En ce moment En ce moment

Les achats responsables, c'est quoi? On fait comment... et pour quel ROI ?

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

La nécessité d'une démarche volontariste

Selon Luca Mancini (Grosfillex), la gestion de la qualité est un bon exemple pour illustrer la façon dont les achats pourraient évoluer. Dans un premiers temps la qualité était perçue comme onéreuse à mettre en place pour les entreprises sans retour sur investissement mesurable. Certaines entreprises se lançaient néanmoins dans la gestion de la qualité avec des projets dédiés ou simplement comme outil de communication. Puis certaines normes et labels sont apparus ainsi que des directions ou services dédiés à la gestion de la qualité. Par la mise en place de ces normes et indicateurs, les démarches et process qualité contribuent directement à la performance économique des entreprises et sont des moyens de pérenniser la qualité des produits, services ou organisations qui en bénéficient.

L'idée que ce type de schéma puisse se reproduire dans les directions achats sur les problématiques liées aux achats responsables semble être partagée par les décideurs présents au petit-déjeuner. La norme ISO 20400 "achats responsables" est d'ailleurs en cours de création. Afin de passer à la mise en place effective au sein des directions achats, une démarche volontariste du management et des décideurs est nécessaire. Cette démarche peut être coûteuse car il s'agit de mettre en place une conduite du changement et de formation des acheteurs afin d'intégrer différents indicateurs, de nouvelles méthodologies et des outils tout au long du process achat. Ces indicateurs seront vraisemblablement différents en fonction de la maturité des directions achats et pour les différentes familles d'achats, d'une part, et en fonction de l'écosystème économique et social de l'entreprise, d'autre part.

En conclusion, les démarches d'achats responsables devront se banaliser en s'intégrant dans le processus achats classique (ex : intégrer des critères "achats responsables" dans les grilles d'analyse d'offres) pour assurer leur pérennité. Ainsi, acheter responsable sera une contribution supplémentaire à un acte d'achat intelligent conciliant les valeurs d'entreprise et la performance économique. Le chemin est encore long car la notion d'achat responsable n'est pas standardisée. Il est d'ailleurs difficile de définir des indicateurs permettant de mesurer les efforts et le retour sur investissement d'un acte d'achat responsable.

Je m'abonne

Meotec

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Manutan

Si la plupart des entreprises tire aujourdhui profit des donnees relatives leurs achats strategiques 79 admettent ne pas avoir de vision globale [...]

Sur le même sujet