Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Achats auprès du STPA : les grands groupes gagnent en maturité

Publié par le | Mis à jour le
Achats auprès du STPA : les grands groupes gagnent en maturité
© Michaela Rofeld

Séduits par la qualité des prestations des EA et Esat, les directions achats, prescripteurs et responsables RSE, en font des partenaires sur le long terme. Témoignages.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le recours au secteur du travail protégé et adapté s'intègre souvent dans une politique globale de RSE qui peut aller très loin, en témoigne XPO Logistics qui a créé sa propre entreprise sociale en 2011 (voir encadré en page 2 de cet article). Le groupe Seb travaille, lui, avec le secteur depuis une centaine d'années dans le cadre de sa responsabilité économique et sociale au sein de ses territoires d'implantation. "Au-delà des emplois que nous générons, nous soutenons le développement d'entreprises locales, parmi lesquelles des acteurs de l'ESS", souligne Joël Tronchon, directeur développement durable. Au départ, c'était plutôt le rôle des directeurs industriels et RH locaux car les directions achats et insertion n'existaient pas. En 2011, on a bâti avec le directeur des achats notre première politique d'achats responsables en intégrant des clauses sociales dans les appels d'offres où cela a du sens".

L'entreprise de services numériques Econocom fait aussi appel au STPA depuis longtemps. "Notre objet est à la fois sociétal et environnemental, précise Véronique di Benedetto, vice-présidente France. Une grande part de la sous-traitance porte sur le reconditionnement et recyclage du matériel informatique loué à notre clientèle. Les prestations de sourcing de personnes handicapées pour des contrats projets avec nos clients en constituent le second pan." L'ESN collabore notamment pour ce sourcing avec le groupe d'EA Arcesi qui a présenté une candidate aux derniers Trophées "Femmes en EA". Trophées qui reviennent cette année : les inscriptions sont d'ailleurs ouvertes jusqu'au 15 janvier (voir sur le site handireseau.fr)

Au sein du groupe Adecco, le recours aux EA et Esat est l'un des piliers de leur politique en faveur de la diversité et de l'inclusion. "Elles nous fournissent par ailleurs un service de qualité à un tarif compétitif et nous faisons appel à elles comme à n'importe quel autre prestataire, affirme Johan Titren, directeur diversité et inclusion. Il est important de le rappeler car des représentations d'un autre âge sur les services des EA peuvent subsister". Le groupe travaille avec une cinquantaine de fournisseurs du secteur, en majorité des EA.

Pour Amandine Noureldin, directrice des achats responsables du groupe Alstom, la sous-traitance au STPA s'inscrit directement dans la responsabilité sociale du groupe. "Dès lors que ces entreprises sont en mesure de répondre à nos besoins de services ou de production, ce sont des partenaires comme les autres et elle sont les premières à le revendiquer", souligne-t-elle.

Une collaboration renforcée avec le STPA

En France, Alstom travaille avec plusieurs dizaines d'EA. "La direction achats les fait rentrer dans le même circuit de sélection que les autres fournisseurs à ceci près que, voilà deux ans, un processus spécifique a été mis en place pour un certain nombre de familles d'achats, identifiées avec les acheteurs comme particulièrement du ressort des EA, raconte-t-elle. Dans ces familles, nous demandons aux acheteurs de présenter au moins une EA dans leur sélection. C'est une façon d'augmenter leur visibilité". Tout comme la mise à disposition d'annuaires d'EA sur la plateforme d'Alstom dédiée aux acheteurs. Cette visibilité s'est encore accrue grâce à la remise du prix du public des trophées 2020 "Femmes en EA", remporté par Marlène Martinvalet, déléguée par l'EA AP'AIPS, à l'accueil d'un des trois bâtiments du siège d'Alstom. Spécialisée dans les services généraux, AP'AIPS se pose comme l'inventeur de la co-traitance. "A défaut de prendre un marché complet pour lequel un donneur d'ordre pourrait hésiter, nous nous positionnons en rang 2 avec un partenaire de rang 1 - un prestataire métier -, explique Dominique Lafont, son directeur d'exploitation. Pour Alstom, c'est avec Bouygues Energies et Services, qui nous a contactés pour répondre à l'appel d'offres avec lui, que nous avons obtenu trois temps pleins en 2012, passés depuis début 2020 à quatre".

Au sein d'Adecco, la direction achats a le lead sur les appels d'offres et identifie les besoins. Un comité de pilotage des achats inclusifs a été mis en place cette année réunissant l'équipe achats et celle de la direction Inclusion. "Hormis des achats assez classiques et la mise à disposition de personnel, nous collaborons avec certaines EA pour créer de nouvelles activités, et en particulier des EA de travail temporaire", confie Joël Titren. Handishare Intérim, filiale de l'EA Handishare est la première EATT soutenue par le groupe.

Lire la suite en page 2 : Toujours plus d'engagement / "Forcer la porte" en mettant systématiquement le STPA en consultation / ADTP, partenaire historique du groupe Seb


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande