Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

De nouveaux services pour retrouver le bien-être au bureau

Publié par Fanny Perrin D' Arloz le | Mis à jour le
De nouveaux services pour retrouver le bien-être au bureau

Le contexte sanitaire et les changements inhérents ont pu entacher le moral des équipes. Concourir à leur bien-être impose de tenir compte d'un ensemble de facteurs à cultiver désormais sur site et à distance.

Je m'abonne
  • Imprimer

La préservation du bien-être au travail s'avère être un exercice bien plus périlleux que par le passé, puisqu'elle englobe la qualité de vie en présentiel et en distanciel. "C'est un défi de taille que doivent mener les directeurs achats de concert avec la DRH. Ils doivent s'interroger sur les nouvelles composantes de la qualité de vie au travail, établir des plans d'actions adaptés et mesurer leur incidence", résume Willy Enjolras, dirigeant d'Excellens Formation. Cet impératif semble avoir été entendu puisque la thématique du bien-être et de la qualité de vie au travail a connu cette année, d'après le Rapport des Tendances RH 2021 de Top Employers Institute, une forte progression des pratiques des meilleurs employeurs de France, avec en moyenne +10 points par rapport à 2020. 82% des Top Employers France l'ont ainsi placé parmi les priorités de leur organisation.

"Le bien-être et la QVT ne répondent plus à une démarche anecdotique, comme cela a pu être le cas auparavant, mais à une approche holistique" , confirme Malvina de Corbier, auditrice RH au Top Employers Institute.

Cultiver le bien-être physique et mental

Les programmes d'accompagnement sur la santé professionnelle et personnelle, le bien-être physique et mental ont semble-t-il été plébiscités par les grands groupes dans un tel contexte dominé par l'insécurité sanitaire et l'isolement. D'après le même Rapport des Tendances RH 2021, ils auraient jeté leur dévolu sur des programmes de pleine conscience et de méditation (pour 55% des répondants, contre 38% en 2020), pour cultiver des liens sains sur le lieu de travail à 43% (26% en 2020) ou encore pour gérer son stress à 85% (75% en 2020). Mais pas que...

© Benjamin Genet 2018

© Benjamin Genet 2018

"La réflexologie plantaire, l'ostéopathie et la sophrologie sont fortement attendus sur site", ajoute en exemple Anne Logeais, directrice marketing de Circles France, spécialisée dans la conciergerie d'entreprise et rattachée au groupe Sodexo.

Pour participer au bien-être physique et mental des salariés, l'offre s'est très largement enrichie, avec l'apparition d'une miriade de start-ups rivalisant d'imagination. Ainsi, la jeune pousse Yogist propose par exemple des sessions de yoga - une activité qui a le vent en poupe-, réalisables en 5 minutes directement devant le poste de travail. "Cette méthode, créée avec des psycho-ergonomes de la médecine du travail et des ostéopathes, cible les maux du travailleurs moderne et soulage les tensions liées aux nouvelles de travail hybrides", soutient Anne-Charlotte Vuccino, fondatrice de Yogist. A noter: les collaborateurs peuvent bénéficier d'un accompagnement individuel et digital.

On le sait également, la nature participe au bien-être. D'après la NASA, il faudrait respecter un quota d'une plante tous les 10 m² pour jouir d'un air sain. "Améliorer le taux d'humidité aide à la prévention de la propagation des virus et participe à créer un environnement paisible, réduisant de 15% le stress", rappelle Lena Soffer, fondatrice et dirigeante de Plantezrespirez, qui adhéré au projet de préservation de la forêt Amazonienne d'Envol Vert. La mission de Plantezrespirez consiste en l'analyse la qualité de l'air dans les bureaux (compter à partir de 100 euros HT pour une surface de 500 m²). Et en la composition d'îles végétales (jusqu'à 5 plantes), à partir de 200 euros HT, concourant à performer l'air intérieur. Après installation et dans un souci pédagogique, "le personnel peut, au moyen d'un QR code, se renseigner sur les plantes en présence et se plonger dans l'univers sonore des forêts d'origine", avertit Lena Soffer.

Facilitateurs de vie au bureau

Il est un autre élément à ne pas négliger, celui de faciliter autant que faire se peut le quotidien des collaborateurs qui se voient à nouveau contraints de retrouver un équilibre entre leur vie personnelle et professionnelle. Ainsi, la start-up Flex va jusqu'à offrir une aide aux devoirs, de la primaire au Bac+2, avec des enseignants disponibles tous les jours de 17 à 20h par téléphone ou visio-conférence. "Dans cette période post-covid, la conciergerie d'entreprise reste un must-have contribuant à réengager les collaborateurs. Lorsqu'ils sont en télétravail, ils ont aussi besoin de services pour leur faire gagner du temps, comme le pressing ou le panier de fruits et légumes ou un déjeuner tout prêt livré à domicile, mais aussi qui participent à leur équilibre physique et mentale, comme des cours de Pilates, des conférences sur la nutrition ou la gestion du stress en ligne", synthétise Anne Logeais. S'ils sont en attente de services qui simplifient leur organisation, qu'ils soient au bureau ou à distance, les employés peuvent également ressentir le besoin d'être épaulés dans leur acceptation du télétravail.

"Il n'est pas vécu de la même manière par tous; certains requièrent un accompagnement et/ou des outils pour ne plus le subir", analyse Willy Enjolras. A ce titre, les inscrire à des modules d'enseignements spécifiques peut être pertinent.

L'e-formation bien-être en télétravail conçue par la start-up Flex se veut ainsi agir sur la gestion du stress potentiel, revoir les bases d'une alimentation saine, décrypter le fonctionnement du sommeil et les positions pour bien dormir, guider sur les gestes et postures adéquates en télétravail. Et après tant d'éloignement, la planification de moments de convivialité, de partage et d'échange est indispensable pour raviver les liens sociaux et d'appartenance. "Les ateliers Do It Yourself sont très prisés, tout comme les cours de cuisine avec un chef", met en avant Anne Logeais.

Proximité et engagement

L'idée est de mettre l'accent sur les rencontres, même les plus brèves. L'organisation de team building est à prévoir. Plantezrespirez en organise sur la fresque du climat et de la forêt (durée : 1h30), appréhendant le changement climatique à venir, l'empreinte environnementale de nos agissements et les mesures de préservation. Compter 800 euros HT pour un groupe de 20 personnes. Ces moments d'échange peuvent dans un même temps engager les collaborateurs dans la conduite de la politique RSE de l'entreprise.

"Les Millenials en sont particulièrement friands. C'est une tendance qui se confirme et s'intensifie, tout en permettant au collaborateur de se sentir utile et durablement impliqué", considère Delphine Bourgeot, directeur associée chez Axys Consultants. I

ll peut être efficient de permettre aux équipes d'apporter des grains à l'édifice, par des actions quotidiennes, comme le tri des déchets du bureau, par exemple. Easy Recyclage met ainsi à disposition des box pour collecter différents types de déchets de bureau et du tertiaire, depuis le papier, les piles, les capsules aluminium ou encore les toners. Et reverse 10 euros à chaque contrat signé à la Fondation Gustave Roussy contribuant à la campagne "Guérir le cancer de l'enfant au 21 e siècle". La démarche peut être poursuivie avec l'installation d'un container(à partir de 53 euros chez Recygo) pour trier, sécuriser et recycler cette fois les masques jetables. D'autres pratiques peuvent être parallèlement envisagées, en constituant des groupes de travail volontaires dédiés, en installant une boîte à idées RSE voire en se tournant vers le mécénat de compétences. "Rendre ses collaborateurs acteurs devient un moyen d'attirer de nouveaux talents et de les fidéliser, tout en oeuvrant au bénéfice de l'intérêt commun", déclare Malvina de Corbier. En bref, pour contribuer au bien-être de ses collaborateurs, "il n'existe pas de solution unique idéale mais plutôt un cocktail individualisé, averti par un diagnostic éclairé", ponctue Willy Enjolras.


Témoignage - Valeurs d'entreprise

Le bien-être au travail nécessite une approche globale en adéquation avec les valeurs et la culture de l'entreprise selon Julien Foucher, directeur environnement de travail chez Up, créateur de solutions de paiement et de services à utilité sociale et locale.

"Cette thématique doit être appréhendée tel un cercle vertueux afin qu'elle profite en interne et en externe" . Up a mis en place une conciergerie solidaire pour participer à la réinsertion professionnelle d'individus en situation précaire. Pour les prestations de ménage des antennes en province, Up collabore avec Promundus qui emploie des salariés de Chic Services, une structure d'aide aux femmes en difficulté. Et depuis septembre, Up a fait l'acquisition de quelques Walking desk pour combattre la sédentarité au bureau.


A savoir - Décodeur de besoins et d'envie ?

Présens-RH est un nouvel outil qui permet de mesurer, au moyen d'un questionnaire en ligne, la qualité de vie au travail et les risques psycho-sociaux en entreprise. "La crise sanitaire et le télétravail ont largement impacté le moral des salariés. Il est impératif de comprendre les facteurs qui concurrent à leur bien-être pour agir en conséquence", met en avant Willy Enjolras, dirigeant d'Excellens Formation. Depuis l'audit et l'identification des besoins à la mise en oeuvre de stratégies personnalisées, il contribue à l'élaboration d'un plan d'actions comprenant des solutions concrètes et durables. Compter entre 25 et 100 euros hors taxe par collaborateur.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande