Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les évolutions des achats dans la téléphonie

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Mobile : l'achat de services et logiciels

Nous distinguons les progiciels de gestion de flottes mobiles et les logiciels applicatifs installés sur les smartphones. Les usages mobiles des utilisateurs sont variables (déplacement à l'étranger, usages de données...). Bonne nouvelle pour les entreprises, le 15 juin 2017, c'est l'arrêt de la facturation des usages en itinérance sur l'Europe. Malgré tout, les offres mobiles sont techniques et obtenir des tarifs préférentiels n'est pas suffisant. Les opérateurs n'offrent pas en standard des offres de services qui s'adaptent aux usages des salariés pour générer des économies. Pour combler cette absence de service, des outils du marché type MDM (Mobile Device Management) sont apparus. Ceux-ci sont des progiciels capables d'établir des profils d'utilisateurs, de contrôler l'application des accords opérateurs négociés, et de gérer la flotte de mobiles. Le point important est de choisir un outil multi-opérateur capable de digérer le volume important de données de consommation et ne nécessitant pas de conduite aux changements liés aux consultations avec les opérateurs mobiles. Les outils MDM proposés par les opérateurs sont optimisés pour traiter leurs propres données.

L'achat de progiciels applicatifs sur les terminaux respecte la même approche que pour un achat sur un PC. Il faut s'interroger si c'est un logiciel dit "on premise", à installer sur chaque appareil, ou dit SaaS, sans installation et mis à disposition sur Interne, afin d'adapter le contrat avec les éditeurs.

Une tendance de la téléphonie mobile bouleverse les informations développées ci-dessus : le BYOD (Bring your own device). Il repose sur l'utilisation par le salarié de son équipement personnel. C'est une externalisation de la flotte mobile générant une économie de coûts. Cependant, cet afflux d'appareils personnels dans l'entreprise peut être source de multiples menaces concernant la sécurité des données. Sur le plan social, les salariés peuvent être réfractaires en raison des risques de mélange entre vie privée et vie professionnelle.

Les tendances d'évolution de la téléphonie amènent à l'émergence de nouveaux besoins dans l'entreprise, selon deux contextes différents. Sur la téléphonie fixe, l'arrêt des réseaux RTC par l'opérateur oblige les entreprises à anticiper la rupture technologique. Tandis que dans la téléphonie mobile, l'arrêt des surcoûts en itinérance en Europe est un bénéfice programmé pour les entreprises. Cependant, les usages sont de plus en plus dictés par ceux du grand public et génèrent des investissements afin de fournir davantage de services aux salariés. La téléphonie mobile peut être alors considérée comme un élément d'attractivité de talents.

À lire aussi:

[Infographie] Quels sont les atouts de la téléphonie cloud?

[Infographie] Quelle solution pour votre téléphonie d'entreprise

Par Olivier Wajnsztok, directeur associé du cabinet ­AgileBuyer, ­spécialisé dans les équipiers achats (acheteurs professionnels qui traitent de projets achats chez les clients), le conseil et le coaching d'acheteurs.


Je m'abonne

Olivier Wajnsztok

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles