En ce moment En ce moment

Décider seul est-il le propre des mauvais managers ?

Publié par le | Mis à jour le
Décider seul est-il le propre des mauvais managers ?
© WavebreakmediaMicro - stock.adobe.com

Les managers français décident souvent seuls, sans consulter leurs équipes. C'est ce que relève une étude réalisée par YouGov et MPI Executive. Or, plus un manager prend des décisions seul, moins il assume ses responsabilités. Il est aussi moins utile et solidaire à ses équipes.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment les managers français décident-ils ? Pour y répondre, MPI Executive, cabinet de conseil en management de la transition, a lancé un baromètre Décisions, dont la seconde édition aborde le cas de la France et le compare à deux autres pays européens, le Royaume-Uni et l'Allemagne.

Il apparait que les managers français ont un peu plus tendance que leurs voisins à prendre leurs décisions seuls, sans consulter leurs équipes : 31%, contre 30% en Allemagne et 28% au Royaume-Uni. En France, les managers décidant seuls sont presque aussi nombreux que ceux qui consultent d'abord leurs équipes avant de décider (34%). A titre de comparaison, cette catégorie représente 41% des managers en Allemagne.

Or, l'étude établit un lien entre le fait de décider seul, et les manquements des managers dans leur travail. Et ce, dans les trois pays. En effet, quand les managers consultent leurs collaborateurs avant de décider, 82% des salariés estiment qu'ils font tout leur possible pour trouver des solutions aux problèmes de leurs équipes. Ce pourcentage tombe à 59% quand ils prennent leurs décisions seuls.

De la même façon, 41% des salariés estiment que leur manager n'assume pas ses responsabilités en cas de difficulté quand c'est un manager qui décide seul. Chiffre qui tombe à 18% pour les salariés dont le manager consulte ses équipes avant de décider. Et quand le manager décide seul, 55% des salariés estiment qu'il a pour principale motivation son intérêt personnel, contre 37% chez les salariés dont le manager a une démarche plus collective.

Des managers motivés par leur profit personnel ?

Si ces chiffres sont une moyenne des trois pays étudiés, en France, les salariés ont dans l'ensemble une bonne image de leurs managers. Ils considèrent en effet à que leur manager fait toujours tout pour trouver des solutions (72%).

Pourtant, les managers français sont considérés plus qu'ailleurs comme étant motivés principalement par leur profit personnel : c'est ce qu'ont répondu 47% des sondés, contre 39% en Allemagne et 35% au Royaume-Uni. Ce qui d'ailleurs augmente les probabilités que le manager prenne ses décisions seul.

A noter que, selon l'étude, la France est le seul des trois pays étudiés où le leadership est si peu important : 19 % des personnes seulement le considère comme un critère primordial pour un manager (contre 48% et 46% pour le Royaume-Uni et l'Allemagne). Au contraire, un profil expert et des compétences techniques sont deux fois plus recherchées en France que chez ses voisins (17% contre 10% et 9%).

Étude réalisée par YouGov pour le compte de MPI Explicite auprès de 3319 salariés en France, au Royaume-Uni et en Allemagne

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet