En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Gains sur une dépense estimée

S'applique pour les achats projets (externalisation, par exemple). Dans les situations qui ne permettent pas d'évaluer un prix de référence interne, un équivalent externe est appliqué : (équivalent externe - coût actuel) x volume prévisionnel. Ce calcul est fréquent dans les cas de recherche de solution de bien/service alternative ou lorsque il n'y a pas d'équivalent interne. Par exemple, dans l'implémentation d'un processus standard de gestion d'invitations clients par un prestataire.

Ce nouveau prix peut être le prix public, le prix issu d'une étude de marché, etc. Cette méthode permet le calcul des gains sans référence interne, mais avec une évaluation du coût actuel elle-même coûteuse en temps et en argent, et pas toujours exacte.

Gains sur un budget

Le nouveau prix est comparé au budget : budget prévisionnel - (prix unitaire x volume prévisionnel).Cette méthode est adaptée aux moyens économiques de l'entreprise, mais elle n'est pas nécessairement réaliste par rapport aux prix du marché ou aux prix appliqués précédemment.

L'inconvénient commun à toute méthode de calcul des gains estimés est la précision des volumes prévisionnels, d'autant plus qu'ils constituent, en partie, la base de calcul des budgets. Dans les services d'achats publics, le suivi du reporting des gains d'un projet en respecte l'évolution réelle : le gain identifié (d'après une première idée de l'acheteur), le gain ciblé (affiné après avoir été autorisé) et le gain sécurisé (réévalué et réajustement à l'issue du projet).

Bien que les gains permettent de quantifier une partie de la valeur ajoutée de l'acheteur, il est important de garder en tête qu'ils ne sont pas la seule mission de l'acheteur, ni la seule finalité de l'entreprise. Au contraire, les achats participent à l'amélioration continue de la délivrance du bien/service au client, qu'il soit interne ou externe, en répondant au mieux aux besoins pratiques, financiers et économiques.

Par

Olivier Wajnsztok - directeur associé du cabinet ­AgileBuyer, ­spécialisé dans les équipiers achats (acheteurs professionnels qui traitent de projets achats chez les clients), le conseil et le coaching d'acheteurs.

Je m'abonne

Olivier Wajnsztok, ­AgileBuyer

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet