En ce moment En ce moment

Publié par Aude Guesnon le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Quel dispositif pourrait-on instaurer afin d'encourager les entreprises les plus vertueuses en termes de RSE et de sanctionner celles qui ne font pas d'efforts ?

Il est vrai que le greenwashing a beaucoup nui à la confiance que le public a pu avoir dans les différents rapports de RSE. Plus les comparaisons seront objectives (par exemple, l'indice BIOM permet d'avoir un pourcentage de l'impact local, social et environnemental de l'entreprise en fonction de son chiffre d'affaires), plus le public pourra avoir confiance. Ajoutons que lorsqu'une entreprise qui s'est vantée dans son rapport RSE est prise en défaut, la sanction très lourde en termes d'image et de confiance et le risque ne devraient pas être pris à la légère. La vertu est donc, à long terme, récompensée.

Imaginons que vous reveniez demain en politique et que l'ancienne ministre soit présidente. Quelles seraient vos premières mesures en faveur de l'environnement ?

Je n'ai pas l'intention de solliciter de nouveau des mandats et j'ai décidé de poursuivre une action politique par la voie de la société civile. De toute façon, je ne crois pas à des mesures en faveur de l'environnement. Je crois à une politique globale qui permette de donner la priorité à la question climatique, à la protection des ressources qui nous restent et à la santé humaine. En tout cas, il est un sujet sur lequel je ferais un virage à 180° : celui du nucléaire. Ce choix nous entraîne dans un abîme aussi bien financier qu'industriel.

Et comment y associeriez-vous les grandes entreprises ?

Les grandes entreprises ont un rôle majeur à jouer, parce que, précisément, elles ont un impact majeur sur la société. Mais la difficulté tient à ce qu'elles cherchent trop à influer sur les décideurs politiques, dans leur intérêt personnel, alors même que si elles raisonnaient sur le moyen ou le long terme, elles reconnaîtraient que leur intérêt personnel peut rejoindre l'intérêt collectif. Par exemple, vouloir à tout prix continuer avec le pétrole ou avec des produits susceptibles d'être toxiques est peut-être très rentable à court terme, mais mortifère à long terme.

Votre cabinet - Huglo Lepage Avocats - accompagne des villes qui essaient de lutter contre la pollution. Quel regard portez-vous sur l'engagement actuel des organismes publics ?

Les États sont condamnés à une relative impuissance et je suis frappée de voir que les transformations viennent aujourd'hui, pour une part, des entreprises et, pour une large part, des collectivités publiques. En particulier, des organisations internationales importantes, comme le C40 et le R20, qui regroupent les plus grandes villes et les plus grandes régions du monde, sont extrêmement actives sur le plan climatique, ainsi que sur celui de la transition écologique et économique. Il est frappant de voir, par exemple, les métropoles américaines s'inscrire directement a contrario de la politique menée par le président Trump.

Connaissez-vous des grands comptes dont vous avez envie de saluer le réel engagement en faveur de l'environnement ?

Je trouve très intéressantes les nouvelles orientations prises par de grandes enseignes, que ce soit dans le domaine de la grande distribution, de l'énergie ou de l'alimentation.

Dans une interview accordée à nos confrères de Décideurs, vous expliquiez que votre cabinet participe "à un cluster qui monte des projets d'énergies renouvelables décentralisées" . Pouvez-vous nous expliquer en quoi consistent ces travaux ?

Comme je vous l'ai expliqué, j'essaye d'être cohérente et d'utiliser le droit pour faire progresser la transformation inéluctable de notre modèle. L'énergie est évidemment un secteur clé et la décentralisation énergétique est indispensable, car elle économise l'énergie, mais surtout elle permet le développement des collectivités territoriales et, à terme, elle permet à chacun de devenir autoconsommateur de sa production énergétique. Dans cette logique, j'accompagne des entreprises qui s'inscrivent dans cette volonté, en réunissant des compétences très diverses autour de la question énergétique.
Je m'abonne
no pic

Aude Guesnon

Rédactrice en chef de décision-achats.fr et de Décision Achats

Après avoir exercé plus de dix ans en tant que réactrice en presse quotidienne, j’ai voulu découvrir un autre pan du métier : je suis devenue secrétaire [...]...

Voir la fiche
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Ecosystème

Par la rédaction

13 ans. AgileBuyer a fêté son anniversaire en compagnie d'une centaine de décideurs, dont nombre de directeurs achats, au coeur du jardin des [...]