En ce moment En ce moment

[Avis d'expert] Faut-il équiper ses salariés de smartphones professionnels ?

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Un smartphone fonctionnel, tu auras

Il s'agit de mettre en oeuvre les moyens physiques et humains pour que le salarié ait à tout moment un smartphone fonctionnel.

Tout d'abord il faut sélectionner le bon smartphone par rapport aux usages qui en seront faits. Les nouveautés parmi les smartphones sont nombreuses et quand certains parlent d'obsolescence programmée, d'autres plus enthousiastes voient la rapidité d'évolution des usages : plus de puissance apportant le développement de nouveaux usages (AR/VR, HDR, baisse de la consommation...); ces nouveaux usages nécessitant encore plus de puissance et ainsi de suite. Il est donc important de considérer l'état du marché avant de faire son choix, afin d'être sûr que le smartphone ne sera pas obsolète au bout de quelques mois...

Certains types d'utilisateurs ont besoin de leur smartphone en permanence : citons par exemple les commerciaux qui sont en déplacement 90% de leur temps ou les entrepreneurs qui peuvent gérer toute leur jeune entreprise depuis leur smartphone. Cela pose donc des contraintes logistiques pour gérer rapidement les accidents de la vie (pertes, casses ou vols de terminaux) ainsi que la livraison de ces terminaux sur plusieurs sites d'une entreprise ou au domicile de l'utilisateur. Ces différents services sont à fournir pour l'ensemble de la flotte d'entreprise, d'où l'importance de bien anticiper afin de ne pas gérer cela au cas par cas, ce qui peut faire perdre un temps certain.

Le renouvellement des smartphones est un élément fondamental de la gestion de la flotte d'entreprise, car c'est cela qui va assurer la pérennité de la solution mise en place. Bien souvent, les entreprises sont tentées de conserver leurs terminaux (qui étaient "à la mode" quand on les a achetés) pendant quelques mois encore, le temps d'attendre le renouvellement du forfait... Ce qui est une erreur, quand on voit le temps qu'un utilisateur peut perdre chaque jour à cause d'une batterie qui se décharge trop vite, d'apps qui s'ouvrent plus lentement ou qui ne sont plus compatibles.

Tous ces sujets sont de la responsabilité de l'entreprise et mettent en avant l'importance de la logistique et de la gestion du matériel. Le marché comprend une multitude d'acteurs pour distribuer des mobiles, mais peu fournissent l'accompagnement nécessaire.

La transformation de l'entreprise passe par le smartphone

Tout le monde s'entend sur le fait que le smartphone a changé nos vies à tous. On a tous nos petites apps préférées, qu'on ouvre 1 ou 50 fois par jour, en tout cas à chaque fois qu'on en a besoin. Mais en entreprise, voyez-vous de grandes différences? Pas vraiment. Pourtant, de nombreuses apps ont le potentiel de transformer en partie certains métiers, de faire gagner du temps ou d'améliorer le confort des salariés dans le contexte professionnel. On pense assez naturellement aux plans de transformation mobile qui ont mené à la création de nouvelles apps "métiers", comme le fait de mettre à disposition des smartphones et apps de gestion de tournées pour les livreurs.

Mais je pense aussi aux apps "support", qui font évoluer le quotidien des métiers tels que nous les connaissons aujourd'hui : commercial, chef de projet, développeur, technicien, chef d'entreprise... Ce sont les apps de numérisation, de communication, de gestion des déplacements, de notes de frais, de gestion des tâches... On peut ainsi gagner de nombreuses minutes par jour en mettant en place les bonnes apps pour le bon usage. On peut citer l'exemple évident de l'utilisation pour les déplacements de Waze qui permet de gagner en moyenne 6 minutes par trajet. Imaginez le temps gagné (ou perdu pour ceux qui ne l'utilisent pas) pour une équipe de 50 commerciaux qui font 5 rendez-vous clients par jour...

Malgré ces gains, très peu d'entreprises mettent en avant ces apps, souvent gratuites et porteuses de valeur ! Cela s'explique par l'organisation de l'entreprise et encore une fois par l'écosystème ouvert qui peut freiner le déploiement en masse de certaines solutions "grand public". L'apparence de manque de sécurité des écosystèmes ouverts iOS et Android freine un certain nombre d'acteurs.

A la différence du milieu personnel où les utilisateurs se mettent à utiliser des apps car un ami ou un membre de la famille a pensé que ça lui plairait, l'entreprise lambda n'est pas aujourd'hui organisée pour permettre la remontée, l'analyse et la mise en place de nouveaux usages mobiles au sein des différents métiers de l'entreprise, pour les faire évoluer ou même les transformer plus profondément. Tout au plus un ou deux individus ayant trouvé une app "sympa" vont la télécharger pour leur usage personnel. Cette approche qui fonctionne dans une famille ou une petite entreprise devient inopérante dans des sociétés au-delà de quelques dizaines de personnes.

Une façon d'aborder ce sujet est par exemple de désigner au sein des entreprises un CMOO (Chief MObile Officer) dont le rôle peut être d'organiser les remontées terrain et d'animer la réflexion autour des nouveaux usages mobiles. De façon plus large, même si le smartphone est très répandu dans l'univers personnel (environ 70% de taux d'équipement en France fin 2016), peu d'entre nous peuvent prétendre tirer le maximum de leur mobile.

Par conséquent, avec ou sans CMOO, la réussite de l'adoption du smartphone en entreprise repose essentiellement sur la formation des collaborateurs sur le smartphone, ses usages et les bénéfices principaux que cela peut apporter dans l'évolution des métiers.

Le smartphone constitue donc une opportunité pour le monde de l'entreprise, car il permet d'aller plus loin dans la communication et le partage d'informations qu'aucun outil jusqu'alors depuis l'arrivée des ordinateurs avec internet. Il est important que les entreprises s'approprient et adressent les vrais enjeux, notamment logistiques et de formation interne, pour en tirer les bénéfices et développer les nouveaux usages apportés par ce fabuleux appareil.

Par Antoine de Verneuil, fondateur de Strapp, startup qui vise à accompagner les entreprises de toutes tailles dans la gestion de leur flotte de smartphones d'entreprise, via une offre de location.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Antoine de Verneuil, Strapp

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet