En ce moment En ce moment

Whyers vend "du jus de cerveau de startupers" aux grands comptes

Publié par le
Whyers vend 'du jus de cerveau de startupers' aux grands comptes

Je m'abonne
  • Imprimer

Du reverse-mentoring à la SNCF

A l'issue d'un premier atelier de reverse-mentoring organisé en juillet 2016 par Whyers et l'Accélérateur SNCF Réseau, Cyril Garnier, Directeur Général de la filiale SNCF Développement a souhaité reproduire et déployer cette méthode à grande échelle au sein de son propre incubateur : "Les ateliers Whyers mettent en relation deux populations-clés au sein de la SNCF : les porteurs de projet et les startupers. Encore faut-il savoir identifier les problématiques des uns, détecter les compétences des autres et effectuer le bon ''matching''. C'est pourquoi nous avons confié à Whyers la double mission de gérer notre communauté de startupers et de prendre en charge le reverse-mentoring au sein du groupe SNCF". Dans le cadre de ce partenariat, Whyers apportera son propre réseau de startupers et son expertise du reverse-mentoring tandis que SNCF Développement mettra à disposition sa communauté de startupers et le vivier d'opportunités que représentent les cent potentiels porteurs de projet du Groupe".

Le reverse-mentoring s'effectuera à deux niveaux : auprès des porteurs de projet du groupe le sollicitant, et auprès des jeunes pousses de SNCF Développement. Une vingtaine d'ateliers sont d'ores et déjà prévus. Les porteurs de projet ciblés par ces ateliers de reverse-mentoring, au sein du Groupe, sont les patrons de filiale, directeurs marketing, directeurs d'exploitation, DSI, directeurs de programme, etc. qui rencontrent des problématiques terrain opérationnelles.

Témoignage SNCF : "L'échange avec le startuper m'a permis d'identifier ce qui bloquait dans le projet et de trouver les clés pour surmonter ces points de blocage".

Bertrand Houzel, Ingénieur, Chef du pôle études amont, SNCF a été le premier porteur de projet " Whyerisé " au sein du groupe en juillet 2016. Née de l'étude de la problématique de sécurité et de régularité de la Gare Saint-Lazare à Paris, la solution OpenGov permet d'améliorer la sécurité, la régularité et la productivité des gares SNCF. Elle est actuellement en cours de déploiement sur une trentaine des gares les plus importantes du réseau.

"J'ai sollicité l'atelier Whyers afin d'échanger avec un entrepreneur qui avait réussi dans un autre domaine, sur une problématique similaire à la mienne. Ma question était la suivante : Comment créer de la valeur à partir d'infrastructures et de données existantes ? L'échange avec le startuper m'a permis d'identifier ce qui bloquait dans le projet et de trouver les clés pour surmonter ces points de blocage. Il a attiré mon attention sur les points d'appui et d'alerte de mon organisation, m'a suggéré des solutions, et m'a aidé à dégager les pistes les plus intéressantes du projet, afin de mieux le pitcher et le défendre en interne. J'en suis sorti avec une vision beaucoup plus riche. Le startuper m'a alerté sur l'importance de travailler davantage en coordination avec la DSI de la SNCF. En tant qu'intrapreneur, j'avais avancé rapidement et en créant énormément de valeur, mais de mon côté. Il m'a recommandé de me raccrocher au système existant afin d'enrichir le projet et de progresser ensemble. Aujourd'hui, la DSI est devenue une alliée : nous avançons main dans la main".

Marie-Amélie Fenoll

Marie-Amélie Fenoll

Journaliste

Journaliste depuis près de 6 ans, j’ai rejoint l’univers des achats et de la presse professionnelle en 2010. Un nouveau monde s’est ouvert à moi sur le [...]...

Voir la fiche
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet