En ce moment En ce moment

Quand les achats mettent le cap sur l'innovation

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Les fournisseurs sur le chemin de l'innovation

Le Comité Richelieu, association française membre des Entreprises d'Innovation et de Croissance (EIC), agit lui aussi pour la promotion d'un écosystème favorable aux TPE, PME et ETI innovantes. À cet effet, il ­organise des événements, à l'image des "Chemins de l'innovation". Un des objectifs de cette journée, ­coparrainée par l'Observatoire Com Média, est de ­rassembler l'ensemble des parties prenantes engagées dans des démarches innovantes, et tout ­particulièrement les start-up, les PME, les ETI, les acteurs de la communication, les grands groupes et les investisseurs. Il s'agit également de créer les conditions du développement du business dans un climat de confiance, via des conférences, ateliers/débats, ­présentations et autres espaces d'exposition et de networking.

Depuis 2013, le Comité Richelieu est ­également l'initiateur du Forum PME & Innovation. La deuxième édition s'est déroulée en janvier dernier, avec plus de 120 entreprises qui ont présenté leurs solutions, tandis que des ateliers thématiques ont notamment permis à Engie, parrain de l'événement, d'exprimer ses besoins émergents. Ces rendez-vous sont l'occasion d'opportunités d'affaires et de mises en relation.

Une autre piste pour les acheteurs consiste à challenger directement leurs propres fournisseurs et à stimuler leurs services R&D. Une stratégie que Spie Sud-Est a mis en application, en organisant son ­premier Challenge innovation fournisseurs. La ­vocation de cette opération est non seulement de récompenser les démarches innovantes de ces derniers, mais aussi celles d'autres entreprises, invitées à ­présenter leurs solutions apportant une réelle valeur ajoutée au travail des salariés ou à l'utilisateur final. Du LiFi, haut débit de la société Lucibel, permettant de faire passer une connexion internet par la lumière, au nouveau casque de sécurité à visière rétractable à destination des salariés, développé par la société CATU, afin de les protéger contre les arcs électriques, le panel est large.

"Nous organisons, depuis quelque temps, un concours annuel de l'innovation interne récompensant les meilleurs produits ou processus imaginés par nos ­collaborateurs, mais une telle initiative n'avait pas encore été déployée pour les fournisseurs, témoigne Stéphane Ruel, directeur des achats de Spie Sud-Est. C'est maintenant chose faite avec ce nouvel événement qui associe pleinement nos fournisseurs dans la démarche de progrès et d'innovation de Spie, au service de la satisfaction de nos clients." Un exemple à suivre pour encourager les fournisseurs à s'engager sur le chemin de l'innovation, afin de répondre à des besoins qui ne cessent d'évoluer.

Deux communes passent à l'éclairage public connecté

Prix de l'innovation au Salon des maires en 2014, Ledex est référencé par l'Ugap. Cette société innovante familiale, implantée à Chambly (80), a déposé, il y a trois ans, un brevet concernant des leds immergés dans une huile spécifique. Un système très économe en énergie consommée. Jacques Fleury, le maire de Roye dans la Somme, a signé la première commande auprès de l'Ugap le mercredi 25 novembre 2015. Il a été suivi, le lendemain, par Sébastien Meurant, maire de Saint-Leu-­la-Forêt, dans le Val d'Oise.

"La consommation moyenne d'électricité d'une commune de 30000 habitants nécessite environ 100000€ de dépenses. Nous nous engageons à les ramener à 40000€, grâce à l'optimisation de l'éclairage public par pilotage informatique", explique Jean-Claude Barré, p-dg de Ledex. Ce dispositif peut également être doté de modules permettant de programmer la variation de l'éclairage, d'associer des fonctionnalités de vidéosurveillance, d'analyser des données atmosphériques ou encore de transmettre des informations. Une fois la commande passée auprès de l'Ugap, les communes peuvent bénéficier du Certificat d'économie d'énergie (CEE) et réduire, grâce à la subvention obtenue, le niveau de leur investissement. Saint-Leu-la-Forêt a ainsi obtenu un chèque de 5800 euros pour sa première commande.

>> Pour aller plus loin, découvrez l'article "Une journée d'échanges autour de l'achat public d'innovation dans la santé".

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Véronique Méot

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Achats publics

Par Gérard Picovschi, avocat au sein du cabinet Selas Avocats Picovschi

En tant que directeur des achats, de multiples transactions peuvent rythmer votre activité. Quel que soit le domaine d'activité, des règles [...]