En ce moment En ce moment

Mesurer la performance achats à l'aune de ses objectifs

Publié par Mathieu Neu le - mis à jour à
Mesurer la performance achats à l'aune de ses objectifs
© Nicolas Herrbach

Dans un contexte où les organisations achats se réforment en profondeur, une multitude de critères doivent être maîtrisés pour arriver à une configuration véritablement efficiente. La prise en compte de nombreux aspects implique l'analyse d'indicateurs qui ne cessent d'évoluer.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les projets innovants relatifs aux achats se multiplient dans les organisations avec, en ligne de mire, la quête de performances accrues. Mais encore faut-il pourvoir mesurer ces dernières à leur juste valeur. Plus que la valorisation de données économiques, cette question, évoquée lors d'une conférence au sein du récent Salon Solutions eAchats, revêt une dimension stratégique, à l'heure où les directions achats ont vocation à gagner en importance et en influence au sein des entreprises.

"A la faveur des développements technologiques, on commence aujourd'hui à disposer d'un nombre d'indicateurs toujours plus grands, permettant ainsi de mieux comprendre les achats et leurs processus, et ainsi mieux les faire évaluer. Bientôt, par le biais des outils d'analyse intelligents, des indicateurs encore plus élaborés porteront sur la RSE, les nécessités d'innovation à une période donnée", souligne Geoffroy Naegelen, directeur du pôle Conseil au sein de l'éditeur de solutions Jaggaer.

A l'heure actuelle, les spécialistes citent souvent trois grands sujets liés à la modernisation des achats. En premier lieu, la co-construction des projets, qui implique une réflexion en coûts complets, des interactions avec le volet Contract management, une digitalisation qui nourrit mieux les collaborations, donnant lieu à de nouveaux indicateurs permettant d'être plus objectif sur les achats. Le deuxième élément essentiel est l'innovation qui est également synonyme de nouvelles mesures. "La SNCF mesure d'ores et déjà le taux d'achats innovants dans ses tableaux de bord", illustre Geoffroy Naegelen. Enfin, la RSE constitue un troisième grand domaine. "Récemment, la région Auvergne Rhône-Alpes a souhaité que toutes les cantines sur son territoire soient alimentées avec des viandes de la région. Grâce à des indicateurs existants, c'était possible rapidement", poursuit-il.

En conséquence, le marché actuel est en attente de gains d'ergonomie au sein des outils. "Ceux-ci doivent être précis et clair, pour devenir des révélateurs de certains constats. Le degré de personnalisation est également central. En fonction de l'utilisateur, les indicateurs à exploiter ne sont pas les mêmes. Montrer clairement les bénéfices apportés auprès de tous les acteurs impliqués forme un autre point clé", ajoute Geoffroy Naegelen.

Cibler ses attentes

Pour Eric Decarpentries, directeur associé de la société Oalia, spécialisée dans l'accompagnement des entreprises dans les projets de digitalisation des achats, "lorsqu'on parle de performance achats, il faut savoir ce qu'on veut désigner exactement : entre les économies réalisées et les bénéfices au regard de la société civile, il y a une grande différence. 'Nos datacenters fonctionnent-ils avec de l'énergie verte ?' est par exemple une question pertinente à se poser au regard des performances achats liées à l'éco-responsabilité."

De la prescription du besoin à l'approvisionnement, des actes d'achats à la fois efficaces et intéressants sont réalisés, "mais il faut pouvoir le montrer, le faire savoir, expliquer en interne les bénéfices apportés et dans quels domaines. Par exemple, une direction achats qui fait des économies intéressantes mais ne gère pas correctement la gestion des risques finira par être discréditée. Il importe d'avoir une vision globale, sur de multiples facettes", poursuit-il.

La technologie sert également de tremplin pour mieux quantifier la performance en terme de soucing, en se basant sur des solutions d'analyse intelligentes. Il s'agit de mettre à profit la donnée sur le Web, existante sur différents réseaux ou auprès d'organismes, sur des points concrets. Par exemple, connaître précisément l'usage qu'une entreprise fait de son Crédit Impôt Recherche permet d'avoir une idée concrète de ses activités innovantes.


Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par elonoore Determine

Decouvrez comment la gestion collaborative des contrats renforce le role des achats dans amelioration de la conformite et la reduction des risques [...]

Sur le même sujet

IT / Digital

Par Hadrien Gravet, co-fondateur de l'agence de cybersécurité DND Agency

On vous la prête, on vous l'offre à de multiples occasions et vous l'utilisez sans même vous en rendre compte : la clé USB est partout ! Pourtant, [...]