Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierPanorama des familles d'achats dans l'équipement des bureaux

Publié par le

2 - Le mobilier de bureau

Bureaux partagés, open-spaces redessinés... Pour accompagner les entreprises dans leurs évolutions, le mobilier de bureau se doit d'être de plus en plus flexible. Voici quelques informations à connaître sur cette catégorie d'achats.

  • Imprimer

Le marché

Le chiffre d'affaires du marché français du mobilier de bureau est estimé à 1 milliard d'euros en 2015, en hausse de +8% par rapport à 2014, selon l'étude consacrée au marché français du mobilier de bureau par l'association l'Ameublement français. Selon l'étude, cette reprise est portée par les grands groupes privés qui reprennent leurs investissements en mobilier de bureau (+20%) et les services de l'État (+10%). Le canal de distribution le plus utilisé reste celui des revendeurs (42% du marché), loin devant la grande distribution (29%) et la vente directe (29%).

Les fournituristes proposent leurs propres produits. On parle alors de marques de distributeur (MDD), par opposition aux produits conçus par les fabricants. Les MDD sont moins chères que les marques traditionnelles. Et si un débat existe autour de leur moindre performance, ce manque de qualité reste à prouver.

Du côté des familles de produits, les tables de réunion statutaires ont connu une forte baisse, les entreprises leur préférant des tables polyvalentes (+15% de ventes en 1 an). Les rangements de proximité connaissent également une hausse des ventes (+19%).

Les critères d'achat

Le prix est l'un des premiers critères d'achat du mobilier de bureau. Ce facteur conduit certaines entreprises à privilégier les MDD.

Mais il n'est pas l'unique critère qui conditionne l'achat, surtout pour les sièges de bureau. L'ergonomie d'un modèle doit être prise en compte notamment pour lutter contre le mal de dos et les troubles musculo-squelettiques (TMS) dont sont victimes de nombreux salariés. Pour remédier à cette situation, les entreprises investissent de plus en plus dans les sièges à mécanisme synchrone, qui s'adaptent à la morphologie de chaque individu.

Parmi les autres facteurs qui déterminent l'achat, le design occupe une place croissante. Dans certaines entreprises, le choix des produits est confié à un groupe projet et non à la seule direction des achats généraux. Ce groupe réunit des représentants du personnel, de la direction des ressources humaines et de la direction des services généraux. Autres critères à prendre en compte: les délais de livraison et la garantie propre à chaque modèle. À noter que les aspects environnementaux, de la conception à l'emballage des produits, sont de plus en plus présents dans les cahiers des charges.

Enfin, les fabricants de mobilier de bureau proposent des prestations associées (déménagement, agencement d'espaces, recyclage des produits, etc.) pouvant se révéler utiles lors d'un appel d'offres d'envergure. Au final, le coût moyen d'un poste de travail comprenant un bureau, un siège, un caisson et une armoire oscille généralement entre 1500 et 2500 euros HT selon les gammes de produits choisis.

Associations

Actineo
Observatoire de la qualité de vie au bureau
120 avenue Ledru-Rollin
75011 Paris
Tél.: 01 44 68 18 00
www.actineo.fr


AFDPE
Association française des distributeurs de papier et d'emballage
154 boulevard Haussmann
75008 Paris
Tél.: 01 53 89 24 66
www.afdpe.fr


AIPB
Association des industriels de la papeterie et du bureau
69 rue Ampère
75017 Paris
Tél.: 01 42 60 11 59
www.aipb.fr


FCBA
Pôle Ameublement
10 rue Galilée
77420 Paris
Tél.: 01 72 84 97 84
www.fcba.fr


Unifa
Union nationale des industries françaises de l'ameublement
120 avenue Ledru-Rollin
75011 Paris
Tél.: 01 44 68 18 00
www.unifa.org

La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet