Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Baromètre Allianz des risques 2023 : rien de neuf...sauf pour le risque RH

Publié par Lisa Henry le - mis à jour à
Baromètre Allianz des risques 2023 : rien de neuf...sauf pour le risque RH

L'assureur des risques industriels du groupe Allianz (AGCS), a publié son baromètre des risques annuel. Celui-ci dévoile de la stabilité, les incidents cyber et l'interruption d'activité restant les principales préoccupations des entreprises pour la deuxième année consécutive, mais aussi quelques nouveautés.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le Baromètre des risques 2023*, publié le 17 janvier par Allianz, met en lumière à la fois la stabilité et le changement. Les incidents cyber et l'interruption d'activité sont les principales préoccupations des entreprises à travers le monde pour la deuxième année consécutive, pour 34 % des répondants dans les deux cas. Cependant, les risques qui enregistrent la plus forte hausse dans le classement de cette année sont les évolutions macroéconomiques (passant de la dixième à la troisième place), principalement celles liées à l'inflation, à la volatilité des marchés financiers et à la menace d'une récession, ainsi que l'impact de la crise énergétique (faisant son entrée, à la quatrième place du classement). Parallèlement, les conséquences économiques et politiques mondiales de la crise sanitaire et de la guerre en Ukraine se font de plus en plus sentir.

Ces questions préoccupantes nécessitent une action immédiate des entreprises, ce qui explique la baisse des catastrophes naturelles (de la troisième à la sixième place) et du changement climatique (de la sixième à la septième place) dans le classement mondial. Par ailleurs, les risques politiques font leur entrée, à la dixième place, tandis que la pénurie de main-d'oeuvre qualifiée grimpe à la huitième place. Les évolutions normatives et réglementaires restent un risque important, se plaçant en cinquième position du baromètre. Enfin, les incendies perdent deux places et s'établissent au neuvième rang.

Une uniformité mondiale ?

Ces principaux risques figurant dans le Baromètre des risques d'Allianz sont à peu près les mêmes dans toutes les entreprises du monde, quelle que soit leur taille, et dans la plupart des économies en Europe et aux États-Unis, à l'exception du risque lié à la crise énergétique. Les préoccupations des entreprises dans les régions Asie-Pacifique et Afrique sont légèrement différentes, car les impacts directs, ainsi que les répercussions économiques et politiques de la guerre en Ukraine, ne sont pas les mêmes.

Les résultats du baromètre sont plus ou moins similaires du côté des entreprises françaises, à l'exception de la pénurie de talents, qui se place pour la première fois dans le classement des risques à l'échelle de l'hexagone. En effet, après les États-Unis, les difficultés de recrutement de main-d'oeuvre qualifiée semblent à présent se profiler en Europe.

Selon Joachim Mueller, CEO d'AGCS, ces résultats ne sont pas surprenants : "En Europe et aux États-Unis, la "permacrise" due aux conséquences de la pandémie et à l'impact économique et politique de la guerre en Ukraine, est une source d'inquiétude. Elle met à l'épreuve l'ensemble des entreprises. La bonne nouvelle, c'est qu'en tant qu'assureurs, nous constatons une amélioration continue de la résilience chez nombre de nos clients, grâce à la sécurisation des chaînes d'approvisionnement, à l'amélioration des plans de continuité d'activité et au renforcement des contrôles cyber. L'adoption des mesures nécessaires pour renforcer la résilience et réduire les risques fait désormais partie des priorités des entreprises, après les événements de ces dernières années."

*Le Baromètre des risques d'Allianz est un classement annuel des risques d'entreprise, réalisé par Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS), l'assureur des risques industriels du groupe Allianz, en collaboration avec d'autres entités du groupe. L'enquête analyse les opinions de 2 712 experts en gestion du risque, tels que directeurs généraux, gestionnaires de risques, courtiers et assureurs, situés dans 94 pays et territoires. C'est la 12e année que ce baromètre est publié.
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page