En ce moment En ce moment

Le nouveau défi des achats : devenir le client cible de ses fournisseurs

Publié par Marie-Amélie Fenoll le
Le nouveau défi des achats : devenir le client cible de ses fournisseurs

Je m'abonne
  • Imprimer

Des QR codes chez Safran

Les "innovation days" et/ou les contrats de partage des gains sur les innovations fournisseurs sont des actions fréquemment mises en place chez les grandes directions achats comme au sein du groupe Rocher.

Chez Safran, une appli a été développée en interne sous la forme de QR codes. Le principe est simple : à la fin d'une entrevue entre acheteurs et fournisseurs, ces derniers flashent un QR code. Une page web s'ouvre et le fournisseur peut alors y déposer ses coordonnées et ses idées dans une communauté (comme les RH, les nouveaux matériaux, etc). Les notifications apparaissent alors sur les smartphones des groupes crées et chacun a la possibilité de liker ou disliker à l'exemple de Facebook. Enfin, 5 fournisseurs identifiés comme ayant des idées nouvelles peuvent alors présenter leurs offres en synergie ou chasser en meute. "Une façon de donner le pouvoir aux fournisseurs", souligne Laurent Deleville.

Il s'agit aussi de rendre les fournisseurs acteurs de leur destinée et moteurs de l'innovation. C'est dans cette optique que les directions ont crée des portails fournisseurs et des boîtes à idées. Ainsi, à la SNCF, une boîte à idées baptisée "Pantos" (issu de Pantographe*) a été mise à disposition des fournisseurs. Avec pour résultat la réalisation d'un tout nouveau portique anti-fraude à la gare Montparnasse.

Des fournisseurs acteurs de l'innovation

Le principe de la boîte à idées ou des plates-formes n'est pas nouvelle comme avec la plate-forme InnoCentive qui permet d'organiser des challenges. Ou encore Procter & Gamble avecsa plate-forme "Conect and develop". Ainsi, le groupe Rocher a crée des sortes de "paniers à phosphorer", soit une plate-forme communautaire où les fournisseurs peuvent déposer leurs idées et non simplement une demande. "Ce site est également enrichi en interne par les acheteurs", précise Olivier Djezvedjian, directeur achats groupe.

Enfin, devenir le client préférentiel de ses fournisseurs passe aussi "par le fait de se réinventer en interne", avance Natacha Tréhan. A cet effet, des nouvelles fonctions de directeur de l'innovation apparaissent dans les directions achats.

Vers une mutation de la fonction?

Qui dit fidélisation et attractivité vis-à-vis de son panel fournisseurs, dit innovation. Comment la susciter? On voit apparaître au sein des directions achats des nouveaux profils et fonctions entièrement dédiés à la recherche d'innovation. Ainsi, en 2013, chez Safran, un poste "direction innovation achats" a été crée au sein de la direction achats. Laurent Deleville, ancien directeur achats est alors devenu directeur innovation collaborative / Open Inovation chez Safran. Un poste rattaché hiérarchiquement à l'innovation mais fonctionnellement aux achats. De son côté, Miguel Caulliez est chief purchasing Officer chez Nokia : "Les achats ont été transféré aux opérations". De même chez l'équipementier Faurecia, un poste d'"innovation purchasing partnership" a été crée il y a un an. Même idée chez Saint-Gobain avec la fonction de "sourcing and open innovation purchaser" dont la mission est claire : aller capter l'innovation chez les fournisseurs. Preuve en est de la prise de conscience de la fonction achat de la nécessité de se réinventer.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Marie-Amélie Fenoll

Marie-Amélie Fenoll

Journaliste

Journaliste depuis près de 6 ans, j’ai rejoint l’univers des achats et de la presse professionnelle en 2010. Un nouveau monde s’est ouvert à moi sur le [...]...

Voir la fiche
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet