En ce moment En ce moment

Hind Bendaoud: "Renforcer la part des achats inclusifs dans les dépenses de Sodexo"

Publié par le - mis à jour à
Hind Bendaoud: 'Renforcer la part des achats inclusifs dans les dépenses de Sodexo'
© harishmarnad - Fotolia

Avec son nouveau programme, Impact+, Sodexo France entend accompagner ses fournisseurs acteurs de l'économie inclusive dans leur développement. Au-delà du business, cette initiative a permis, de fédérer les équipes achats et créer de nouveaux liens entre acheteurs et opérationnels.

Je m'abonne
  • Imprimer

Rencontre avec Hind Bendaoud, directrice achats responsables Groupe de Sodexo, qui lance un programme baptisé "Impact+" destiné à ses fournisseurs, acteurs de l'économie inclusive pour les accompagner dans leur développement.

Quel est l'objectif de ce programme achats ?

Impact+ a pour ambition d'accompagner nos fournisseurs impliqués dans l'économie inclusive pour qu'ils montent en puissance. Il s'agit de structures d'insertion, de l'économie sociale et solidaire, de coopératives, d'ESAT mais aussi de PME et de TPE, d'entreprises implantées dans des territoires ruraux ou des quartiers prioritaires de la ville.

Pour cette première édition, la promotion 2021 est composée de 14 entreprises réparties sur tout le territoire français. Par exemple, la TPE Mademoiselle de Provence (04) qui fait du blé et des pâtes, Pain et Partage (13), l'Esat la Ferme de Bethanie (50) qui produit des yaourts et fromages blancs, Lemon Tri (93) pour la gestion des déchets ou encore les Alchimistes (93) pour les biodéchets.

Ce programme a été conçu pour accompagner ces structures pendant un an environ, avec deux volets. D'abord un volet collectif pour leur expliquer les labels, les évolutions réglementaires, notre organisation, nos attentes etc. Et ensuite, un volet personnalisé. Nous leur mettons à disposition un binôme Sodexo constitué d'un coach de l'équipe achats qui connaît parfaitement le marché de l'entreprise accompagnée et d'un coach issu des équipes opérationnelles, sur des problématiques prioritaires qui auront été identifiées. Cela peut concerner des sujets de logistique, de qualité, de communication etc.

L'enjeu final est de renforcer la part des achats inclusifs dans les dépenses achats totales de Sodexo. Avec cet accompagnement, nous ne sommes pas dans une démarche uniquement philanthropique. L'idée est bien de nous placer dans une démarche gagnant-gagnant. En les aidant à se renforcer et à se développer, nous souhaitons construire des relations business plus durables avec ces structures.

Aujourd'hui, quelle est la part d'achats inclusifs dans vos dépenses totales ?

Hind Bendaoud, directrice achats Sodexo France

Nous savons que nous avons déjà une base assez solide, constituée de PME et de TPE mais en réalité je ne peux pas vous donner de chiffres précis car notre base de données fournisseurs n'est pas suffisamment qualifiée. Nous avons justement confié une mission de requalification à l'entreprise adaptée Handishare, afin de savoir exactement où nous en sommes.

Vous êtes à la tête de direction achats France depuis deux ans, vous êtes aussi depuis quelques semaines la directrice groupe des achats responsables. Ce programme Impact+, c'est un peu votre bébé...

J'ai effectivement imaginé ce projet car Sodexo porte depuis toujours des valeurs d'inclusion se déclinant à travers notre politique achats. Par exemple, nous travaillons depuis 13 ans avec Pain et Partage à Marseille, structure qui participe à notre première promo Impact+ car elle souhaite passer un cap en se développant à Paris. Idem avec la Ferme de Béthanie, nos acheteurs les avaient déjà soutenus par le passé sur leurs problématiques de packaging, de gammes etc. Sodexo est d'ailleurs engagé au sein du collectif des 35 entreprises pour une économie plus inclusive.

J'ai estimé que c'était une manière admirable de travailler, cela méritait d'être mis en valeur, dans une approche bien structurée et vraiment différenciante. Mon objectif est d'aller encore plus loin sur ces thématiques.

Quelles ont été les étapes de la mise en place de ce projet ?

J'ai demandé à tous mes acheteurs (mes experts sectoriels, comme les acheteurs régionaux) de consolider une liste de fournisseurs pertinents pour ce programme. Nous avons sélectionné 14 entreprises pour lesquelles un accompagnement serait intéressant et en parallèle, nous avons fait un appel à volontariat des équipes business. Et là, je dois dire que j'ai été ravie de l'adhésion que ce projet a remporté dans toutes les strates de l'entreprise. Nous avons finalement eu plus de volontaires que nécessaire !

Quel impact sur l'organisation de la direction achats ?

J'ai déchargé une de mes acheteuses senior pour coordonner le programme car il était indispensable d'avoir une personne vraiment dédiée. Nous avons aussi mis en place une formation que l'ensemble des 50 membres de l'équipe achats a suivi sur le sujet des achats inclusifs. Nous sommes vraiment allés dans le détail du sujet sur les aspects juridiques et réglementaires notamment. La formation portait aussi sur les clés permettant de dénicher de nouveaux fournisseurs inclusifs : sur quelles plateformes les trouver, comment les approcher, leurs spécificités et problématiques etc. Un workshop a également été organisé pour les opérationnels. Là, l'enjeu était un peu différent, il s'agissait notamment d'identifier les stéréotypes autour des fournisseurs inclusifs.

A plus long terme, quels seront les impacts sur vos process ?

Ce programme Impact+ n'est en réalité que la face émergée de l'iceberg. Une illustration : dans le cadre de ce programme, nous demandons aux structures de nous challenger sur nos process. L'ambition est d'alléger les contraintes administratives qui peuvent l'être, sans nuire à la sécurité et à la qualité évidemment, afin d'être plus accessibles à de petites entreprises et organisations.

Est-ce que ce programme Impact+, faisant intervenir de concert des acheteurs et des salariés d'autres services, a généré de nouveaux liens ?

Très clairement oui. Et c'était d'ailleurs un de mes objectifs. Lorsque vous avez un duo constitué d'un acheteur et d'un non-acheteur, se tissent forcément de nouvelles relations. Je crois qu'Impact+ a énormément changé le regard des commerciaux et des équipes terrains sur nos services achats. Nous avons dévoilé une autre facette de notre travail, de la valeur que nous générions jusqu'ici dans l'ombre avec les fournisseurs inclusifs. Les commerciaux ont aussi mieux compris comment mettre en avant nos efforts comme atout différenciant.

Ce programme a été monté en pleine crise Covid, alors même que Sodexo était confrontée à des difficultés importantes avec des fermetures d'établissements etc. N'avez-vous pas eu envie de reléguer ce sujet à une période plus sereine ?

Non, au contraire. J'ai tenu à le maintenir malgré tout. Nous avions besoin d'un projet fédérateur qui nous porte vers l'avenir. Il a parfaitement rempli sa mission sur ce point.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Stéphanie Gallo Triouleyre

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet