En ce moment En ce moment

[Tribune] L'éloquence, une compétence indispensable

Publié par le | Mis à jour le
[Tribune] L'éloquence, une compétence indispensable

Femmes, hommes, de tous âges et de tous milieux sont concernés par ce soft-skill recherché : la prise de parole et l'aisance à l'oral. Communiquer efficacement est un facteur de réussite.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'oral est devenu un élément déterminant, de plus en plus présent dans nos vies personnelles, étudiantes et professionnelles.

De la réforme du bac avec le Grand Oral en 2021 aux " pitches entrepreneur ", il est un exercice décisif. La prise de parole et l'aisance à l'oral sont des soft-skills (compétences humaines et relationnelles) recherchées aussi bien par les jurys que les recruteurs.

Autrement dit, communiquer efficacement est devenu un facteur clé de réussite.

C'est un espace-temps au cours duquel vous allez devoir confronter vos convictions à l'autorité d'un jury, d'un recruteur ou de votre futur manager. Vous devez envisager cet entretien comme l'opportunité de sublimer le fond par la forme.

Or, le fond comme la forme doivent être équilibrés. Savoir parler de soi, structurer son discours, adapter son pitch face à une audience, une cible et le faire sous différentes formes (téléphonique, skype, face à face, collectif ou encore entretien vidéo différé...) est un art et une discipline.

Cela demande un travail sur soi, sur son authenticité mais aussi une façon de le décliner en apprentissage verbal (structure, discours, expérience, factuel, chiffres, exemples ...) et non verbal (posture, voix, regard, ton...).

Une compétence soignée

Selon une étude de 2018 Digischool/Yapuka, 47% des jeunes interrogés se disent " ne pas être du tout préparés " aux entretiens de recrutement, 35% d'entre eux redoutent " ne pas savoir répondre aux questions " et 26% ont " peur de perdre physiquement leurs moyens. "

Pour y remédier, de nombreux cursus d'études supérieures intègrent des formations, master-class, ateliers, conférences interactives autour de l'oral. Ce dernier devient l'élément principal des sélections dans l'enseignement supérieur. Les jeunes vont devoir connaître et maitriser la notion de " storytelling ", c'est-à-dire une mise en scène de sa personnalité et de son parcours.

Côté professionnel, la prise de parole est une clé d'entrée dans les réseaux multiples pour nouer des relations personnelles, professionnelles, sociales. Les occasions ne manquent pas : prendre la parole pour un(e) chef(fe) d'entreprise lors d'un discours de début ou fin d'année, pour un(e) directeur(rice) commercial(e) devant une force de vente qu'il (elle) veut motiver, pour un(e) directeur(rice) face à son comex pour partager sa vision, pour un(e) entrepreneur(e) qui veut convaincre des investisseurs... L'amélioration de l'expression orale est un enjeu de plus en plus travaillé dans notre société que ce soit pour des femmes ou des hommes d'entreprise.

La parole des femmes reste sous-représentée

Néanmoins, des disparités sur la prise de parole à l'oral sont présentes aujourd'hui notamment dans le domaine de la radio comme à la télé. La parole des femmes y est sous-représentée par rapport à celle des hommes. Selon l'Ina, à la télévision, les prises de parole des femmes représentent moins d'un tiers du temps de parole total (32,7%). Leurs voix portent encore moins à la radio, avec 31,2% du temps de parole total.

Qu'elles soient étudiantes, salariées, politiques, cheffes d'entreprise, les femmes possèdent pourtant toutes les compétences, qualités et capacités pour se démarquer dans leur prise de parole : compétence socio-émotionnelles, empathie, communication préparée et structurée.

Ainsi il est important dès son jeune âge de travailler son éloquence, d'oser prendre la parole, argumenter, convaincre, émouvoir ou divertir. Dans toute circonstances, s'entrainer et s'exercer le plus régulièrement possible est une première étape.

Si vous dîtes mal ce que vous faites bien, on croira que vous le faites mal ! Alors entrainons nous en toute occasion : en famille, entre amis, face à ses collègues de travail ou lors de réunions. Yapuka se faire confiance !

Sandra Legrand, créatrice d'entreprises et Valérie Falala, experte en ressources humaines, ont cofondé Yapuka, plateforme de mise en relation entre coachs qualifiés et lycéens, étudiants, jeunes actifs ayant besoin d'une préparation efficace pour leurs entretiens à l'oral.

Je m'abonne

Sandra Legrand et Valérie Falala, cofondatrices de Yapuka

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Brandvoice

Par Benoit Vecchiali

Chassis Brakes pour une transformation reussie des achats mondiaux et de la chaine approvisionnementChassis Brakes International un fabricant [...]

Sur le même sujet