En ce moment En ce moment

Les achats publics à l'assaut de l'innovation

Publié par Charles Cohen le

Je m'abonne
  • Imprimer

Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises

"La médiation facilite la rencontre entre acheteurs publics et PME innovantes"

En première ligne dans le rapprochement entre acheteurs publics et start-up, Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises, revient sur les leviers-clés à déployer pour réussir un tel tour de force.

Quid du rôle de la médiation pour booster l'innovation dans les achats publics?

C'est tout simplement l'une de mes missions officielles. En effet, en tant que médiateur, entre autres, de l'innovation, j'ai précisément pour objectif de lever les barrières existantes à l'accès des start-up à la commande publique comme privée. C'est d'ailleurs pour favoriser une approche transversale sur ce sujet épineux, et ainsi offrir un interlocuteur unique aux fournisseurs, que les médiations inter­entreprises et des marchés publics ont fusionné début 2016 en une seule et même entité.

Et pour faire valoir les bonnes pratiques en matière d'innovation, mentionnées pour certaines dans la Charte PME innovantes (privilégier une approche TCO, offrir de la visibilité sur le long terme...), nous avons veillé à nous entourer, au sein de notre comité, de tous les acteurs clés de l'écosystème: Ugap, Inpi, French Tech, etc., tout en ­collaborant de manière rapprochée avec les structures représentantes de PME innovantes : Centre des jeunes dirigeants d'entreprise, Parrainer la croissance, CroissancePlus, etc.

Que permettent de telles synergies?

Favoriser la rencontre entre deux univers longtemps très éloignés l'un de l'autre: celui des achats d'une part et celui des PME innovantes d'autre part. Car si la vocation première de la médiation est de désamorcer tout conflit entre ces deux parties (non-respect des délais de paiement, problème de partage des droits de propriété intellectuelle, etc.) et ce, au travers d'actions curatives, encore faut-il établir les conditions d'un dialogue de long terme entre ces acteurs, via des rencontres régulières, colloques, etc., organisés avec nos partenaires. Ces actions de sensibilisation s'adressent plus que jamais aux acheteurs publics, encore convaincus pour certains, que le Code leur interdit toute rencontre avec les fournisseurs, alors que cela leur est non seulement autorisé, mais surtout recommandé (en amont d'une procédure d'appel d'offres).

Pour aller plus loin, découvrez l'article "Quand les achats mettent le cap sur l'innovation"

Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet