Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Comment améliorer votre ratio de rotation des comptes fournisseurs

Publié par le - mis à jour à

Nous nous efforçons tous d’avoir des relations saines dans notre vie privée. Pour une entreprise, la qualité des relations avec ses fournisseurs dépend en partie de la santé financière de l’entreprise.

  • Imprimer

Une mesure comptable qui est souvent ignorée, mais qui peut fournir un aperçu de la santé financière d’une entreprise est le ratio de rotation des comptes fournisseurs.

Définition du ratio de rotation des comptes fournisseurs

Le ratio de rotation des comptes fournisseurs est un type de ratio financier qui évalue essentiellement la fréquence à laquelle une entreprise paie ses fournisseurs sur une certaine période comptable. Cet indicateur mesure uniquement les comptes fournisseurs de votre société, qui représentent l’argent que vous devez aux fournisseurs et qui apparaît au bilan de votre société comme un passif à court terme (une dette à court terme).

Le ratio de rotation des comptes fournisseurs est un indicateur de la liquidité à court terme d’une entreprise (c.-à-d. les flux de trésorerie). En d’autres termes, il s’agit d’un calcul de la capacité de l’entreprise à payer ses dettes à court terme. Plus le ratio de rotation des comptes fournisseurs est élevé, plus l’entreprise rembourse rapidement sa dette.

Traditionnellement, la comptabilité fournisseurs n’est pas été considérée comme très importante dans une entreprise. Le ratio de rotation des comptes fournisseurs n’est calculé qu’occasionnellement et se trouve peut souvent dans le radar d’une entreprise.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises investissent dans des logiciels et des ressources afin d’optimiser la comptabilité fournisseurs, ce qui améliore le ratio de rotation des comptes fournisseurs.

Comment le calculer?

Préparez vos calculatrices car il est temps de prendre une courte leçon de mathématiques.

Comme mentionné précédemment, le ratio de rotation des comptes fournisseurs est un ratio de liquidité. Il montre la capacité d’une entreprise à payer ses obligations envers ses fournisseurs en comparant les achats effectués auprès des fournisseurs à crédit au montant moyen des comptes fournisseurs .

Voici une formule de base pour le ratio de rotation des comptes fournisseurs?:

Total des achats à crédit auprès de tous les fournisseurs au cours de la période ÷ Moyenne des comptes fournisseurs pour la période

Si votre entreprise utilise un logiciel de comptabilité fournisseurs, le total des achats effectués auprès de fournisseurs de crédit peut être généré automatiquement.

Vous pouvez calculer la moyenne des comptes fournisseurs pour la période en question en vous reportant à vos états financiers. Il suffit d’ajouter les comptes fournisseurs au début et à la fin de la période et de les diviser par deux. Vos passifs actuels auront ainsi toujours une incidence sur le ratio de rotation des comptes fournisseurs. Les comptes fournisseurs (vos passifs courants) varient tout au long de l’année, de sorte que le calcul moyen donnera un ratio de rotation plus précis.

Voici un exemple rapide de calcul du ratio de rotation des comptes fournisseurs

Supposons que le total des achats nets de crédit de votre entreprise pour l’année ait été de 2 000 000 € et que vos comptes fournisseurs moyens pour l’année aient été de 240 000 € (solde d’ouverture 200 000€ + solde de clôture 280 000€ /2).

2 000 000 € ÷ 240 000 € = 8,3

Votre ratio de rotation des comptes fournisseurs est ainsi de 8,3. En d’autres termes, votre entreprise paie ses comptes fournisseurs à un taux de 5,88 fois par année.

Comprendre la formule du ratio de rotation

Vous vous demandez probablement?: 8,3 est-ce un bon ou mauvais?ratio ? Malheureusement, ce n’est pas aussi simple. Il serait idéal de comparer ce ratio aux ratios précédents ainsi qu’aux ratios d’autres entreprises de taille et d’industrie similaires. Cependant, vous pouvez affiner votre résultat en calculant le nombre moyen de jours pendant lesquels vos fournisseurs restent impayés à l’aide de la formule suivante :

Période de temps ÷ Ratio de rotation des comptes fournisseurs = dettes fournisseurs exprimées en jours d’achats TTC (DPO: Days Payable Outstanding)

Par conséquent si on prend l’année comme période de références cela fait?:

365 (jours) ÷ 8,3 (ratio) = 44 jours

44 jours pour payer les fournisseurs n’est en général pas un bon ratio en France.

En France, le délai de paiement est fixé, par principe, au 30e jour suivant la réception des marchandises ou l’exécution de la prestation. Mais ce délai peut aller au-delà des 30 jours, sans dépasser 60 jours à partir de la facturation (ou 45 jours fin de mois) s’il est précisé au contrat. Des pénalités de retard sont prononcées s’il y a non-respect de ces délais.

Élevé vs faible?: Qu’est-ce qui est considéré comme un ratio de rotation normal??

En général, un ratio de rotation élevé des comptes fournisseurs révèle qu’une entreprise paie rapidement ses fournisseurs et un ratio faible montre qu’une entreprise est plus lente à payer ses factures. Si le ratio d’une entreprise diminue d’une année sur l’autre, cela peut être un indicateur que l’entreprise n’est pas en mesure de respecter les modalités moyennes de paiement.

Ratio de rotation des comptes fournisseurs élevé et DPO faible

Un ratio de rotation des comptes fournisseurs élevé et un DPO faible montre aux fournisseurs et aux créanciers que l’entreprise a le fonds de roulement nécessaire pour payer ses factures fréquemment et peut être utilisé pour négocier des conditions de crédit favorables à l’avenir.

En d’autres termes, un ratio de rotation élevé des comptes fournisseurs indique une grande solvabilité.

Attention tout de même, un taux de rotation des comptes fournisseurs élevé n’est pas toujours positif. Si le ratio est élevé et continue d’augmenter au fil du temps, cela pourrait signifier qu’une entreprise ne gère pas correctement ses flux de trésorerie.

Ainsi, un ratio de rotation des comptes fournisseurs faible et un DPO élevés peuvent être les signes d’un manque de liquidité ou de litiges avec les fournisseurs entrainant des retards de paiement.

Ratio de rotation des comptes fournisseurs faible et DPO élevé

Un faible ratio de rotation des comptes founisseurs et un DPO élevé peuvent être les signes d’un manque de liquidité ou de litiges avec les fournisseurs entrainant des retards de paiement. Lorsque les fournisseurs effectuent une analyse financière de leurs clients, un faible ratio pourrait les dissuader d’accorder des marges de crédit.

Comment les entreprises gèrent-elles le ratio de rotation des comptes fournisseurs??

Qu’une entreprise ait un ratio élevé ou faible, le fait que l’entreprise calcule cette mesure en premier lieu est un pas dans la bonne direction.

La gestion du ratio de rotation est une danse délicate. Certaines entreprises paient trop vite leurs créanciers, les laissant avec des fonds insuffisants pour couvrir d’autres factures, tandis que d’autres ratent inutilement des échéances de paiement et détériorent les relations avec leurs fournisseurs. La clé est de garder un œil sur le ratio afin

Conseils pour améliorer votre ratio

L’amélioration de votre ratio de rotation des comptes fournisseurs est cruciale pour gérer les flux de trésorerie et assurer la santé financière de votre entreprise. Heureusement, il existe des logiciels et des services qui peuvent aider à identifier tout problème de gestion des flux de trésorerie et à rationaliser les paiements.

Investir dans une solution digitale pour la gestion des dépenses avec des bons de commande électroniques, l’automatisation de la comptabilité fournisseurs dès la demande d’achats, la réconciliation automatique entre la commande, le bon de réception et la facture et la dématérialisation des factures signifie un traitement des factures plus rapide et moins coûteux, une meilleure conformité, moins de litiges et de meilleures relations avec les fournisseurs. Tout cela conduit à un meilleur ratio de rotation des comptes fournisseurs.

Ce type de solutions permet aux services financiers de contrôler plus efficacement les créditeurs et offre une visibilité en temps réel sur les passifs. En ayant une vision claire des délais de paiement, l’équipe financière peut ainsi agir sur ces derniers pour les réduire et même obtenir des remises pour paiement anticipé.

La solution P2P Corcentric peut aider votre entreprise à mieux gérer ses dépenses et sa trésorerie. Demandez-nous une démonstration gratuite pour en savoir plus.

Comment gérer vos données fournisseurs ? Toutes les données !

Aujourd’hui, les entreprises sont chargées de gérer de grandes quantités de données fournisseurs. Qu’il s’agisse du sourcing, des contrats, des achats et/ou des paiements ou des efforts plus larges liés à la gouvernance, à la gestion des risques et à la conformité, n’importe quelle organisation devra mettre en place des processus clairs pour la gestion des fournisseurs et des données qui gravitent autour.

Ceux qui ont plus de visibilité sur leurs fournisseurs ont un avantage concurrentiel. Dans l’enquête CPO Flash Survey de Deloitte, les entreprises qui prospèrent dans le monde depuis la pandémie de COVID-19 étaient deux fois plus susceptibles de donner la priorité à la digitalisation de leurs opérations quotidiennes et sept fois plus susceptibles d’élargir leurs bases fournisseurs en réponse aux vulnérabilités de la supply chain.

Mais avoir une discussion sur les données fournisseurs et les processus associés peut s’avérer difficile tant ils peuvent varier en fonction des personnes impliquées et de l’étape du processus.

Processus et données de gestion des fournisseurs

Voici quelques exemples qui s’inscrivent dans le cadre plus large des «?processus de gestion des fournisseurs?» et ce à quoi il faut s’attendre?:

  • Contrats et avenants : Le contrat est au cœur de toute relation avec un fournisseur. La gestion des avenants nécessite de la flexibilité et la capacité de répondre à des besoins opérationnels évolutifs. Cela exige une gestion efficace du changement (des demandes de contrat aux modifications en passant par l’approbation et l’exécution) et la mise à jour des engagements, le cas échéant. Lorsqu’une entreprise peut numériser ses contrats et traiter et résoudre les problèmes contractuels au niveau approprié, les relations avec les fournisseurs s’en trouvent améliorées : plus de transparence, communication ouverte et résolution plus rapide des conflits.
  • Certifications du fournisseur : Si un contrat fournisseur stipule la mise à jour annuelle du certificat d’assurance, un processus automatisé doit être mis en place pour s’assurer que cet engagement est respecté, mis à jour et documenté jusqu’à son achèvement. Les bénéfices obtenus sont nombreux: conformité interne et externe garanties, meilleure communication et relation client/fournisseur sur le long terme, etc.
  • Performance des fournisseurs : Le suivi efficace de la performance des fournisseurs permet de:
  • Vérifier que ces derniers répondent bien aux attentes, que les produits et services vendus sont conformes et si des changements sont nécessaires.
  • Mieux comprendre le rôle de chaque fournisseur: stratégique ou pas, risques potentiels, etc.
  • Favoriser l’amélioration continue et l’innovation
  • Evaluer la performance en contenu via des évaluations et auto-évaluations
  • Factures et paiements fournisseurs : Cela nous amène à la gestion des factures. De la réconciliation des factures à l’identification des exceptions en passant par l’exécution des paiements, la gestion des factures fournisseurs peut être un processus complexe et sujet à erreurs si les informations des fournisseurs ne sont pas alignées. Or, l’équipe de comptabilité fournisseurs a besoin de vérifier que les données d’une facture sont conformes à la commande, à la réception et correspondent à ce qui a été négocié dans les contrats. En digitalisant la gestion des factures et leur paiement, en éliminant le papier et en les alignant sur les données fournisseurs, les entreprises sont mieux préparées à vérifier les données achats, à détecter plus rapidement les écarts et à vérifier les informations sur les remises des fournisseurs. Ainsi la relation avec les fournisseurs est plus sereine grâce à la diminution des litiges, au paiement plus rapide et à l’élimination du risque de fraude.

Ce que tous ces processus ont en commun avec la gestion des fournisseurs:

  • La centralisation des données fournisseurs
  • La collaboration de différents acteurs internes et externes: comptabilité, finance, achats, fournisseurs, prescripteurs, juridique, etc.

Avec la mise en place d’une Plateforme Cloud Source-to-Pay telle que Corcentric, il est possible de gérer et d’évaluer des milliers de fournisseurs au quotidien et d’avoir une vision globale sur les contrats, les transactions et le paiement de ces derniers. Grâce à l’arrivée de tels outils, ce qui prenait autrefois des semaines peut maintenant prendre des jours ou des heures sans avoir besoin de sacrifier la qualité et le contrôle. Mais ce n’est qu’une partie de l’histoire…

Enrichir les informations des fournisseurs avec des données tierces

Bien que la centralisation des données fournisseurs telles que les comptes bancaires, la localisation et les contrats devienne la norme, le suivi continu de vos fournisseurs les plus stratégiques a atteint un nouveau niveau d’importance. La Covid n’a pas fini de perturber les chaînes d’approvisionnement. Les problématiques de trésorerie, les faillites et autres contraintes commerciales régionales et mondiales ne sont pas encore bien comprises en 2021, et nécessitent l’utilisation de sources de données tierces de confiance pour aider à renforcer la résilience dans un large éventail de processus de gestion des fournisseurs.

À cet égard, on observe une nouvelle demande pour intégrer une centaine de paramètres potentiels qui peuvent aborder tous les aspects de processus de gestion des fournisseurs.

Ces informations concernent les risque financiers, économiques, environnementaux et réputationnels tels que les violations des droits de l’homme, le blanchiment d’argent, la corruption ou les sanctions. En regroupant les données structurées issues de sources externes sur un seul outil de gestion des fournisseurs, quiconque a besoin d’accéder aux fournisseurs est davantage en mesure d’explorer, d’évaluer et de capturer les «?mégadonnées?» autour des fournisseurs et leur impact potentiel sur l’entreprise.

Ces outils permettent également d’adapter les processus et sources de données tierces à chaque région ou pays afin d’être conforme aux règlementations locales en vigueur qu’il s’agisse des fournisseurs, des contrats, des factures ou du paiement.

Assurer les fondamentaux de la gestion des fournisseurs est essentiel pour tirer le meilleur parti de l’automatisation des processus et des données. Lorsque la gouvernance liée à la gestion des fournisseurs est transparente pour toutes les parties prenantes, les bénéfices sont exponentiels.

Afin de pouvoir gérer efficacement votre écosystème fournisseurs, (c’est à dire les risques, la performance, la conformité et l’innovation) vous devez centraliser toutes les processus et données fournisseurs qu’elles soient transactionnelles, contractuelles, bancaires, issues de tierces parties telles que Ecovadis ou e-Attestations ou autre.