En ce moment En ce moment

Paris Région Entreprises : dans les coulisses d'un speed meeting acheteurs et start-up

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Débusquer les PME sur le terrain

"D'où la nécessité de se doter d'une méthode d'identification efficace, en prenant son bâton de pèlerin pour aller débusquer ces start-up sur le terrain. Ne serait-ce qu'en participant à un tel événement pour aider les PME à adresser nos marchés souvent trop volumineux, et ce, en leur expliquant par exemple nos pratiques d'allotissement", indique Natallia Mitchanka, responsable achats innovation conseil formation à la Poste. Et pour le spécialiste du courrier, la pêche a semble-t-il été bonne ! "Nous sommes vraiment venus sans préjugés, en affichant le plus d'ouverture possible, indique Florent Picq, chef de service achats tertiaires à la Poste, résultat : nous avons pu échanger avec des acteurs ultra qualitatifs et ce, dans tous les secteurs : mobilité, plateforme collaborative, économies d'énergies... Nombre de solutions high tech proposées peuvent potentiellement contribuer à améliorer le service rendu par les facteurs. Reste encore à faire le tri en amont avec nos clients internes. Un travail que nous allons mener dans les prochains jours".

Place à la mutualisation !

Même enthousiasme chez Airbus, forte d'une stratégie étudiée en terme d'open innovation: "nous avons pu découvrir des solutions pertinentes, aussi bien dans le domaine des achats de production que de hors production : technologies d'adhésif, systèmes de management de l'innovation... La gageure consiste maintenant à ne pas se laisser noyer dans toutes ces nouveautés en distinguant bien celles ayant un intérêt véritable en interne", note Didier Gignac, Project supply manager research & technology chez Airbus DS, chargé de faire le lien entre les directions achats et innovation du groupe.

Les start-upers sont également loin d'être en reste. Comme l'atteste le directeur commercial de BrightLoop : "en une seule journée, j'ai tout simplement gagné des mois et des mois de prospection!" Il a, en effet de quoi se réjouir : après avoir longtemps essayé de décrocher un rendez-vous avec la RATP, il a enfin noué un premier contact solide avec un acheteur du groupe. Plus encore, "j'ai rencontré aujourd'hui d'autres PME avec lesquelles je pourrais mutualiser mes forces pour candidater à des plus gros marchés", conclut l'intéressé.








Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet