En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment mesurez-vous la valeur des achats ?

Nous mesurons la contribution des achats au business sur trois grands axes : la contribution à la croissance (avec des critères tels que l'agilité des fournisseurs, le time to market dans les projets, la conquête de nouvelles catégories et de nouvelles géographies - pour avoir les bons fournisseurs au bon endroit) ; l'amélioration de la performance transversale (c'est-à-dire de l'ensemble de la chaîne de valeur, y compris compétitivité) ; la contribution aux responsabilités fondamen­tales (développement durable, sécurité, qualité). Tous nos indicateurs sont partagés en interne et avec nos fournisseurs, ce qui nous permet un alignement des objectifs.

Quelle a été la réalisation achats la plus importante pour vous depuis que vous êtes à la tête des achats de l'Oréal ?

Indiscutablement, la constitution d'un réseau international connecté et le développement des équipes. Je suis également fière d'avoir structuré les achats indirects qui représentent 50 % de nos dépenses. En quatre ans, nous sommes passés d'une couverture des achats indirects de 15 % à 80 %. En interne, les équipes achats sont reconnues pour leur expertise, leur rigueur et leur professionnalisme. Elles interviennent le plus souvent dès la phase d'appels d'offres, ce qui facilite la prise de décision, structure les process, et permet plus d'objectivité et de rationnel dans les décisions.

Vous avez exercé au sein de différents services : commercial, marketing, contrôle de gestion... Est-ce que ces expériences vous ont permis de forger un socle utile aux achats ?

Totalement. Le fait d'avoir exercé d'autres métiers m'a énormément appris. Avoir travaillé au marketing m'a donné l'idée de créer le premier poste d'acheteur marketing chez Danone en 1997. Le fait d'avoir exercé au contrôle de gestion m'a donné une qualité de relation avec la direction financière qui ne s'est jamais démentie. La finance est un de mes partenaires clef. J'encourage vraiment les parcours dans lesquels on peut s'enrichir de la connaissance d'autres fonctions afin de compléter la palette de compétences de l'acheteur.

Qu'est-ce qui vous passionne dans les achats ?

Les achats sont au coeur de la transformation des entreprises, aussi bien en interne qu'en externe. Nous aimons repousser les frontières et développer les équipes et la fonction. Et nous avons une multiplicité de missions, évoluant en permanence. Nous pouvons être pertinents aussi bien en chimie moléculaire qu'en digital, à propos de matières premières naturelles que de packaging. C'est vraiment très varié et passionnant. C'est pour cela que ce métier achats est passionnant et toujours réinventé.

Son parcours

Issue des rangs de l'École supérieure de commerce et de management (ESCEM), Régine Lucas est directeur général des achats de L'Oréal depuis janvier 2013. Elle était auparavant directrice des achats groupe de Axa (2010-2013) chez qui elle fut également directrice achats IT et general expenses (2009-2010). Régine Lucas a également exercé en tant que directrice des achats de Danone (2006-2009) après y avoir été directrice des achats de services généraux (2004-2006) et category sourcing director IT & consulting (2001-2004).

Fiche entreprise de L'Oréal

Activité de l'entreprise : Groupe cosmétique

Chiffre d'affaires : 26,02 milliards de CA (au 31 décembre 2017)

Effectif entreprise : 82 600 collaborateurs

Effectif achats : 800 personnes


Je m'abonne

Aude Guesnon

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet