En ce moment En ce moment

Quand le télétravail se démocratise

Publié par le - mis à jour à
Quand le télétravail se démocratise
© Copyright ® Zsolt Nyulaszi. All rights reserved.

Si le télétravail ne fait plus débat aujourd'hui, quels sont les nouveaux enjeux liés à cette pratique du travail nomade ? Comment allier flex office, télétravail et tiers-lieux ? Les réponses de Sybille Menegaux, consultante senior et experte du télétravail chez Greenworking.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment a évolué la culture du télétravail en entreprise ? Les managers sont-ils toujours méfiants ?

Lorsque nous avons commencé à travailler sur le sujet du télétravail il y a dix ans, l'enjeu était de taille : il s'agissait essentiellement de convaincre l'ensemble des parties prenantes - employeur, manager, collaborateur - qu'il s'agissait d'un dispositif prometteur et bénéfique, autant pour l'employeur que pour le télétravailleur. En réalité, entre ces deux parties, le plus réticent a souvent été le manager de proximité.

Aujourd'hui, le caractère "gagnant-gagnant" du télétravail n'est plus à prouver. Au fil des expérimentations et déploiements réussis dans les grandes entreprises françaises, le sujet s'est vulgarisé et les réticences actuelles sont plutôt d'ordre organisationnel. On se pose moins la question du "pourquoi" , mais plutôt celle du "comment". Mais si le principe du télétravail fait de nombreux adeptes, il faut encore rassurer et accompagner l'ensemble des acteurs sur le choix des modalités (nombre de jours, régularité, lieu, formule fixe ou flexible, etc.), la compatibilité du poste et de l'activité avec le télétravail, l'organisation de l'activité et de l'équipe à distance, les outils de communication, etc.

Existe-t-il de nouveaux enjeux liés au télétravail ?

Oui. Si l'évolution de la culture du télétravail est loin d'être achevée, nous commençons aujourd'hui à traiter de nouveaux enjeux : peut-on augmenter la fréquence moyenne de télétravail ? Comment pourra-t-on travailler quand on sera presque tous en télétravail ? Peut-on télétravailler à 400 km pour des raisons de double carrière ou de qualité de vie ?

Comment mettre en place le homeshoring (télétravail total) ? Comment intégrer les tiers-lieux de travail dans la politique de télétravail ? Comment garder une culture d'entreprise quand les collectifs de travail sont presque virtuels ? Autant de nouvelles questions qui appellent de nouvelles réponses et de nouveaux outils.

Comment allier flex office / télétravail / tiers-lieux ? Quels modèles pour quels types d'entreprises ?

Plus de 65 % des télétravailleurs français télétravaillent depuis leur domicile, environ 25 % depuis un tiers-lieu interne à l'entreprise et seuls 10 % télétravaillent depuis des tiers-lieux externes à l'entreprise, tels des espaces de co-working. Le flex office, le télétravail et les tiers-lieux sont plus que compatibles, ils sont complémentaires et dessinent en fait la même tendance de fond à long terme : le bureau n'est plus un territoire formel de l'entreprise, c'est un service qui se consomme au gré des besoins et des activités.

Le lieu de télétravail dépend aussi de la culture d'entreprise. En effet, parmi celles qui autorisent le télétravail depuis des espaces de co-working par exemple, beaucoup sont déjà acculturées au nomadisme, c'est-à-dire au changement d'environnement de travail. À terme, nous anticipons que les tiers-lieux pourront être systématiquement proposés par les entreprises comme lieu de télétravail afin d'inclure un maximum de collaborateurs dans le dispositif.

Par Sybille Menegaux, consultante senior et experte du télétravail chez Greenworking, cabinet de conseil et formations en innovation managériale.

Je m'abonne

Marie-Amélie Fenoll

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet