En ce moment En ce moment

CGA versus CGV : la réforme du code civil, un nouvel outil juridique

Publié par Marie-Amélie Fenoll le
CGA versus CGV : la réforme du code civil, un nouvel outil juridique

Je m'abonne
  • Imprimer

Ce même débat existe-t-il pour l'achat d'innovation ? Qu'en est-il des start-ups ?

Me F. Brousse : Il n'est pas recommandé d'acheter de l'innovation avec des CGA. La négociation sur la base de CGV sont possibles s'il s'agit de services de type SaaS. Souvent, l'achat d'innovation conduit à la négociation d'un véritable contrat. Le paradoxe est qu'il n'existe que très rarement des modèles de contrat d'achat d'innovation chez les donneurs d'ordre. Ils prennent alors le modèle de la start-up par défaut. Ou alors ils en profitent pour mettre un nouveau modèle contractuel.

Dans tous les cas, les start-ups cherchent à protéger leur technologie qui constitue le principal actif immatériel et donc la valeur de leur entreprise. Elles sont donc intransigeantes sur leurs droits de propriété intellectuelle et n'acceptent pas de céder leurs droits à n'importe quel prix. C'est un point sur lequel elles ne dérogent que très rarement. De ce fait, les donneurs d'ordre sont moins en position de force.

Je m'abonne
Marie-Amélie Fenoll

Marie-Amélie Fenoll

Journaliste

Journaliste depuis près de 6 ans, j’ai rejoint l’univers des achats et de la presse professionnelle en 2010. Un nouveau monde s’est ouvert à moi sur le [...]...

Voir la fiche
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet