Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Publié par MATHIEU NEU le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Vers des marketplaces de filières

Thalès est l'un des industriels représentés lors de l'événement pour qui cette révolution est d'ores et déjà devenue concrète. Le groupe a récemment lancé cette année Iven, une plateforme dont la vocation est devenir le "Amazon du secteur de la défense", comme l'illustre Pascal Geoffroy, directeur marketing et développement amont au sein de l'entreprise. Elle est dédiée à tous les industriels souhaitant optimiser leurs approvisionnements. L'offre regroupe des consommables, des pièces détachées de toutes sortes. "Nous ne vendons pas de produits Thalès. Nous mettons en relation des vendeurs et acheteurs de l'industrie en offrant les garanties fortes d'intégrité et de confidentialité qui doivent exister dans notre secteur. Tous les fournisseurs disponibles sont qualifiés par Thalès pour délivrer des articles certifiés", précise Pascal Geoffroy. Un monitoring de la performance fournisseurs est également inclus, ainsi qu'une traçabilité des échanges et la possibilité d'une intermédiation en cas de litiges.

Autre exemple analogue : celui de StationOne, filiale indépendante du groupe Alstom. Il s'agit d'une marketplace spécialisée dans l'industrie ferroviaire. "La connaissance du panel des vendeurs est un aspect important, car nous sommes dans un domaine très sécuritaire et normatif. La plateforme est aujourd'hui ouverte partout en Europe. C'est un one stop shop où l'on trouve toutes les pièces industrielles nécessaires pour les clients du secteur. Puisque Alstom est bien placé pour savoir de quoi ont besoin précisément les acheteurs, la société peut d'autant mieux sourcer les fournisseurs", souligne Damien de la Grandière, directeur général de StationOne. Les clients viennent se connecter à la plateforme avec le niveau d'intégration qu'ils souhaitent. Certains l'utilisent simplement pour des types d'achats ciblés. Des services de maintenance, de contrôle sont également vendus, de façon packagée avec des produits achetés.

Une des grandes avancées de Stationone est de proposer des fournisseurs présents dans le monde entier, pour offrir un panel de produits spécialisés jusque là inégalé. "On pourrait croire que nous devenons notre propre concurrent, puisque nous proposons des pièces venant d'ailleurs, mais l'objectif est surtout de trouver de nouvelles sources de revenus, car nous proposons des produits et services tant pour des trains Siemens et Bombardier que des produits Alstom", ajoute Damien de la Grandière. Il insiste par ailleurs sur un autre atout "aujourd'hui, sans StationOne, il est très difficile pour une petite société espagnole par exemple d'acheter une pièce en Allemagne pour des raisons d'homologation de produits. Nous garantissons cette conformité pour tous les produits et services disponibles, ce qui permet donc des collaborations démultipliées."

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles