Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Publié par Aude Guesnon le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Quelle organisation mettre en place pour mener à bien cette mission "quête de l'innovation"?

Quelle organisation interne ?

Eric Dos Santos - Schneider Electric : L'innovation doit être diffusée au travers de l'organisation achats. C'est pour cela que nous avons décidé chez Schneider Electric de mettre l'innovation au plus proche du business, des opérations avec nos équipes projets, les achats d'exploitation, le catégorie management. Est-ce la bonne solution ?

Mon rôle centrale est de transformer et de développer la culture de l'innovation au sein des achats, et au travers de nos différents parties prenants (comme la R&D, le business/customer, Global Supply Chain,...). Je suis la porte d'entrée de notre organisation Innovation@edge qui reporte au Comex.

Notre proposition de valeur est de capter, collaborer & développer avec nos fournisseurs dans une approche end to end. L'innovation est au coeur de notre relation fournisseur comme un éléments de la performance et d'attractivité. Nos équipes achats doivent être les plus agiles possible dans les relations externe/interne.

Un des exemples concrets a été de transformer notre collaboration avec les startups où nous avons adapté nos process achats (exemples : création d'une catégorie, audit & contrat adapté, people avec des compétences spécifiques, start up coaching) et élargi nos modèles d'engagement comme l'incubation, l'investissement pour compléter l'approche de codéveloppement technologique ou des nouveaux business model. Ce travail est payant puisque nous avons réalisé plus de 50 projets d'innovation avec eux cette année au travers de nos différents zones géographiques.

Karine, vous avez travaillé main dans la main avec Jean-Pierre Cousy, directeur R&D de Legrand et lors de la cérémonie des Trophées, vous l'avez associé à la remise de prix. Un partenaire habituel, pour vous ?

Karine-Alquier-Caro : Oui,en effet. Les acheteurs sont partie prenante dans le processus de développement des produits nouveaux du Groupe. Mes équipes, en particulier les acheteurs opérationnels sont présents auprès des plateaux de développement R&D. Nous avons depuis 6 ans investi pour développer les compétences Achats pour mieux porter les innovations fournisseurs auprès des équipes R&D et challenger les spécifications dans les projets en gardant une approche fonctionnelle du besoin . Les acheteurs ont été formés à la méthode agile également.

Jean-Pierre Cousy - Comment envisagez-vous la relation avec les achats ?

Jean-Pierre Cousy : Le partenariat entre la direction recherche et développement est les achats est plus que nécessaire : il s'est déjà concrétisé par une vingtaine de collaborations depuis une quinzaine d'années mais là, nous sommes passés un cran au-dessus. Souvent, nous étions dans un passage de relais avec les achats, alors que, dans le cas présent, nous a travaillé en amont ensemble. Et nous sommes allés chercher une collaboration avec un écosystème complet. Les achats sont allés chercher un contrat cadre qui puisse s'intégrer à nos études avec un plateau dédié. Nous avons aussi travaillé avec le juridique et les achats ont piloté la rédaction du contrat de collaboration. Nous nous sommes appuyés sur un document de cadrage de démarrage partenarial qui a cadré la relation avec nos partenaires, "le mémo collaboration".

Beaucoup de direction achats se plaignent d'être dans une position de sous-traitants et je suis toujours surpris de voir que notre façon de travailler n'est pas la norme. Pour moi, c'est une évidence. Les achats sont des partenaires tout au long du processus.

Karine, pouvez-vous nous dire si, suite à ce projet le regard interne sur les achats a évolué en interne ?

Karine Alquier- Caro : Le regard sur les achats a changé. Nous avons eu de bonnes retombées et la fonction achats est reconnue en interne comme légitime pour porter des projets de co-innovation. Nous sommes sollicités sur d'autres projets. Ce changement culturel faisait partie de ma road-map. J'ai été mandaté pour ouvrir les achats sur l'innovation, entre autres champs. J'ai été aidée par l'arrivée de la startup Netatmo, achetée par Legrand, qui a bousculé les choses. Nous avons appris à mieux accompagner les start-ups à intégrer notre écosystème fournisseurs et Innovation.

Romaric, quel regard portez-vous sur ce cas d'école?

Romaric Servajean-Hilst : Il faut souligner l'importance de la genèse de la relation qu'ont souligné chacun de leur côté Karine Alquier-Caro et de Jean-Pierre Cousy. Ils ont démarré sur un besoin qui a été structuré en interne par la Direction Achats avec la R&D puis le partenariat a été monté sur la base d'un mémo de cadrage. C'est là pour moi que se trouvent beaucoup des clefs de la réussite du partenariat Achats-R&D puis client-fournisseur innovant : ils ont pris le temps de savoir ce qu'ils voulaient chacun et de ce qu'ils voulaient faire ensemble. C'est la clef du bonheur des couples.

Mesure des Kpis

Eric, comment mesurez-vous l'impact de l'innovation ?

Eric Dos Santos : Nous avons décidé de mesurer l'impact autour de trois dimensions : Contribution la croissance du groupe (en xx€ => nouvelles offres, nouveau business model), Efficacité (=> Vitality index, R&D pour accélérer les projets, Qualité, Cost, process) et le dernier l'impact sur la Sustainabilité (green material, circular economy, carbon footprint,etc...)

Cette mesure d'impact est un bon levier pour valoriser la contribution des partenaires qui se fait aussi au travers d'Award pendant nos temps fort comme les suppliers Days. Bien évidemment, il reste encore des points d'amélioration pour rendre plus robuste cette mesure et contribution des achats..

Quelle organisation mettre en place avec l'externe ?

Karine - Comment avez-vous travaillé avec votre écosystème sur ce projet ?

Karine Alquier-Caro : Avec le CEA Tech, nous avons organisé une relation à plusieurs niveaux : des comités de pilotage projet régulier dont un trimestriel auquel je participe, un comité stratégique annuel dans lequel les projets majeurs et événements de l'année (ateliers de présentation spécifiques Techdays ou Workshops) sont arbitrés et pré-programmés, lors duquel nous faisons le point sur le contrat cadre, en présence de notre Directeur Général Adjoint.Avec les autres partenaires, nous organisons également des Techdays durant lesquels ils présentent leurs innovations à nos R&D, acheteurs et marketeurs ainsi que des Design Focus Events, plus liés à un besoin pour un projet particulier, une soutenance spécifique.

Lire la suite en page 3 de cet article : Quelles sont les compétences requises pour faire des achats d'innovation ?


Je m'abonne
no pic

Aude Guesnon

Rédactrice en chef de décision-achats.fr et de Décision Achats

Après avoir exercé plus de dix ans en tant que réactrice en presse quotidienne, j’ai voulu découvrir un autre pan du métier : je suis devenue secrétaire [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles