Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Appel de Pierre Bergé

"Il faut provoquer un choc de la commande publique !"

Aucun signe de reprise des appels d'offres ! La FRTP Auvergne-Rhône-Alpes et les sections Travaux Publics des Fédérations départementales BTP s'inquiètent et écrivent à l'ensemble des élus de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour inciter les collectivités locales à prendre leurs responsabilités et faire les bons choix dans les semaines à venir. "Alors que les carnets de commande se vident inexorablement, il faut provoquer un véritable choc de la commande publique !", a martelé Pierre Berger, président de la FRTP

Bien entendu, la crise sanitaire actuelle, couplée au décalage du calendrier des municipales au printemps dernier, expliquent un ralentissement de l'activité. Mais rien aujourd'hui ne justifie une chute aussi importante, d'autant que tous les feux sont au vert pour que les collectivités redémarrent leurs projets d'investissement.

- Les besoins sont urgents, pour que le territoire s'engage concrètement dans une transition écologique qui ne fait plus débat : préservation de la ressource en eau, développement des mobilités décarbonées, des énergies renouvelables, déploiement du numérique, etc.

- Financièrement, jamais les dotations d'Etat n'auront été aussi importantes sur un temps aussi court, avec une augmentation d'un milliard d'euros de dotations aux investissements des collectivités via la via la Dotation de soutien à l'investissement local (DSIL) et la Dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR) prévue dans le Plan France Relance.

Un courrier commun à l'adresse des élus, parlementaires et préfets de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Du jeudi 29 octobre au lundi 2 novembre 2020, chaque Fédération départementale BTP d'Auvergne-Rhône-Alpes a écrit à l'ensemble des élus de la région, maires, présidents d'EPCI, préfets et parlementaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes avec pour principal message de :

- Veiller à ce que les appels d'offres soient lancés dans de meilleurs délais, pour les projets déjà prêts ;

- Utiliser les marchés à bons de commande pour réaliser des travaux d'entretiens rapidement ;

- Lancer rapidement de nouveaux projets et ainsi utiliser les dotations du Plan de relance.

"Il dépend de nous tous de reconstruire l'économie et les élus peuvent y contribuer localement par les décisions qu'ils vont prendre", appelle Pierre Berger

Sans une relance massive des appels d'offres locaux, les travaux publics seront à l'arrêt d'ici Noël.



Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles