En ce moment En ce moment

Asics à l'heure des achats ou comment porter la fonction au sein de l'entreprise

Publié par Camille George le

Je m'abonne
  • Imprimer

Prochaine étape, développer la culture achats

L'aboutissement de ce projet et tout le travail mené par les achats Europe ont fini de convaincre la maison mère japonaise de l'apport réel d'une fonction achats. Aujourd'hui, elle est complétement intégrée à la stratégie globale de l'entreprise ce qui n'était pas le cas il y a encore 3 ans. En effet, malgré ses quatre filiales mondiales, Asics ne disposait pas d'organisation achats à proprement dit. Ce n'est qu'en 2015 qu'un service achats Europe pilote a été créé dans l'objectif de structurer et de rationaliser les achats pour mieux soutenir la stratégie de développement et la croissance de la marque.

Arrivé il y a deux ans et demi, Alexis Decourt a donc eu pour mission de construire la structure et de mettre en place la politique achats au niveau européen. Celle-ci compte désormais 4 responsables achats, organisés par famille (retail & IT; PtoP & process; Logistique & opérationnel et enfin marketing & PI), qui gèrent un portefeuille annuel de 250 M€. "La fonction est toute nouvelle mais a vite grandi chez Asics car il y avait une réelle volonté des différents services de collaborer et de bénéficier des avantages apporter par les achats. Nous avons fonctionné comme une start-up au départ. Il fallait créer notre réseau en interne avec les différents partenaires métiers et les différents pays", raconte Alexis Decourt.

Vecteur de valeur ajoutée, apportant une meilleur qualité de service pour les métiers, un cadre clair et un potentiel d'économies certain, les achats de l'entité européenne se sont de fait parfaitement inscrits dans l'organisation de l'entreprise. Au point qu'aujourd'hui une structure achats a été créé au Japon et aux Etats-Unis avec l'objectif de dupliquer ce qui a été mis en place en Europe et de créer une politique achats globale. "Nous avons bien consolidé et rationalisé au niveau européen, désormais il faut globaliser et le faire au niveau mondial. Ce sera le grand chantier des prochains 12-24 mois. La stratégie globale est déjà écrite mais il nous faudra partager nos expertises achats au reste du groupe, bien communiquer et répartir le lead sur les différentes tâches pour développer une vraie culture achats. Nous allons faire grandir les équipes et sommes en discussion pour développer un outil PtoP global", explique Alexis Decourt. C'est donc le début de l'aventure pour les achats Asics qui comptent bien passer à la vitesse supérieure.

Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Office Dépôt

La digitalisation est un enjeu pour les achats non strategiques confrontes des problematiques de budget et de ressources internes la fonction [...]

Sur le même sujet