questionnaire déclaratif que doit remplir l'assuré, il donnera des gages en termes de gouvernance ou de mesures de protection afin d'obtenir la meilleure police possible. "Un assureur peut préconiser le déploiement d'outils de prévention, et si une entreprise ne le met pas en oeuvre, elle doit justifier des mesures alternatives qu'elle a prises", avance Jean Bayon de la Tour. "Avant ce travail de mise en conformité assurantielle, huit dossiers sur dix ne sont pas éligibles", complète Marc-Henri Boydron. Et quand le dossier passe, il s'agit de réduire le montant de la prime. "Pour le même type d'organisation, il peut aller du simple au double si le risque cyber est mal sécurisé." Pour préparer le meilleur dossier, il est conseillé de passer par un courtier qui aura une vue globale de l'offre. "Les assureurs ont des approches différentes et proposent des niveaux de garanties et d'exclusions très variables", estime Craig Dunn, responsable du cyber chez Hiscox. Ce dernier préconise aussi d'effectuer un test de vulnérabilités avant la souscription. "En fonction des résultats, des recommandations seront soumises à l'entreprise qui apportera les actions correctives nécessaires." >> Lire l'article complet sur le site de Silicon

Fleet management / Mobilité

Véhicules d'entreprise : - 14,5 % en janvier 2022

©Sven Krautwald - stock.adobe.com

©Sven Krautwald - stock.adobe.com

Le marché des véhicules d'entreprise "démarre mal l'année", annonce l'Arval Mobility Observatory. Un constat toutefois "prévisible", compte tenu des délais de livraisons des véhicules neufs, allongés en raison de la crise des semi-conducteurs. En effet, d'après les chiffres de l'observatoire, les immatriculations de véhicules légers (VL) ont baissé de 14,5 % entre janvier 2022 par rapport à 2021. Dans le détail, 32 088 véhicules particuliers (VP) ont été immatriculés (- 9,56 %), ainsi que 22 063 véhicules utilitaires légers (VUL) (- 18,69 %). Cette chute du marché du véhicule d'entreprise reste toujours moins élevée que celle du marché automobile national, en repli de 18,69 %, avec 131 103 VP et VUL immatriculés sur cette même période. Comme en octobre et en novembre 2021, les motorisations alternatives gagnent du terrain sur le marché des véhicules d'entreprise en janvier 2022. >> Lire l'article complet sur le site de Flottes Automobiles

Les entreprises du CAC 40 boudent le forfait mobilités durables

Victor Koldunov - stock.adobe.com

Victor Koldunov - stock.adobe.com

Attractive mature man showing refusal gesture. It is not for me, leave me in pie

D'après une étude dévoilée le 8 février par le député ex-LREM Matthieu Orphelin et ses équipes, seules 17 des 43 entreprises du CAC 40 ont mis en place le forfait mobilités durables, qui permet aux sociétés volontaires de prendre en charge chaque année jusqu'à 500 euros des frais de transport domicile-travail de leurs salariés liés au vélo, au covoiturage, aux scooters, aux trottinettes électriques ou aux transports en commun (hors frais d'abonnement). Les résultats de l'enquête ont été rendus publics sur un site baptisé « Le CAC 40 à vélo ». Certains des « mauvais élèves », comme Renault, Stellantis et Michelin s'affichent pourtant comme des champions des nouvelles mobilités... >> Lire l'article complet sur le site de l'Usine Nouvelle


RH / Management / Carrière.... et autres

Aimer se regarder pendant un Zoom n'est pas forcément narcissique

metamorworks - stock.adobe.com

metamorworks - stock.adobe.com

La chercheuse a en effet constaté que les personnes ayant une grande confiance en elles n'étaient pas particulièrement coutumières du fait de fixer leur reflet. À l'inverse, celles en manque de confiance passent la plupart de la visioconférence à se regarder dans le retour caméra. De quoi laisser penser que le "Zoom Vanity" n'est pas tant un trait de narcissisme qu'une façon pour les timides d'éviter la confrontation. D'autres facteurs influencent positivement ou négativement l'utilisation de l'application Zoom. Par exemple, si l'hôte de la réunion oblige les participants à allumer leur caméra, certaines personnes pourront, à cause de leur manque de confiance en elles, ne pas se sentir à l'aise, rapporte l'autrice de l'étude "Un manager qui dirige une réunion préférerait probablement que tout le monde ait sa caméra allumée, évidemment. En même temps, il doit savoir qu'il y a probablement un coût à cela et que ce n'est pas idéal pour tout le monde", note Kristine Kuhn. >> Lire l'article complet sur le site de Slate

Mad skills : ces compétences folles que la pandémie a révélées

lassedesignen - Fotolia

lassedesignen - Fotolia

Geschäftsmann auf Kettcar

Les mad skills sont les compétences rares, originales et atypiques d'un individu. Ce concept provient de la Silicon Valley, berceau quasi spirituel des start-ups, et fait référence à l'esprit décalé, l'atypisme, l'autonomie, l'originalité ou encore la singularité... Généralement acquises via la pratique d'une activité sportive, créative, associative ou une expérience hors du commun (maladie, épreuve, expatriation...), ces mad skills sont aussi des aspects de la personnalité révélés hors des sentiers battus de l'entreprise ou de l'académisme. Comment les détecter ? Elles sont visibles chez les personnes ayant occupé plusieurs métiers durant leur carrière tels que les multipotentiels, les slasheurs ou encore les sportif·ve·s de haut niveau devenu entrepreneur·euse·s et les artistes qui occupent des postes stratégiques en entreprise. Quelques exemples : un·e chef·fe d'orchestre, par exemple, saura gérer l'intelligence collective, une personne faisant partie d'une chorale a développé une capacité d'écoute fine au sein d'un groupe ou encore un·e passionné·e d'escalade pourra être perçu par un.e recruteur.e comme une personne capable de détecter les situations à risque. >> Lire l'article complet sur le site de Welcome to the jungle

Quatre étapes pour oser le courage au travail

alphaspirit - stock.adobe.com

alphaspirit - stock.adobe.com

Improvement and progress concept with a goldfish jumping out

Se démarquer comporte des risques et nous devons accepter le fait que le courage consiste justement à agir malgré nos peurs. Que redoute-t-on quand on hésite à faire preuve de courage au travail ? Ce qui vient d'abord à l'esprit de la plupart des gens, ce sont les risques économiques ou professionnels. Nous avons peur de pousser le bouchon trop loin, d'être licenciés, ou encore mis sur liste noire, de côté ou affectés financièrement. Les risques sociaux sont également importants, parmi lesquels le risque ultime : la "mort sociale". Personne n'aime non plus avoir l'air bête ou se sentir incompétent, et c'est pourtant exactement ce qui est en jeu lorsque nous nous lançons dans des projets ou des missions à forte visibilité, qui dépassent nos compétences actuelles. Il en va de même lorsque nous demandons de l'aide, lorsque nous admettons nos erreurs ou montrons notre vulnérabilité. Nous pouvons avoir de nombreuses craintes, mais reconnaître sa peur ne signifie pas que tout acte courageux est impossible. Cela signifie simplement que le décor est planté. >> Lire l'article complet sur le site des Echos

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande